PAGE D'ACCUEIL > En groupe > Récit : La double vie de ma belle soeur

La double vie de ma belle soeur

+89

Lecture : 7680 fois - Commentaire(s) : 1 - Histoire de LN78 postée le 02/01/2018
Cams coquines
Je suis mariée depuis une dizaine d'année et j'ai une belle famille plutôt sympa. Je m'entends super bien avec Caroline, ma belle soeur qui a le même âge que moi. Nous partageons pas mal de points communs et il n'est pas rare que nous nous fassions des journées shopping toutes les deux.

Un jour, tout à fait par hasard, alors que je me connectais à mon site d'histoires coquines préféré pour passer un petit moment agréable seule à la maison, comme d'habitude une fenêtre proposant des webcams s'ouvrit. Habituellement je ne les regarde pas, non pas que cela ne m'excite pas mais je préfère les histoires qui font davantage travailler mon imagination. Bref, j'allais fermé cette fenêtre indésirable lorsqu'une petite vignette présentant une webcam, m'interpella. La décoration de l'intérieur que j'aperçu ressemblait fortement à la déco de chez ma belle soeur et de son mari!

Curieuse, je cliquais sur l'aperçu et j'eus en plan plus large la vision de ce qui ressemblait fortement à l'appartement des deux jeunes mariés. Un grand drap était suspendu derrière le lit mais ce qui apparaissait à droite et à gauche de celui-ci ressemblait trop au salon de ma belle soeur. J'écarquillais les yeux et regardais chaque détail qui me confirmaient que je connaissais cet endroit...!!

Par contre l'homme présent sur la vidéo, un grand black au membre gonflé, était pour moi un parfait inconnu. Les informations sur la caméra faisaient état d'un couple. Pour l'instant, la fille n'était pas à l'écran et je ne pouvais croire que je risquais de découvrir ma belle soeur.

Pourtant l'instant d'après, un corps passa rapidement devant la caméra. Mon coeur battait la chamade dans ma poitrine. J'étais à la fois impatiente et inquiète de ce que j'allais découvrir. Mais lorsqu'elle se coucha à côté de l'homme, se saisissant au passage du sexe volumineux, je n'en croyais pas mes yeux. Il s'agissait bien de ma belle soeur, entièrement nue,
Son pseudo ElectraBlack était encouragé par plusieurs internautes, qui à l'autre bout de leur clavier, à soit sucer son amant soit que celui-ci la baise... L'image s'arrêta soudain, me laissant cruellement sur ma faim. Il fallait que je paie si je voulais continuer le visionnage.
Il n'en était bien entendu pas question, au risque que mon mari tombe sur un relevé de carte indiquant que je consultais ce genre de site.

Cette découverte me perturba beaucoup. La nuit suivante, je revoyais Caroline tenant le sexe noir et gonflé de son amant. Je l'imaginais s'empaler dessus et cette nuit là, tandis que mon mari dormait à côté de moi, je me masturbais comme une folle, terriblement excitée par tout cela. J'eus un orgasme délicieux avant de m'endormir, repue.

Je retournais régulièrement sur le site et retombais plusieurs fois sur le couple. Les sessions gratuites ne duraient pas longtemps mais je pus voir que Caroline, outre le sexe de son amant, recevait en elle également un vibromasseur qui semblait être connecté et que les visiteurs pouvaient, moyennant rémunération, activer. Je la voyais se contorsionner de plaisir.
Elle était présente 4 après-midis par semaines, entre 14h et 16h et j'étais fasciné de la voir prendre du plaisir ainsi en direct devant peut être plusieurs centaines de personnes.

Plusieurs fois, même si je ne les voyais pas beaucoup, je me masturbais en les observant, jouissant à chaque fois très fort.

Un samedi, alors que je vaquais à mes occupations, Caroline me téléphona. Elle devait aller faire du shopping et me proposait de venir avec elle. J'étais un peu gênée car je ne l'avais pas revu depuis cette découverte.
Finalement, j'acceptais et elle passa me prendre à la maison. Je la regardais avec un tout autre regard et elle en fut surprise. Je lui dis simplement que je la trouvais jolie...

On parla de tout et de rien puis je tentais des questions plus intimes, lui demandant si elle était heureuse avec son mari. Elle fut étonnée de ma question mais petit à petit m'avoua qu'elle était très amoureuse mais qu'elle avait parfois besoin de plus. Elle ne m'en dit pas plus et nous arrivâmes à la galerie marchande. On fit le tour des boutiques habituelles et en passant devant une boutique de lingerie, je reconnus en vitrine une parure que j'avais découverte sur elle quelques jours avant.
Je lui demandais si elle voulait bien m'accompagner à l'intérieur. J'avais envie de me faire plaisir. On n'avait pas l'habitude d'aller dans ce genre de boutique entre nous.

Je regardais les différentes parures et tombant sur une ultra sexy, je lui demandais si elle se voyait dans quelque chose de pareil. Elle fit une moue affirmative. Jamais je n'avais porté quelque chose d'aussi osé et je voulus essayer. La vendeuse me trouva ma taille et je partie vers les cabines d'essayage.

Je tirais le rideau et l'enfilais. J'appelais Caroline pour lui demander son avis. "Wahou" me fit-elle en me découvrant vêtue. J'avais enfilée, une culotte fendue avec des portes jarretelles et bas assortis, en haut, bustier en dentelles faisant remonter mes seins et augmentant leur volume.

- T'es magnifique ! ajouta-t-elle, c'est Rémy qui va être content.

Rien que de penser à cela, mon euphorie retomba et Caroline vit tout de suite ma mine défaite.

- ca va ? y'a un problème avec mon frère? me questionna-t-elle inquiète.
- non... mais tu sais, ton frère, niveau sexe, c'est pas trop son truc... alors que je puisse dépenser de l'argent dans des dessous, il ne va pas comprendre !
- tu rigoles ? !
Elle avait un air compatissant et ajouta que je devais également me faire plaisir et elle insista pour que je prenne le tout.

Je sortis un peu dépitée et reposais tout mes essayages. On quitta le magasin et un long silence s'installa.
Dans la voiture, alors qu'on roulait depuis quelques minutes, elle s'arrêta soudain.

- bon faut qu'on parle... dit elle déterminée... si Rémy te délaisse, tu ne dois pas pour autant te laisser aller. Tu sais, moi avec Jérôme, il est tellement pris pas son travail que le soir, il rentre tard et la moitié du temps, il s'endort avant même qu'on ait commencé à s'embrasser. Du coup, j'ai commencé à sortir sans lui et j'ai fait des rencontres.

Je l'écoutais, très attentive.

- J'aime mon mari mais si il ne peut assouvir mes désirs et mes besoins, c'est pas pour autant que je dois me priver de tout cela.
- tu veux dire que tu l'as déjà trompé...??
- oui et pas qu'une fois... je vais même te dire, je vois quelqu'un presque tous les jours... ça ne m'empêche pas d'être une bonne épouse...

Je jouais la surprise et l'écoutais religieusement.

Elle redémarra la voiture et on alla jusque chez elle. Jérôme son mari était parti au tennis avec un ami et elle me fit entrer pour prendre un café et continuer cette discussion.
Je la questionnais sur son amant et sur la façon qu'elle s'organisait. Elle me donna quelques détails et hésita à m'en dire plus. Puis prenant son courage à demain, elle me demanda de ne pas la juger et de garder un secret. Elle m'avoua alors qu'en plus d'avoir des besoins sexuels importants, elle était exhibitionniste et qu'elle prenait vraiment son pied lorsqu'on la regardait.
Son amant actuel l'avait convaincu de brancher une webcam et de se filmer pendant leurs ébats. Le tout était diffuser sur un site de voyeurs. Je feignais la surprise et l'étonnement.
Elle me montra l'ordinateur posé sur le bureau et la caméra accroché au dessus de l'écran.

- Jérôme croit que c'est pour Skype...!! me dit elle en souriant.

Je lui avouais que j'étais très surprise de tout cela mais que quelque part je l'enviais d'avoir eu le courage de franchir le pas. Elle me répondit du tac au tac que si je le voulais elle pouvait me présenter à un de ses amants. Je ne pouvais pas faire ça et refusais catégoriquement. Elle n'insista pas.

De retour chez moi, je repensais à tout cela et ruminais pendant quelques jours, tiraillée entre l'interdit et la morale.

A la fin du week-end, je glissais un texto à Caroline et lui dis que j'étais prête... Elle répondit qu'elle s'en occupait et qu'elle me recontacterait.

Le mardi suivant, elle passa à la maison en fin de journée et dit à son frère qu'elle et moi allions dîner en ville. J'étais contente et en même temps inquiète de ce qu'il allait pouvoir se produire. Je montais avec elle dans la voiture. Elle sortit du lotissement où nous habitons et s'arrêta en bord de route. Elle attrapa un sac derrière elle et me dit qu'elle m'avait prévu une tenue plus adaptée pour la soirée.
Je passais à l'arrière de la voiture et enfilais tant bien que mal les vêtements en question.

- Laisses tomber le soutien-gorge me dit elle en me voyant dans le rétroviseur, tenter de le cacher au niveau du profond décolleté de la robe qu'elle m'avait choisie. Je le dégrafais donc et remis de l'ordre dans ma coiffure.
Elle roula encore une bonne demie heure jusqu'à un restaurant. On entra et je reconnus tout de suite le grand type black qui nous attendait à une table. Il était accompagné par un autre homme également de couleur. Tout le monde se fit la bise et déjà je sentais sur moi le regard excité de mon compagnon de table.
On passa un moment très agréable. Steve et Malik étaient charmants. Je bus également pas mal ce qui me déstressa complètement.
A la fin du repas, Caroline me dit que Malik proposait de finir la soirée chez lui et elle voulait savoir si j'étais toujours partante. Je lui souris pour simple réponse. Steve monta dans la voiture avec ma belle soeur et je m'installais dans celle de Malik.
On roula quelques minutes jusqu'à un pavillon très soigné. Malik me fit entrer et Caroline arriva quelques instants plus tard dans les bras de son cavalier. Ils avaient pris de l'avance puisque Steve arriva avec son pantalon entrouvert et Caroline avec le chemisier déboutonné. Ils s'installèrent sur le canapé et Caroline chevaucha son partenaire, l'embrassant à pleine bouche.

Malik me tendit une coupe de champagne tandis que je regardais bouche-bée ma belle soeur dans ses oeuvres. Je sentis alors le souflle chaud de l'homme dans mon dos. Il déposa un baiser dans mon cou et je le laissais faire. Ses mains se posèrent sur mes hanches et remontèrent doucement vers ma poitrine qui effleura dans un premier temps avant de l'empoigner à pleines mains.
Je me retournais et il me débarrassa de mon verre. Il m'enlaça et ses lèvres se posèrent sur les miennes. Sa langue nerveuse s'enroula autour de la mienne. J'avais très envie de lui et je cherchais à défaire la boucle de sa ceinture. Je glissais alors ma main dans son pantalon et je sentis son sexe gonfler contre mes doigts. Je baissais la tête et me regardais sortir un membre aux proportions très au dessus de la moyenne et surtout beaucoup plus gros que celui de mon mari.

J'enroulais ma main autour et le serrais. Malik m'attira vers le canapé et s'assit à côté de son pote, juste après avoir retiré son pantalon. Il déboutonna sa chemise, faisant apparaître son torse musclé. Je retirais d'un trait ma robe, me retrouvant en string devant les deux hommes. Caroline était seins nus et avait entrepris de sucer son partenaire. Du coup, je fis de même et je me retrouvais à genoux à côté de ma belle soeur, prenant en bouche le pieu de chaire.

Je m'appliquais sur ce morceau de choix, surexcitée par la situation. Je sentis à mes côtés Steve se lever. Avec Caroline, ils finirent de se déshabiller et je vis ma belle soeur s'approcher de nous. Elle embrassa Malik à pleine bouche et me rejoint au pied de l'homme. Elle se saisit de la queue qui entrait et sortait de ma bouche et la caressa.
Elle prit alors ma place et on se mit à le sucer alternativement. Je sentais le goût de sa salive sur le membre de l'homme.*
A un moment, abandonnant le sexe, nous nous embrassâmes à pleine bouche, dans les bras l'une de l'autre. Je sentais ses mains sur ma peau, ses seins contre les miens. C'était follement excitant !!

Nos deux partenaires semblaient trouver cela à leur goût car ils regardaient avec intérêt la scène. Steve vint s'intercaler entre nous et on se remit à sucer alternativement les deux hommes.
La suite fut tout aussi sensuelle et érotique. Malik me prit allongée sur le canapé, tandis que Steve prenait Caroline en levrette, ses seins ballottant au dessus de mon visage. Mon amant me fit jouir par trois fois avant de se vider sur mon ventre et mes seins. A côté, Caroline jouissait également à répétition, le sexe de son partenaire planté au fond d'elle.

Puis tandis qu'elle se faisait prendre en même temps par les deux hommes, je la couvrais de baiser, m'attardant sur ses seins superbes.

Steve voulut me sodomiser mais la taille de son engin l'en empêcha. Je n'avais pas la pratique de ma belle soeur et son diamètre impressionnant forçait trop.

Je finis en les suçant alternativement, à genoux devant eux. Ils jouirent presque en même temps et aspergèrent mon visage et mes seins de leurs semences laiteuses. J'en avalais quelques gouttes et nettoyais complètement leurs queues magnifiques.

A partir de cette soirée, je m'octroyais régulièrement des après-midis ou soirées comme celle-ci, bien aidée par ma belle soeur. Elle m'a proposé de participer à un show avec elle et Steve mais j'ai pour l'instant décliné son invitation... mais j'avoue que l'idée m'excite !!
89 vote(s)


Vous avez aimé ce récit érotique ?


Commentaires du récit : La double vie de ma belle soeur

Le 2018-01-12 02:27:38 par dallas
Excellent récit.
Pour poster un commentaire ou faire un signalement, vous devez être connecté !



Histoire précédente <<<
>>> Histoire suivante