Sexe Intime




Page de l'histoire érotique à Lire
   PAGE D'ACCUEIL > Lieux publics > Histoire érotique : Jolies vacances

Jolies vacances

+0

Lecture : 22460 fois - Commentaire(s) : 1
Histoire de Cloelia

0 vote(s)
Vous avez aimé ce récit érotique ?

Salut à tous et à toutes voilà une petite chevauchée surprise qui m’est arrivé, il y a plusieurs années maintenant. Nous étions ensemble depuis trois mois, il s’appelait Mat enfin ça c’était son surnom. Ce garçon était plutôt du genre à avoir pleins de fantasmes et un jour j’ai voulu lui en enlever un de sa liste.

Nous partions en vacances, en direction de la mer. Nous sommes partis très tôt le matin, j’ai dormi durant au moins 2h, lorsque je me suis réveillé la température extérieur avait bien augmenté. Il ne s’est pas arrêté de conduire depuis le début alors je lui conseil de bien vouloir se garer sur une aire de repos d’autant plus qu’une envie pressente se faisait ressentir.

Très compréhensif, il s’est donc enfin stoppé 15 petites minutes, histoire de me soulager. Il ne fallu pas longtemps pour que le trajet ne commence à m’ennuyer. En plus il fait vraiment très très chaud, j’essaie de me mettre à l’aise mais rien y fait, il nous manque la clim. J’ai enfilé mon débardeur le plus léger et enlever mes ballerines pour exposer mes petits pieds à la fenêtre. Ce qui n’échappe pas à l’attention de mon tendre, qui adore les jeux coquin avec mes petons et vu que je ne porte pas de soutien gorge, il est sûr qu’il démarre au quart de tour.

Je sens une tension sexuel s’installer dans l’habitacle de la voiture et je joue avec en me frottant mes petits pieds l’un sur l’autre. Mes seins pointent légèrement et je sens cette envie de sexe de satisfaire celui que j’aime. Il fixe toujours mes pieds alors me vient une petite idée. Je me tourne de façon à ce qu’il se trouve face à moi en passant ma tête sous la ceinture de sécurité, puis je me place en montant un peu ma jupe afin qu’il puisse mater mon petit string blanc qui commence à s’assombrir de mouille. J’avance mon pied droit et lui caresse la cuisse. Je continue jusqu’à lui caresser la jolie petite bosse qui c’est former sous son short. Il garde les yeux grands ouverts sur la route et jette de temps en temps un petit coup d’œil furtif sur ma main qui commence à flatter ma chatte. Je deviens folle et terriblement chaude j’ai envie de me faire baiser dans la voiture. Je mets mes doigts sous son nez pour qu’il sente mon odeur et me lèche les doigts.
- Tu aime ??
- Oh que oui, tu peux être fier de toi j’ai bien envie de te sauter dessus maintenant.

Je me rapproche, l’embrasse dans le cou, puis lui lèche le lob de l’oreille tout en sortant son membre chaud par la fermeture de son short. Il gémit c’est trop bon.

Il me dit d’attendre rien qu’une minute parce que je deviens tout de même dangereuse à lui faire ça au volant. Alors il se gare au plus loin de la populace et je continue ce que j’avais commencé. Après l’avoir embrassé longuement tout en le branlant je me suis mise à le sucer afin de lubrifier sa bite. Il gémit très fort à chaque coup de langue passé au sommet de son gland. Puis une fois bien entamer je me ré appui contre la portière, enlève mon string, puis le branla avec mes pieds, il se tord dans tous les sens et s’agrippe au volant. Il me caresse l’intérieur des cuisses et je ne peux m’empêcher de me mettre deux doigts et de me caresser l’anus en même temps. Il fait si chaud dans la voiture.

Il enlève son T-shirt et se jette sur moi je veux qu’il me fasse jouir maintenant dans cette voiture où tout le monde peut nous observer. Il m’embrasse et me caresse la poitrine, sa main descend et soulève d’un seul coup mon débardeur ; me voilà maintenant à demi nue dans la voiture. Il me mordille les tétons et caresse mon clito palpitant.
Je veux qu’il me lèche et m’enfonce sa langue dans mon trou débordant de plaisir.
- Lèche moi Mat, fait moi fondre.

Il s’installe à l’arrière et je le suis, je suis maintenant à cheval sur lui, et il glisse à présent sur le siège de façon à ce que sa tête soit au niveau de ma vulve. Je baisse la tête pour éviter de me prendre le plafond à chaque coup de langue puissant.

Je sens la jouissance se rapprocher et il me ressent venir également, sa main qui me pincer les mamelons se mit à descendre pour me malaxer les fesses et enfin caresser mon petit trou.
Je vais jouir mon corps se redit et au moment où tout va exploser il enfonce son doigt.

Je ressens son doigt bougé dans mon petit cul, je ne peux m’empêcher de crier. Il continue et je n’arrive pas à me calmer, c’est alors qu’il me retourne violemment contre le siège soulève mes jambes et enfonce sa bite à grand coup, il avait bien préparé ma petite rondelle à l’avance. Tant dis qu’il suce mes orteils ses coups de bite son puissant et semble atteindre mon ventre, son long membre et si chaud que je m’embrase, il faut que je me branle la chatte et les seins. Nos cries ne sont plus retenue avec mon autre pied je lui caresse ses pectoraux. Il accélère puis ralentie tous en amplifiant son geste. Je sens que je vais jouir encore sur cet air de repos.
- Oui vas-y … à fond … Mmm

Nous jouissons ensemble les yeux dans les yeux, nos râles amplifies ma jouissance, sa bite toujours dans mon cul, il m’embrasse en continuant tous doucement et me faire sursauter, je me caresse encore lentement pendant qu’il regarde si personne ne nous a vu.

Apparemment ce jour là personne ne nous a vu mais cette situation nous a donné des idées pour la suite de ces vacances inoubliables.

Commentaires de l'histoire érotique Jolies vacances

2009-03-17 16:40:14  -  Pierre le Grand  
Quel plaisir de voir que tu aimes aussi les hommes. Cela me rapproche de toi. Moi aussi j'ai fait l'amour dans une belle limousine, pas une vache, non, une Mercédès blanche. Si tu me donnais une situation je pourrais écrire une histoire qui nous mettrait en scène, tous les deux ou avec d'autres. Si tu veux lis 'Baiser en Mercédès' et un commentaire svp. Ton histoire ne date que de quelques mois tu es donc comme moi en période créative, profitons en pour correspondre à l'aide de ces anonymes et discrets commentaires Pierre le Grand

 1 / 1

Pour poster un commentaire, vous devez être connecté



Vous pouvez vous connecter sur la page de Connexion


Liste des histoires érotiques de Cloelia :
(contactez l'auteur en cliquant sur sa fiche)
Réconfort féminin
Rencontre moderne
Jolies vacances
L'aventure continue
Nouvelles sensations



Histoire coquine précédente
Histoire érotique suivante



Histoires Intimes : Toutes les histoires érotiques...

2004-2014 © Histoires Intimes - 136 connectés