ACCUEIL > Lesbiennes > Récit : Avec ma cousine

Avec ma cousine

+302

Lue : 64688 fois - Commentaire(s) : 5 - Histoire postée le 05/05/2011

Découvrez les filles coquines près de chez vous :

Bonjour à toutes et à tous.
C'est la première fois que j'écris une histoire de ce genre sur Internet.. Et c'est aussi la première fois que je vais parler de cette expérience.
Aujourd'hui je ne peux plus garder ce secret pour moi toute seule et, étant trop timide pour l'avouer de vive voix, je le fais par écrit..


Appelez moi "Lyly ", et mon histoire, c'était cet hiver.
Ma cousine avait depuis longtemps réservée sa St Sylvestre à Disneyland paris, une nuit à l'hotel des Cowboys.
Une merveilleuse nouvelle année s'annonçait pour elle et son copain.. Mais malheureusement pour lui, et heureusement pour moi, il lui était impossible d'y aller..

Heureusement pour moi oui, car c'est à moi que ma cousine ( que nous appellerons Julie ) a demandé de l'accompagner.
En effet, une bonne occasion de reprendre le contact après quelques mois sans se voir.
Nous en parlions souvent sur Internet, mais nos vies respectives ne laissaient que peu de temps à nous consacrer.

Le 31 au matin, elle vient me chercher, et j'abandonne lâchement mon pauvre petit copain. Il m'avait conseillé d'y aller. Il ne se doutait pas de ce qui allait arriver. Moi non plus.

Nous avons passée une magnifique journée, à faire les folles, à se retrouver enfin, nous qui étions si proches étant plus jeunes.
Nous adorions nous faire d'innocents petits bisous et autres câlins quand nous étions ensemble.
Pour chacune d'entre nous, nous étions la soeur que nous n'avons jamais eu.
Et évidement, toutes ces petites manies tactiles sont rapidement revenues.
Que ce soit dans les attractions juste avant la descente ou au moment de la photo, ou encore avec un mignon petit Mickey, je me collais à elle, elle se collait à moi. Toujours dans l'innocence.. Jusqu'à.

Julie et moi étions dans une file d'attente qui n'en finissait pas. De nature peu patiente, je m'énervais, et commençais à me prendre la tête avec un homme, qui évidement ne parlait pas la langue, et qui n'arrêtait pas d'effleurer mes fesses de sa main, qu'il voulait certainement discrète. Raté mon pauvre.
Julia a commencé à le baratiner en Anglais, dont je ne connais presque rien. Mais j'ai vu cet homme blanchir, puis rougir, il nous dévisageait, mais il n'a plus jamais touché mes fesses !

" Merci Julie. J'sais pas ce que tu lui as dit mais.. Ca l'a calmé ! "
" J'lui ai dit que j'suis ta copine et que s'il continue, je le gifle. "
A ce moment, elle glissait sa main dans la mienne et me regardait de ses grands yeux bleus, un petit sourire aux lèvres.
J'ai sentit une explosion dans mon ventre.. J'avais des picotements dans les jambes. Et ma vue se troublait..
Je ne disais plus rien et regardait fixement devant moi, tout en serrant doucement sa main.

" Lyly, ca va ? T'es toute bizarre.."

Je ne savais plus que dire. J'étais tellement troublée par ce qu'elle avait dit.. Et en plus, elle caressait doucement ma main avec son pouce.
J'en frissonnais.. Hihi, déjà qu'il ne faisait pas chaud du tout ce jour là ( Celles et ceux qui étaient présent confirmeront ;) )..
Je n'arrivais plus à savoir si elle était si innocente que ça, ma petite Julie. Et j'avais du mal à m'avouer que cette idée me plaisait grandement. J'avais tellement honte.. Oui, tellement honte que je n'osais rien lui dire.
Qu'allait elle penser si j'allais plus loin ? Etait ce simplement moi qui me faisait des idées ?
Après quelques instants, je retrouvais la voix.

" Oh, c'est rien Julie. Ca va mieux, t'en fais pas. Merci encore. "

J'essayais d'oublier, de penser à autre chose, mais non, tout le reste de la journée, je n'avais que ça en tête. Je n'ai plus lâché sa main. Elle me caressait toujours.. Pourtant l'homme n'était plus là et il n'était plus nécessaire de jouer la comédie.
Je cachais au mieux mes pensées, et essayait d'être comme d'habitude, comme toujours, cette jeune femme qui ne pense qu'à rire et s'amuser !

Le soir venu, nous allions manger. Un véritable combat pour trouver une table de libre.. Finalement, nous l'avons eue, et nous en avons profité pour commander un apéro. Après tout, c'était jour de fête et.. nous voulions prendre notre temps, histoire de reposer un peu nos pauvres jambes.
Un apéro, puis un autre.. Et encore un autre.
La fatigue et l'alcool faisaient peser encore plus cette histoire dans ma tête. Si bien que j'ai.. glissé mon pied contre la jambe de ma cousine, qui me regardait, légèrement surprise, mais souriante.
Mes doutes s'envolaient, j'étais maintenant persuadée qu'elle n'était pas du tout innocente. J'osais alors me l'avouer.. J'avais envie de ma cousine. Je brûlais de désir. A force de caresser sa jambe avec mon pied, ma culotte n'était plus très sèche.. Je sentais mes joues rougir, mon coeur à la limite de l'explosion, et elle en rajoutait. Elle posait sa main sur la mienne et me caressait encore, en me fixant droit dans les yeux avec ce regarde qui ne trompe pas.

Le repas terminé, au lieux de regarder le feu d'artifice, nous avons décidé de nous enfermer dans le cinéma. Quel film nous avons regardé ? Je n'en ai aucun souvenir. J'avais bien autre chose à penser.. Je voulais juste me retrouver avec elle, dans l'intime obscurité et la douce chaleur d'une salle de cinéma.
Je tenais sa mais, puis la lâchais pour caresser ses cuisses. Elle ne disait rien, et se laissait aller dans son siège, à moitié couchée. Après quelques minutes, ses jambes s'écartaient lentement, comme une réponse timide à mon invitation..
N'écoutant plus que mon envie d'elle, j'ai posé ma tête sur son épaule, et ensuite mes lèvres contre sa gorge. Je l'embrassais timidement au début, puis plus franchement, et finalement.. je léchais cette gorge si douce, si délicieuse.
Elle gémissait, et avait du mal à garder une respiration calme. Cet effet me donnait encore plus envie d'elle.
J'ai prit sa main et l'ai amenée sur ma poitrine, et l'invitait du regard à me caresser. Ce qu'elle n'a pas manqué de faire. Pour ma part, mes doigts glissaient lentement sur son jeans pour aller contre son entrejambe. Je me souviens encore de cette chaleur qu'elle dégageait.. Comme c'était excitant !
Je la regardais, et elle aussi, toujours avec ces grands yeux bleus qui m'invitaient à laisser libre cours à mes fantasmes..
J'approchais lentement mes lèvres des siennes, elle ne bougeait pas, et ouvrait légèrement sa bouche. Je sentais son haleine si chaude et si douce sur mon visage. Et finalement, nous lèvres se touchaient. Elle m'embrassait comme le fait une jeune fille lors de son premier baiser. Mais je voulais plus, alors, je glissais ma langue dans sa bouche, caressant son entrejambe à travers son Jeans.
Finalement, elle se laissait aller, et m'embrassait avec une passion qui m'excitait encore plus. Je ne parle même pas de l'état de ma culotte..
Ma main tentait discrètement de se glisser sous son jeans et là..

" Lyly.. Pas ici.. Nous ne sommes pas seules. Rentrons à la chambre.. "

Je n'avais plus aucune honte. J'avais envie d'elle, et elle de moi. Nous sommes rentrées à pied, ce qui ne représente que 15 à 20 minutes de marche.
Le froid nous fouettait et j'avais légèrement peur qu'elle me repousse une fois dans la chambre.
Pour m'assurer de ses envies, je l'ai embrassée devant un couple qui passait, lesquels détournaient le regard.
Elle répondait avec passion à ce baiser..

" Nous y sommes bientôt Lyly.. J'ai tellement envie.. ", chuchotait elle à mon oreille.


... La suite au prochain épisode !
302 vote(s)


Histoire de Lylyne

Vous avez aimé ce récit érotique ? Tweeter

Nous luttons contre le plagiat afin de protéger les oeuvres littéraires de nos auteurs.

Cette histoire est destinée à être consultée en ligne et ne peut pas être copiée ou imprimée.

© Copyright : Nos histoires sont protégées par la loi. Un grand nombre d'écrivains nous ont donné l'exclusivité totale.


Commentaires du récit : Avec ma cousine

Le 14/12/2016 - 16:32 par lasemelle
Très belle histoire et me réjouis de lire et apprécier la suite.
Le 06/08/2011 - 01:02 par Lilou1607
Coucou, je ne trouve pas la suite, est ce normale ?
Le 07/05/2011 - 16:36 par gg85
Bravo moi aussi j'ai envie de connaitre la suite annoncée mais sois plus assidues que tes congénères qui nous promettaient aussi des suites que l' on n' a jamais vu venir. Continues de nous tenir en haleine;bien amicalement
Le 06/05/2011 - 17:48 par charlis
j'aime beaucoup ton histoire, j'ai vraiment envie de connaitre la suite. bisous

Pour poster un commentaire ou faire un signalement, merci de vous inscrire ! Inscription rapide


Histoire précèdente <<<
>>> Histoire suivante



Retour en haut de la page

Libertinage et masturbation de jolies libertines en webcams totalement gratuites :