PAGE D'ACCUEIL > Candaulisme > Récit : Expérience de candaulisme

Expérience de candaulisme

+73

Lue : 9956 fois - Commentaire(s) : 0 - Histoire de flopro postée le 26/07/2016
Cams coquines
Je suis marié depuis 10 ans avec Sandra, jolie blonde d'1m80 aux formes généreuses.Depuis quelques temps, je fantasme à l'idée de voir ma femme dans les bras d'un autre. Comme nous nous disons tout, je lui en ai parlé. Malheureusement, elle n'est pas du tout sur la même longueur d'onde.

Il faut dire que depuis la naissance de notre deuxième enfant, sa libido a considérablement diminuée et nous n'avons des rapports qu'une à deux fois par mois!!
Bref, ce n'est resté qu'un fantasme pendant de longs mois. Je me branlais souvent enfermé dans les toilettes en pensant à ma femme se faisant sauter par un autre.

La semaine dernière, à la suite d'une bonne soirée pour notre anniversaire de mariage, ma femme qui a repris le sport m'a proposé de nous rendre dans une boîte de nuit. Elle avait repris goût à la musique et complexait moins sur ses quelques kilos en trop. Elle se changea, optant pour une jolie robe noire, légèrement décolletée, arrivant à mi-cuisse et escarpins coordonnés.

Arrivée à mon bras dans la boîte, elle alla directement sur la piste tandis que je m'accoudais au bar. Après deux ou trois danses, elle revint boire une coupe de Champagne, m'embrassa et repartit de plus belle. Je l'observais, la trouvant toujours aussi ravissante. Elle se déhanchait au milieu des autres, je voyais bien que nombreux étaient les hommes qui la regardaient et qui tentaient une approche plus ou moins discrète.
Après de nombreuses danses pour elle et plusieurs verres pour moi, elle revint et s'envoya d'une traite sa coupe.
- Tu ne veux pas venir avec moi mon chéri?
- non tu sais la danse et moi, ça a toujours fait deux... et puis je préfère te regarder, j'y prend tout autant de plaisir!!
- dommage, tu aurais freiné les ardeurs de certains... tant pis, j'y retourne!!

Effectivement, je voyais que certains avaient tendance à pas mal se rapprocher d'elle. Un homme d'une petite trentaine sembla plus téméraire que les autres et tenta une approche plus directe. Je le vis se pencher et parler à l'oreille de mon épouse. Il ria à ses mots et ils continuèrent de danser face à face, faisant s'éloigner les autres hommes.
Il continuait de distiller quelques mots à ses oreilles en profitant à chaque fois pour se rapprocher et tenter d'avoir un contact physique avec elle. Sandra semblait apprécier sa présence et sa discussion. Elle riait, semblait épanouie et heureuse de plaire.
Sur des accords de salsa, il se colla à elle et l'entraîna pour une danse torride. Je voyais sa cuisse placée entre les jambes de ma femme, leurs bassins qui ondulaient en rythme. Elle se collait à lui sans gêne et sans retenue.
La danse terminée, elle revint vers moi. Elle avala une nouvelle coupe de Champagne et me fit un large sourire.
- Ca va mon chéri... tu profites du spectacle!?
Elle m'avait dit cela avec un ton plein de sous-entendus.
- Oui, j'apprécie beaucoup lui répondis-je.
Elle déposa rapidement un baiser sur ma joue et retourna vers la piste où son cavalier l'attendait. Après deux nouvelles danses, il la prit par la main et l'entraîna de l'autre côté de la salle.
Le coeur battant, je quittais mon poste d'observation et les suivais J'eus à peine le temps d'arriver dans le hall d'entrée de la discothèque que je les vis quitter les lieux. Je récupérais rapidement ma veste au vestiaire et sortis.
Je les cherchais du regard sur le parking et les aperçu au loin. Je me faufilais entre les voitures à une allée d'eux. Il la tenait par la taille et elle avait posé sa tête sur son épaule. Il semblait chercher sa voiture ou plutôt un endroit plus tranquille. Il jeta un oeil à droite, puis à gauche et entraîna Sandra derrière une voiture, non loin d'un local technique. Je me fis tout petit pour tenter de m'approcher. Arrivé à quelques mètres d'eux, je les entendis.
- Tu es magnifique, embrasses moi...
- hhummmm...
- ton frère ne va pas se demander où tu es passée?
- non ne t'inquiètes pas.. il doit mater les petites jeunes...

Je n'en revenais pas, elle m'avait fait passer pour son frère, laissant ainsi le champ libre à l'homme!!!
Je les voyais se bécoter, les mains de l'homme glissant dans le dos de ma femme, sur ses hanches, ses fesses. Elle avait laissé glisser sa tête en arrière et recevait les fougueux baisers de l'homme dans son cou. Il attrapa la fermeture éclair de la robe et tira dessus, dévoilant le dos de Sandra. Une bretelle puis l'autre glissèrent des épaules dénudant d'un coup ma femme. Elle était désormais en sous-vêtements devant cet inconnu. Pas pour longtemps car il dégrafa le soutien gorge qui rejoint rapidement la robe par terre. Je le vis malaxer et embrasser les deux seins lourds. Sandra se pâmait de plaisir.
- Tu m'excites ma belle!! j'ai très envie de toi!!
Et sur ce, il lui saisit le bras et plaqua sa main sur son entrejambe. Sandra lui malaxa le paquet et avec son autre main dégrafa le pantalon de l'homme. Je la vis extraire le sexe tendu et elle commença à le branler.
- C'est bon continues, hummmm....
Je bandais en contemplant la scène, ma femme planté sur ses escarpins était entrain de branler un inconnu sur la parking d'une boite de nuit.
Il lui chuchota quelque chose à l'oreille et je vis ma femme se baisser pour se retrouver accroupie face au sexe de l'homme. Elle l'emboucha et se mit à le sucer de manière très sensuelle. Le type s'était appuyé sur la voiture derrière lui et il prenait un pied terrible à regarder ma femme le sucer.
Après quelques instants de ce traitement, il la fit se relever. Ils s'embrassèrent de nouveau à pleine bouche; les mains de l'homme malaxant les fesses de ma femme.
Il tourna autour d'elle et la fit prendre appuis sur le capot de la voiture voisine. Elle tendait sa croupe vers le sexe de l'homme. Il fouilla dans sa poche, sortit un préservatif et l'enfila. D'où j'étais je voyais ma femme de profil prête à recevoir son amant. Il la pénétra lentement; complètement. Il commença alors à aller et venir en elle. Elle prenait beaucoup de plaisir, cela se lisait sur son visage.
Il se déchaîna derrière elle, la tenant fermement par les hanches. Elle eut rapidement un orgasme tandis qu'il continuait ses vas-et-viens. Elle gémissait, le suppliait de continuer.
Je ne pus m'empêcher de me branler en les regardant et alors que son amant était entrain de se vide au fond de sa capote, je me laissais moi aussi aller, jouissant une quantité importante de sperme qui alla s'écraser sur les gravillons du parking.
Ils s'enlacèrent de nouveau et s'embrassèrent. Il continuait de lui caresser les seins.
- J'aimerais beaucoup te revoir... tiens je te laisse mon numéro... t'es une sacré femme!!
- merci, tu n'es pas mal non plus... c'était très bon!
Ils se rhabillèrent et retournèrent vers la discothèque.
Je rejoins quelques minutes plus tard Sandra qui m'attendait au bar, l'air épanoui et radieux. Je l'embrassais tendrement sur la joue et elle me fit un large sourire avant de me chuchoter à l'oreille :
- J'espère que ça t'a plu mon chéri... moi j'ai adoré!!

Depuis ce jour, je ne rêve que de revoir ma femme dans les bras d'un autre...

A suivre...
73 vote(s)


Vous avez aimé ce récit érotique ?


Commentaires du récit : Expérience de candaulisme

Aucun commentaire
Pour poster un commentaire ou faire un signalement, vous devez être connecté !



Histoire précédente <<<
>>> Histoire suivante