ACCUEIL > Lesbiennes > Récit : La fille du camping

La fille du camping

+23

Lue : 4904 fois - Commentaire(s) : 1 - Histoire postée le 15/08/2014

Découvrez les filles coquines près de chez vous :

C'est une histoire vraie qui s'est déroulée il y a plus de vingt ans.

A cette époque j'ai une quarantaine d'années et je me suis installé dans un camping au bord d'une rivière dans le sud. J'aime venir dans cette région pour faire des randonnées dans la garrigue et la montagne. Un soir en rentrant d'une balade deux jeunes filles me demandent de les aider pour monter leur tente sur l'emplacement voisin du mien. Elles sont très différentes l'une de l'autre, il y a une grande blonde et une petite brune. Leur tente installée, comme de parfaits voisins on se présente, il y a Audrey une petite brune d'Avignon et Birgit grande blonde de Cologne qui parle très mal notre langue. Elles communiquent entre elles en anglais.

Je les vois tous les soirs quand elles sont rentrées de la plage naturiste voisine et moi de mes chemins escarpés. Je prends plaisir à parler avec ces deux charmantes voisines et comme je ne connais rien de la langue de Shakespeare, ni de celle de Goethe ( ni de leur oeuvre ! ) Audrey assure la traduction entre moi et Birgit.

Un soir, je les invite à partager un pique-nique, fait de produits régionaux, le tout arrosé d'un très bon vin. Joyeuse ambiance entre nous, la discussion dure une partie de la nuit et elles me confient qu'elles sont lesbiennes. Comme je leur fais remarquer que je ne m'étais aperçu de rien, elles me répondent qu'à la suite de nombreuses insultes, elles sont désormais obligées de ne rien montrer en public pour pouvoir vivre en paix. Je leur dis qu'avec moi elles peuvent se comporter librement. Par la suite ce joyeux trio, est heureux de s'être rencontré, une belle amitié semble être née. J'aime beaucoup Birgit, mais j'ai un petit faible pour Audrey que je sens très proche de moi malgré nos vingt et quelques années qui nous séparent.

Un soir je leur annonce que je rentre dans deux jours chez moi dans la Drôme pour reprendre mon travail. Cette annonce jette comme un voile de tristesse sur notre beau trio. Je les invite à venir chez moi quand elles le désireront, qu' elles seront toujours bien accueillies.

Le lendemain de cette annonce, alors que je suis en train de faire ma vaisselle dans le bâtiment central, je vois arriver Audrey. Elle vient me demander si je peux l'emmener avec moi, car son domicile se trouve être sur mon trajet de retour. Elle m'explique qu'elle fera ainsi l'économie du billet de train et que c'est toujours ça de gagné quand on est étudiante. Elle refuse ma proposition de lui payer son billet de train afin qu'elle puisse rester encore une semaine comme prévu avec Birgit.

Le jour du départ est arrivé, nos bagages installés dans le coffre, Birgit et Audrey sont très triste de se séparer. Elles s'embrassent et se serrent très fort dans leurs bras, c'est très émouvant pour moi aussi.

Le trajet du retour se déroule tranquillement et quelques heures plus tard nous arrivons dans l'appartement qu'Audrey partage avec deux colocataires qui sont absents. Comme prévu nous mangeons la pizza que l'on nous a livré et nous parlons beaucoup sans nous rendre compte que le temps passe. C'est surtout Audrey qui parle, elle me dit sa souffrance, comment sa sexualité s'est abîmée le jour où elle devait avoir son premier rapport sexuel avec son petit amoureux. Les choses ne se sont pas passées comme elle l'avait rêvée quand le soi-disant petit ami est arrivé avec deux de ses copains et qu'ils l'ont violée à tour de rôle toute la nuit dans cette grange isolée qui aurait dû être celle de son bonheur. Quelques années de souffrance en silence plus tard sa rencontre avec Birgit avait été une bénédiction pour lui faire oublier les hommes et leur brutalité. Je ne peux que compatir.

Comme il est tard et que je suis fatigué Audrey me propose de dormir dans un des lits libres, j'accepte. Je ne tarde pas à sombrer dans un profond sommeil, jusqu'à ce rêve. C'est un rêve érotique que je suis en train de faire, mon sexe est de plus en plus dur, je fais l'amour à une inconnue.

A demi réveillé je comprends que c'est Audrey qui me chevauche nue, elle est très excitée, sa chatte qui ruisselle de cyprine englouti ma bite au fond de son ventre de femelle en chaleur. Elle pousse soudain un cri de jouissance extrême et puis laisse tomber son corps pantelant sur moi. Quelques minutes plus tard, elle se relève et me dit qu'elle est heureuse, qu'elle est bien hétérosexuelle. Je lui réponds qu'elle est peut-être bisexuelle, ce qui est mieux. Elle me remercie de lui avoir permis de réparer ce que les trois monstres avaient détruits en elle. Le reste de notre nuit nous le passerons à faire et refaire l'amour.
23 vote(s)


Histoire de Alleho

Vous avez aimé ce récit érotique ? Tweeter

Nous luttons contre le plagiat afin de protéger les oeuvres littéraires de nos auteurs.

Cette histoire est destinée à être consultée en ligne et ne peut pas être copiée ou imprimée.

© Copyright : Nos histoires sont protégées par la loi. Un grand nombre d'écrivains nous ont donné l'exclusivité totale.


Commentaires du récit : La fille du camping

Le 21/11/2022 - 15:31 par lasemelle
Très jolie histoire et sa fin est merveilleuse et fort sympa.

Pour poster un commentaire ou faire un signalement, merci de vous inscrire ! Inscription rapide


Histoire précèdente <<<
>>> Histoire suivante



Retour en haut de la page

Libertinage et masturbation de jolies libertines en webcams totalement gratuites :