Sexe Intime




Page de l'histoire érotique à Lire
   PAGE D'ACCUEIL > Voyeurisme > Histoire érotique : Cocu en Live

Cocu en Live

+6

Lecture : 49930 fois - Commentaire(s) : 2
Histoire de Jyprengou

6 vote(s)
Vous avez aimé ce récit érotique ?

J’avais demandé à François de passer mercredi pour voir s’il pouvait faire quelque chose pour le débit de la douche de la salle d’eau. Aussi en rentrant à 16h et demie au lieu des 18h habituelles, je fus un peu surpris de ne pas le trouver à l’ouvrage dans la salle d’eau.

En plus la porte était restée ouverte ! Alors que je m’apprêtais à grimper à l’étage pour demander à Karine s’il était passé, j’entendis distinctement une voix masculine dire « écarte-le plus, pétasse » suivi d’un gémissement étouffé. Je suis resté tétanisé un instant, partagé entre l’idée qu’il s’agissait d’un gag et l’incrédulité que François soit en train de s’adresser à ma femme ? Un désir sourd me comprima instantanément les couilles lorsque qu’après un nouveau « humm » réprimé la voix dit à nouveau, « vas-y, bouge-le ton gros cul de pute » puis « oui, comme ça, une vraie petite videuse de couilles ». Je montais tout doucement l’escalier jusqu’en haut… je n’en crus pas mes yeux de voir François de dos les mains agrippées au cul de Karine, en train de la limer frénétiquement comme un caniche ! J’étais scié de voir ma femme la tête dans l’oreiller d’où elle laissait s’échapper un « hummmmmmmmmmmmm » presque continu alors qu’agenouillée elle poussait son cul en l’air vers François.

J’ai immédiatement chopé une trique dingue, mais au lieu de me jeter sur lui j’ai continué à mater cet incroyable spectacle.
J’ai tout de suite compris à sa position qu’il était dans son cul… Cet enfoiré limait comme un fou le beau cul de ma femme et la faisait visiblement reluire en gueulant « tiens, tiens de la bite, tiens… » et lui arrachant un gémissement chaque fois qu’il devait toucher le fond de son cul.

Quand je pense qu’elle faisait sa mijorée quand je lui glissais parfois un doigt ou deux dans le cul (et très exceptionnellement ma queue…). Là, il lui pétait littéralement la rondelle en la traitant comme une chienne, alors que je faisais tout pour être doux quand d’aventure je me glissais par là ! Si j’avais su !

Et le voilà qui reprenait de plus belle « T’aime ça la queue, hein ? »
-« Humm »
« Tu vas t’en prendre plein le cul hein ? »
-« Humm »
-« Hein ? »
-« Oui »
-« Je vais remplir ton gros cul de salope avec mon sperme, hein ? »
-« Humm »
-« Répond ! »
-« Oui »
-« Salope, dis-le »
-« Oui, tu vas me remplir le cul »
-« Il le sait, Franck que t’es une grosse pute ? »
-« J’suis pas une pute »
-« Si, t’es une grosse pute, un vrai garage à bites… Alors il le sait ? »

J’avais le cœur qui tambourinait en l’écoutant la harceler de questions sans cesser de lui bourrer le cul frénétiquement… Alors je n’ai pas résisté à l’envie de glisser ma main dans mon pantalon pour me branler.

-« Hein, il sait que t’aime servir de vide-couilles ? »
-« Non »
-« C’est pas la 1ère fois hein ? »
-« … Humm »
-« Hein ? »
-« … Non… »
-« Pétasse, la prochaine fois on vient à deux te fourrer ensemble la moule et la rondelle toute la journée ! »

Je n’en croyais pas mes oreilles et je n’ai pas pu, en retenant un cri, m’empêcher de jouir et mon sperme de fuser dans mon pantalon de costard !

C’est ce moment que Karine choisit pour venir aussi en lâchant un long « ohhh hummmmmmmm », immédiatement suivi d’un « Putain !!! » de François alors qu’il propulsait d’un coup de reins sa queue le plus profond possible dans sa rondelle et que son fessier se contractait sous la jouissance.

J’étais comme groggy, car en l’espace de 5 minutes je venais d’apprendre que ma femme me trompait avec d’autres hommes et pas seulement avec François qui, au passage, venait de la faire décoller en lui cassant le cul sous mes yeux !!!

Après une minute affalé sur elle, François s’est retiré lentement et j’ai vu sa longue queue couverte d’un mélange peu ragoûtant de foutre et de merde libérer la rondelle de ma femme… Elle ne lui avait même pas mis de préservatif… J’hallucinais !

François s’est décollé d’elle en lui disant « T’es vraiment une chienne et t ‘aime le sexe comme une vraie folle. Allez, remet ta culotte et garde tout ça pour ton petit cocu de mari ! » Comme Karine faisait mine de se retourner pour ramasser sa culotte, j’ai filé à pas de loup, la queue toujours poisseuse à la main, en descendant prudemment l’escalier pour aller me planquer dans le garage.

Puis comme il descendait l’escalier, il lui lanca à nouveau :
-« La prochaine fois je veux te voir sucer ma queue et avaler mon foutre » puis
« Dis-lui que pour la douche, c’est bon ! Mais que je reviendrai quand il veut ... et même quand il veut pas, si tu vois ce que je veux dire ! »

Commentaires de l'histoire érotique Cocu en Live

2009-11-04 23:10:25  -  swaely  
très bonne histoire mais dur dur pour le mari !

2008-05-25 11:00:46  -  dex0073  
Salut, Je la trouve très excitente ton histoire !! Trop bon !!! Moi je n'ai jamais vu ma femme avec qqun d'autre mais parfois j'ai des fantasme qui veulent que cel se passe.....bizzare ou non.... Mais ton histoire qui c'est passé est génial. Raconte moi si tu lui en a paré que tu l'a vu ou non ? Est-ce que tu as eu l'aoccasion de la revoir encore une fois ? Moi je pense que je lui organiserais même un plombier et lui dirais que je suis en voyage , mais en effet je resterais caché qqpart pour voir le spectacle.. raconte moi se qui c'est passé par après Salut A+

 1 / 1

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté



Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Liste des histoires érotiques de Jyprengou :
(contactez l'auteur en cliquant sur sa fiche)
Cocu en Live



Histoire coquine précédente
Histoire érotique suivante



Histoires Intimes : Toutes les histoires érotiques...

2004-2014 © Histoires Intimes - 111 connectés