PAGE D'ACCUEIL > Triolisme > Récit : Chantage - Chapitre 3

Chantage - Chapitre 3

+68

Lue : 7224 fois - Commentaire(s) : 0 - Histoire de LN78 postée le 04/01/2017
Cams coquines
Je me suis réveillé toute excitée ce matin. Laurent devrait arrivé d'ici peu. J'ai mis comme il me l'a demandé mes dessous les plus sexy. J'attends dans la chambre, un foulard sur les yeux. Je me caresse, pour faire encore monter la température. J'entends la porte d'entrée, puis des pas dans l'escalier. Cela ne fait qu'accroître mon excitation. La porte s'ouvre. Je le sens s'approcher de moi. Un zip de fermeture éclair, des bruits de vêtements, il se déshabille... je suis trempée d'excitation. Il s'approche de moi. Une main se pose sur mon sexe. Ses doigts entrent en moi, constatant mon plaisir. Ses caresses sont plus brutales, il enfonce plusieurs doigts en moi, fouille mon intimité. Je gémis, me mords les lèvres. Ses mains passent sous mes fesses, relèvent mes jambes. Il prend place entre elles. Son sexe se frotte au mien et il s'enfonce lentement, m'écartant plus que jamais. J'ai la sensation qu'il est plus gros mais ce doit être le fruit de mon imagination. Il coulisse encore en moi, m'écartant les chaires. Je m'agrippe à ses bras. Je suis secoué de spasmes, alors qu'il n'a pas entamé de vas-et-viens, je viens de jouir tellement mon excitation était forte.

Il va et vient en moi avec douceur, me faisant ressentir chaque centimètre de sa queue. Il a fait jaillir mes seins de mon soutien-gorge et les malaxe avec passion. J'ai la bouche ouverte, je cherche mon souffle. Je sens soudain du mouvement à côté de moi et un sexe se poser sur mes lèvres. J'ai un mouvement de recul mais une main me tient la nuque.

- ne t'en fais pas Estelle... suces moi... et profites de mon ami qui te baise...

Laurent n'est pas venu seul et je suis entrain de me faire sauter par un inconnu. Passé le moment de panique, je me mets à sucer son sexe. J'ai peur et en même temps je suis terriblement excitée. Je m'applique tandis qu'un nouvel orgasme monte en moi sous les coups de reins réguliers de l'homme entre mes cuisses.

- je te l'avais dit que c'était une sacré salope dit Laurent à son ami.
- incroyable... c'est une bombasse et regardes moi cette paire de nichons répond l'inconnu en triturant mes seins.

Sa voix me semble familière... je n'arrive pas à me concentrer dessus, appliquée que je suis à sucer mon jeune amant.

- et tu vas voir, elle suce comme une pro... et en plus elle avale!!!
- j'aurais jamais cru qu'elle soit aussi salope!!

Je reconnus soudain cette voix, il s'agissait de Malik, un ami de ma fille et son mari. Nous avions partagé quelques dîners chez Cathy. C'est un antillais qui bosse avec Laurent. Quelle mère je suis pour me laisser baiser par le mari et l'ami de ma fille!!!
A vrai dire cette question ne me perturba pas longtemps tellement le plaisir que je prenais était intense!!

- On change? dit Laurent à son ami
- avec plaisir... voyons voir cette bouche si accueillante.

Ils échangèrent de position et Laurent se planta en moi. Je pus immédiatement faire la comparaison avec Malik qui présenta son sexe à ma bouche. Ce dernier était beaucoup plus volumineux avec un gland bien plus gros. Il était tout gonflé et je le sentais prêt à jouir.
Je m'appliquais sur ce morceau de choix.

- hummm t'avais raison elle suce comme une diablesse!!!
- je t'avais dit!!!!
- ah la vache, je vais me vider dans sa petite bouche de pute!!!

Pute... c'est le mot qu'il avait prononcé et qui résumait parfaitement ce que j'étais à cet instant!! Je sentis son sexe gonfler encore et il se vida au fond de ma gorge en plusieurs giclées. Je manquais de m'étouffer tellement la quantité était importante. J'avalais le tout non sans peine.

- Incroyable!!! elle a tout avalé!

Laurent accéléra entre mes jambes et je sentis à son tour son sperme couler en moi. Malik tira le bandeau de mes yeux, passé l'aveuglement dû à la lumière, je découvris son visage tout sourire.

Il se rhabilla et tapa dans la main de son ami avant de partir sans un mot pour moi.

Alors que j'allais rouspéter après Laurent pour cette surprise, il posa son index sur mes lèvres pour me faire taire.

- je sais ce que tu vas dire... mais Malik te trouvait bandante depuis un bon moment... je pouvais pas lui refuser ça!! en plus je suis sûr que tu as aimé avec deux beaux mecs pour toi!!
- oui mais j'aurais préféré être au courant...
- ok, la prochaine fois, je te préviens !!

Il m'a reprit dans ses bras et m'a embrassé. Ses mains se sont aventurées sur mes fesses. Une nouvelle fois, il titillé mon petit trou et tenter d'y faire pénétrer un doigt.

- t'es vraiment bandante... mets toi à quatre pattes, tu m'excites trop!!

Docilement, j'obéissais. Il me pénétra. Ses mains écartaient mes fesses et il continuait de chatouiller mon anus. Il se servait de ma mouille pour faciliter cette caresse. Il entra son index complètement en moi.

- cambres toi un peu plus...

Je pliais mes bras et les croisais pour poser ma tête. Les fesses en l'air, je recevais avec plaisir ses coups de reins et cette toute nouvelle caresse. Il avait désormais mis deux doigts dans mon fondement et les faisait aller et venir au rythme de ses mouvements de bassin. Cette caresse augmentait mes sensations dans toute la zone. Il sortit son sexe et grimpa sur le lit, une jambe de part et d'autre de mes fesses.
Il se pencha sur moi et me chuchota à l'oreille.

- je vais t'enculer... tu vas voir ça va te plaire!!

Je ne fis pas de commentaire alors qu'il commençait déjà à pousser son gland contre mon petit trou.

- détends toi... je vais y aller en douceur.

Sa préparation avait été bonne et le gland passa rapidement la collerette. Je sentais son sexe s'enfoncer entre mes fesses, mêlant douleur et chaleur dans mon corps. La sensation était intense, j'avais la sensation de corps étranger en moi. Je n'osais bougé. Il ressortir complètement son sexe puis le rentra de nouveau. Au bout de quelques minutes, la sensation de brûlure fut remplacée par une importante chaleur agréable.

- ah bordel, c'est bon... quel cul... mais quel cul... grognait il

Je tournais la tête et vis une nouvelle fois mon reflet dans le miroir. Mon gendre debout sur le lit me sodomisait. Nous renvoyions l'image de deux animaux copulant. Il vit que je nous regardais et cela l'excita encore davantage. Il se mit alors à m'enculer à grands coups de reins, me faisant hurler de plaisir et de douleur mélangés.

Il ne fut pas long à venir et je sentis son liquide chaud couler en moi. Je m'écroulais sur le lit et l'entraînais avec moi. Nous restâmes soudés un moment. Quelle après-midi!!! j'avais en l'espace de deux heures fait sauter deux fantasmes que j'avais refusé à mon mari ces vingt dernières années!
68 vote(s)


Vous avez aimé ce récit érotique ?


Commentaires du récit : Chantage - Chapitre 3

Aucun commentaire
Pour poster un commentaire ou faire un signalement, vous devez être connecté !



Histoire précédente <<<
>>> Histoire suivante