ACCUEIL > Triolisme > Récit : L'amie de ma femme 2

L'amie de ma femme 2

+24

Lue : 4751 fois - Commentaire(s) : 0 - Histoire de flopro postée le 17/12/2016
Voilà 6 mois que Mylène partage notre vie. 6 mois de plaisir et d'une vie que je n'aurais rêvée. Ma femme est épanouie, Mylène est épanouie et moi je suis au comble du bonheur. Vous imaginez, partager chaque soir le lit de ces deux femmes. Je crois bien que je suis amoureux des deux.
Un soir, alors qu'elles étaient blotties contre moi, ma femme me demanda
- mon chéri, tu te souviens que l'on avait parlé de peut être organiser quelque chose avec d'autres hommes... après tout, il n'y a pas de raison que tu aies 2 femmes pour toi et que nous, nous nous contentions d'un seul homme...
- euh oui... je vous avais promis que je ne ferais pas le jaloux... par contre je préfère être présent si ça se fait...
- tu es sûr que ça ne te dérangerait pas de nous voir prendre du plaisir avec un autre homme, insista Mylène.
- non... c'est de bonne guerre, je serais égoïste de vous garder pour moi tout seul...
- ok... bon bah on va y réfléchir...hein Mylène, je crois que tu avais une petite idée...
- tout à fait Sandra... et toi aussi je crois??!!
- et bien dites donc les filles, vous avez prévu votre coup... je ne vous suffis plus??
- mais si mon chéri, ne t'inquiètes pas... c'est juste que nous aussi on veut se sentir désirer par plusieurs hommes!!

Cette conversation les avait bien excité et j'ai eu le droit à la totale ce soir là.

Deux jours plus tard, Sandra m'a annoncé que nous aurions des invités le samedi suivant. Sandra voulait par contre que je ne sois pas présent pour cette première fois. Elle voulait pouvoir se lâcher sans sentir mon regard sur elle. Elle me proposa par contre que la scène soit filmée et que je puisse la regarder le lendemain. Après tout vu ce qu'elle m'avait permis depuis quelques mois avec son amie, je pouvais bien lui rendre ça. J'acceptais donc non sans quelques noeuds dans le ventre.

Le samedi suivant, je fus donc contraint de quitter ma maison en fin d'après-midi. Sandra et Mylène m'avait réservé une chambre dans un hôtel en ville avec une petite surprise. Effectivement peu de temps après m'être installé dans la chambre, j'ai eu la chance de découvrir une femme que je connaissais de vue et qui était une amie de ma femme. Agnès était célibataire et je savais d'après ma femme qu'elle avait toujours eu un faible pour moi.
Excité et frustré par ce qui devait se produire dans ma maison, j'ai passé ma frustration sur cette jolie Agnès. Je l'ai baisé avec acharnement jusqu'à la faire crier. Tout y est passé, fellation, sodomie, éjaculation faciale. Je me suis servi d'elle comme d'une vulgaire prostitué. Elle a passé la nuit avec moi et je l'ai baisé plusieurs fois, n'arrivant pas à trouver le sommeil. Elle, elle aurait bien aimé dormir mais elle fut cette nuit là un réservoir à foutre pour moi.
Au petit matin, je la laissais repartir et rejoins à mon tour mon domicile.

Arrivé sur place, la maison était endormie. Dans le salon plusieurs verres et bouteilles vides étaient encore présents sur la table. Je découvris également un string de ma femme sur le sol. Je montais à l'étage et poussais la porte de notre chambre. Les deux femmes dormaient, entièrement nues. Je les regardais un instant et descendis ranger un peu. J'aperçu dans un coin le caméscope que j'avais laissé la veille en bonne place pour filmer l'ensemble de la pièce. Fébrilement, je sortis la carte mémoire et la branchais sur mon pc. Je m'installais. Les premières images de notre salon, ordonné et rangé. Je vis passé Mylène puis Sandra qui préparait l'arrivée des "convives".
J'accélérais la séquence jusqu'au moment où dans le champ, j'aperçu ma femme arrivé avec à son bras un grand black, le crâne rasé, une carrure d'athlète. Mon ventre se tordit d'angoisse et d'excitation mêlées. Mylène arriva également au bras, non pas d'un homme, mais de deux. Deux types blacks également, grands, plutôt jeunes, pas plus de 25 ans je dirais.
Tout ce petit monde s'assit sur mes canapés. Les jeunes gars ne perdirent pas de temps en bavardages. Celui qui collait ma femme, l'embrassa et je voyais nettement ses mains se promener sous le petit haut qu'elle avait mis. De son côté Mylène malaxait à travers les pantalons le paquet des hommes. Ceux ci n'ont pas tardé à dégrafer son chemisier et à faire jaillir ses seins.
J'observais la scène terriblement érotique. Ma femme était désormais penchée sur le sexe de son cavalier et le suçait. C'était une belle queue, longue et fine et je voyais à chaque vas-et-viens de la bouche de Sandra la colonne de chaire luisante de salive.
Mylène branlait les deux homme tandis qu'elle passait d'une bouche à l'autre. Le type au milieu, se partageait entre les seins de la belle et les fesses de ma femme.
Après quelques minutes, tout le monde se leva, ils burent une coupe de champagne et se déshabillèrent complètement. Les trois garçons étaient vraiment bien battis. Musclés et bien membrés. Je ne sais pas où mes femmes les avaient trouvé mais elles avaient vu juste!!

Mylène se mit à 4 pattes devant l'un d'eux et le suça tandis qu'un second la prit en levrette. Sandra se faisait lécher pendant ce temps là par son amant. Je la voyais tenir sa tête et l'écraser encore davantage contre elle. Elle semblait prendre un pied terrible. Il se releva ensuite, releva un peu plus ses jambes et la tira vers lui. Elle était sur le bord du canapé, les jambes en l'air. Il enfila une capote et à genoux devant elle la pénétra. Je voyais les mains de ma femme agrippé aux hanches du noir.
A côté, Mylène jouissait à répétition sous les coups de queue de son amant.
Les trois types les baisèrent pendant près de deux heures. Tout y passa, sodomie, double-pénétration. Le premier à jouir le fit dans la bouche de ma femme. Je la vis avaler sous les applaudissements des autres, puis embrasser à pleine bouche Mylène. Les trois blacks étaient comme des fous en voyant les deux femmes s'embrasser.
Ma femme fut sodomisée par les trois types. Elle restait en position 4 pattes et ils se relayaient derrière elle.
Mylène eut droit à un sexe dans chaque orifice. Les deux femmes n'étaient plus que des objets de plaisir pour les trois hommes.
Ils jouirent sur les seins de Mylène et Sandra vint tout nettoyer avec sa langue.
Ils firent une pause, grignotèrent un peu et recommencèrent. Ma femme allongé sur le tapis fut baiser avec force par deux des types tandis que Mylène suçait le troisième. La caméra bougea et un des types me gratifia de quelques gros plans au moment des éjaculations faciales sur les deux femmes.

Quelle soirée de débauche!!

Lorsque mes deux femmes se sont réveillés, elles m'ont trouvé dans le salon devant le pc. Je venais de me branler et de jouir en regardant leurs ébats de la veille.

La prochaine fois, j'aurais le droit d'être présent!!
24 vote(s)


Vous avez aimé ce récit érotique ?


Commentaires du récit : L'amie de ma femme 2

Aucun commentaire
Pour poster un commentaire ou faire un signalement, vous devez être connecté !



Histoire précédente <<<
>>> Histoire suivante