ACCUEIL > Divers > Récit : De la petite judokate à la belle nymphomane ( suite)

De la petite judokate à la belle nymphomane ( suite)

+8

Lue : 801 fois - Commentaire(s) : 1 - Histoire de Mastusex postée le 26/09/2019
Suite de une jeune judokate asiatique
Après cette première fellation devant chez Sandra, tous les jours passés entre les cours de judo, sont devenus une éternité.
Mon esprit n'était occupé que par mon envie de lui faire découvrir de nouvelles pratiques sexuelles.

Le mercredi arrive enfin, nouvelle séance, mon coeur bat la chamade, je suis dans les premiers au dojo, je suis impatient.
Petit à petit la salle se remplit. Je n'attends moi qu une seule personne, Sandra....
Elle arrive 2 minutes avant le début du cours, je ne sais même pas comment elle fait pour ce faire déposer.
Elle n a pas encore son haut de judogi, je ne peux m empêcher de regarder sa poitrine, "avec où sans soutien gorge"?
Il semblerait qu elle en ait un.
Elle s'équipe, le cours commence, nous nous croisons pendant l'échauffement, on se fait la bise comme d'habitude...et le cours se termine enfin 1h30 plus tard

J'enlève mon haut de kimono, et je vois Sandra s'approcher de moi, elle regarde ma poitrine, sans vouloir me venter même à 40 ans j'ai encore de bon reste, c'est un peu l'avantage de ce sport.
Une semaine c'est passé depuis la dernière fois ou j'ai entendu sa voix, elle resonne tout à coup dans ma tête
- tu peux me déposer?
mon coeur s'emballe.
- Oui bien sûr, je mets mon tee-shirt et on y va.
-Alors cest pour quand ce nouveau tatouage?
-La semaine prochaine j'ai rendez vous.
- ah ok.

Mince elle risque d'être absente encore pendant deux à trois semaines.

On arrive à la voiture, dépôt des sacs dans le coffre. Personne autour de nous, j'entends Sandra me murmurer la tête penchée dans le coffre:
- j'ai encore très envie de prendre ta queue dans ma bouche. J'ai adoré la dernière fois. J'ai envie de te sucer tout de suite.
- on pourrait nous voir.
Les autres membres du club ne sont pas encore tous parti, mais ma voiture est un peu à l'écart, la porte du côté conducteur n'est pas directement accessible à la vue.
Je ferme le coffre, elle me pousse vers le côté pilote.
- je suis trop excité, j'ai trop envie de te sentir dans ma bouche.
Je suis dos à la voiture. Elle m embrasse rapidement sur les lèvres, puis descends vers mon sexe, elle defait mon pantalon, le fait descendre un peu et sors ma queue déjà dure, mon gland est injecté de sang. L'instant d'après ses levres et sa langue s'étaient mises en action.
Impossible de résister, et pourquoi le faire d'ailleurs...
Sa bouche fait des vas et viens.
Je n'en peux plus, j'ai envie qu elle enfourne tout ma queue dans sa bouche, alors je commence par caresser ses cheveux, ils sont doux... puis je prends sa tête pour la forcer à enfoncer mon sexe plus profond dans sa gorge.
Ses mains se pose de chaque côté de mes hanches, et elle se laisse pénétrer la bouche plus profondément... Elle recule prise de remonté, sa salive coule de sa bouche, elle recule, me regarde, me sourit...
- elle est trop longue je n'arrive pas à la mettre entière.
- c'est pas grave c'est déjà très bon comme ça, vas y fait moi jouir...
- hum, oui d'accord.
Elle se remets à me sucer, avec des mouvements rapides. Je tiens son visage entre mes mains, je sens ma queue venir pousser ses joues, je suis à bout, je n'en peux plus, je tiens sa tête entre mes mains et je n'ai pas l'intention de la relâcher, je vais lui faire goûter à mon jus... À cette idée l'orgasme s'empare de moi et la première giclée se projette dans sa gorge.
Elle a un moment de recul, surprise par mon éjaculation.
Je la retient encore en enfonçant ma queue plus profond par un mouvement de mon bassin... Une deuxième giclée se projette dans sa bouche.... Je me raidi et retient mes râles de plaisir.
Je relâche sa tête, elle recule se délivre de mon sexe et laisse couler le sperm qu elle n a pas pu avaler à mes pieds, je continue à me masturber et les dernières gouttes se projette sur ses cheveux.
Elle me regarde, en s essuyant la bouche.
- wouaw, c'est une première pour moi, c'est pas très bon, mais excitant de te sentir jouir en moi.
- tu sais je suis toujours très excité, j adorerais encore être en toi, mais pas dans ta bouche...
Elle se redresse devant moi.
Mes mains se pose sur sa petite poitrine, (je sens qu'elle a en effet un soutien gorge.)
- tu l as déjà fait, tu as déjà été pénétrer par le sexe d'un homme?
- elle met un temps avant de répondre... non jamais!!!

Elle est vierge!
Puis Elle reprends comme si elle voulait se rattraper:
- mais j'adore mettre mes doigts dans ma chatte!?
Sur ses mots je fais descendre une de mes mains vers le bas de son ventre. J'appuie au niveau de son sexe à travers son pantalon... Elle émets un un petit gémissement.... le kimono est très souple et suffisamment fin pour que je sentes sa petite vulve...
Tout à coup je me rappelle que nous sommes toujours sur le parking.
Je lui propose de rentrer dans la voiture et de partir.
À peine avons nous quitté le parking, qu'elle prends ma main pour la poser entre ses jambes.
- je dois conduire pour l'instant, mais montre moi comment tu te masturbes. Enlève ton pantalon.
Elle s'exécute, elle enlève sa petite culotte. Elle a de belles jambes, toutes fines, sa chatte n'est pas rasée, mais ses poils sont fin et pas trop abondants, ça me permet à chaque coup d'oeil de voir sa petite chatte toute fermée.
Deux grosses lèvres recouvre son intimité.
Elle écarte légèrement les jambes, puis après avoir sucé son index et son majeur elle frotte ses grosses lèvres, les écartes, pour faire apparaître son clitoris surdimensionné! par rapport au reste de son sexe.
Je suis en érection.
- elle très belle ta chatte, vas y caresse toi, montre moi comment tu te donnes du plaisir en pensant à moi.... ton clitoris et très excitant, j'ai envie de le sucer.
Ses doigts coulisses entre ses jambes elle pleine de jus... Je n'en peux plus je veux goûter à son excitation. Mes doigts s'enfonce entre ses lèvres, tout est humide. Un fois plein de son jus je porte mes doigts à ma bouche.... c'est chaud doux, son odeur m'excite, m'enivre....
Il faut que je m'arrête, je peux pas rester comme ça.
Je trouve un renfoncement le long du chemin, je me gare. Tout est très sombre
- passe sur le siège arrière, je vais te lécher à mon tour.
Elle me regarde, tout d'abord un peu surprise, puis me sourit et enjambe le levier de vitesse et le frein à main, elle laisse à ma vue sa petite chatte et son petit trou, elle n'a quasiment pas de fesse ce qui fait que son intimité est exposé, je ne peux m'empêcher de la caresser au passage.

Je la rejoins, lui enlève son tee-shirt et son soutien gorge, elle est enfin nue devant moi, je bande comme jamais.
Ma bouche se pose d'abord sur ses tétons, sur son ventre.
Elle gémit, se dandine au contact de mes baisés.
Son odeur m'envahit, je sens bientôt sa chatte au contact de ma bouche, sa mouille envahit aussi ma bouche... ma langue la pénètre. Elle émets un petit cri de plaisir.
Son clitoris est vraiment épais, dressé, je peux le pincer entre mon pouce et mon index sans problème.
Ma langue la pénètre légèrement mes doigts jouent avec son clitoris dressé.
Elle gémit de plus en plus.... Ses jambes se contractent puis se relâchent, son bassin se soulève , puis redescend... Elle cherche à s'accrocher quelque part... Elle trouve ma tête enfoncé entre ses jambes....
Ma langue parcours tout son intérieur, je lèche et aspire ses lèvres et régulièrement du bout de ma langue je dessine les contours de son anus....
Elle n'en peut plus à son tour, elle émets un long râle de plaisir et gicle une petite quantité de jus sur mon visage... je suis surpris ! Mais je reprends mes caresses tout en absorbant le liquide qui m m'enivre.
Elle se relâche enfin. Elle est toute tremblante.
Je viens la rassurer en l embrassant. Je pose mes mains de chaque côté de son visage.
- tu es vraiment très excitante, laisse moi te donner encore plus de plaisir...

Je regarde son corps, long et très mince, ses tetons sont durs, une espèce de chair de poule tout autour.
Je relève ses jambes pousse ses genoux vers son visage... sa chatte et son anus s'offre à moi...
Je fais glissé mon sexe durcit entre ses deux trous...
Elle gémit
- c'est bon, oui continue, je sens ta queue me caresser.... oui encore.
Je frotte mon bout de manière plus frénétique, je sens qu'elle relâche ses jambes, son jus se repend, sur ma queue autour de sa chatte et sur son anus. Ma queue fini par s'appuyer contre son petit trou, à ce moment là je ne pense pas avoir fait la différence.
Elle émets un cri aigu, mon bout viens de s'enfoncer entre ses fesses....
- aaah, ça fait mal, doucement...je sais pas si j'ai envie par là... ça fait vraiment mal...
Elle a raison, c'est trop tôt pour lui faire goûter au plaisir de la sodomie...
Je déplace ma queue pour l'appuier doucement sur son sexe, mon bout ne met pas longtemps à trouver l'entrée du passage.
Je me redresse pour regarder son corps et ma queue pénétrer en elle. Ca résiste, je sens que ma queue a du mal à entrer, Sandra a les yeux fermé et grimace légèrement, alors je ressors avant de faire une nouvelle tentative, je m'enfonce un tout petit peu plus profond, puis je ressors , elle gémit, elle râle, mais ne fait aucun geste retissant qui pourrait m'indiquer quelle veut que j'arrête, alors je force encore un peu, et la je sens ma queue s'enfoncer quasi subitement en elle.
Je suis tellement excité, je commence mes vas et viens,
A chaque allé retour elle laisse échapper des petits cris secs qui deviennent de plus en plus long et langoureux, ça m'excite tellement lui dis je.... humm moi aussi me répond elle, tu viens de me dépuceler... baise moi encore....
J'ai du mal à croire qu'elle soit encore pucelle par ces mots, mais sa chatte et pourtant vraiment très serrée ça ne faitba
Je ne vais pas pouvoir tenir encore très longtemps et je dois garder le.controle pour me retirer, je décide pour cette fois de ne pas attendre plus longtemps, je libère sa chatte, enjambe son corps tout fin et me masturbe au dessus de son visage. Je sens que ma queue est plein de jus, probablement du sang aussi.
Elle me regarde me branler , elle ouvre la bouche sort ça langue qui frôle mon sexe.... je jouis sur elle , par grosses giclées, c'est la deuxième fois ce soir !

Elle s'essuye le.visage avec ses mains, elle essaye de recracher le sperme qui a jaillit dans sa bouche.

J'aurais aimé ressentir la sensation de ton sperm giclé en moi.
Je la libère de mon emprise.
Je crois que tu as saigné un peu...
Oui ça m'a fait un peu mal au début, mais quand tu m'as traversé, après c'était tellement bon...
Il va falloir attendre mercredi prochain, maintenant.
Ca va être très long me dit elle. Elle se redresse porte une main entre mes jambes, ma queue commençais à ramollir, mais au contact de ses doigts, et de son regard, je me mets à nouveau à bander...
Tu sais si tu veux vraiment sentir mon sperme en toi je peux te baiser par-derrière, la prochaine fois.
Pourquoi attendre.me.dit elle?

Euuuuh, jai l'air bête, et lui repond: je ne pense pas que tu sois prête... cest quand un peu douloureux au début?!

Elle se rapproche de moi, m'embrasse et me.dit à l'oreille... vas y je veux tout tester ce soir....

...
8 vote(s)


Vous avez aimé ce récit érotique ?


Commentaires du récit : De la petite judokate à la belle nymphomane ( suite)

Le 2019-10-04 04:44:33 par unemeline22
Vivement la suite !
Pour poster un commentaire ou faire un signalement, vous devez être connecté !



Histoire précédente <<<
>>> Histoire suivante