ACCUEIL > Divers > Récit : Lou, la punition

Lou, la punition

+2

Lue : 1412 fois - Commentaire(s) : 0 - Histoire de Aurore34 postée le 03/04/2019
Lou est une jeune fille d’environ dix huit ans, issue des quartiers chauds de la ville. Très jeune, elle a quitté sa famille, et vit en solitaire dans un van, que sont frère lui à aménagé. Juste le nécessaire, un lit, quelques rangements, la cabine servant de couin repas. Pour se faire un peu d’argent, elle invite, dans son espace réduit, des hommes ou des femmes à jouer avec elle, moyennant un petit billet.
Lou est doté d’un corps de rêve, surmonté d’une tête de garçon manqué. On peut lire la méchanceté sur son visage. Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’elle est très violente, sème la terreur dans les quartiers voisins. Quand elle se rend dans une fête ou un bal en plein air, c’est pour chercher la bagarre. Une fille qui la regarde de travers, et c’est parti. Elle la traine par les cheveux, la roule à terre, la prend à coups de pieds. Il lui arrive même, de se mesurer aux garçons. Une vraie teigne. Une fois, lors d’une bagarre, elle en avait attrapé un par les couilles. Il s’était sauvé en hurlant de douleur.
Pourtant, un jour, alors qu’elle foutait le bordel dans un bar, elle a une violente altercation avec une jeune black, au point d’en venir aux mains.
Ce jour là, Lou allait recevoir une rouste mémorable. La jeune black, assez enveloppée était plus forte, plus vicieuse aussi. Elle la trainait par terre, la bloquait au sol. Soudain une main disparait dans le short. Lou se débat quand la main s’agite dans sa culotte.

-Aie…aie…arrêtes…non, pas ça…ah…
-Regardez mes doigts, dit la black, elle a joui…sa chatte est toute mouillée…la salope.
-Bravo Sarah, crient en cœur les copines.

En effet, la jeune black lui avait mis deux doigts dans la chatte, et l’avait branlée.
Honteuse, Lou s’était levé, et partit en courant se réfugier dans son van.
Toute la nuit, elle s’est remémoré cette soirée, et s’est juré de laver cet affront.
Lou est tiré de ses pensées, quand on frappe à la porte du van. C’est son copain Yvan, rencontré en maison de redressement qui lui rend visite. Certainement pour la baiser.
C’est lui qui lui fournit ses amants ou amantes. En contre partie, il a le droit de passer la nuit avec elle. Il lui arrive de mener un copain ou une copine avec lui, pour faire une partie à trois. Lou se soumet à tous leurs caprices.

-Que t’arrive-t-il, dit-il, tu as une drôle de tête.

Lou lui explique ce qu’il s’est passé, l’humiliation qu’elle a subit devant tout le monde.

-Non, mais tu imagines, elle m’a branlée devant toutes ses copines, m’a fait jouir. Je vais me venger Yvan, je vais la démonter.
-Allez ma chérie, la plaint son copain, calmes-toi…viens dans mes bras.
-Baises-moi, dit-elle, j’ai envie.

La nuit est torride, le sort que lui a fait subir la jeune black, a du l’exciter. Toujours est-il qu’elle est intenable au lit, pour le plus grand plaisir d’Yvan, qui a su en profiter.

-Allez, tu vas te reposer maintenant, je passerais dans la journée.
-Ok, bisous.

Mais Lou a du mal à trouver le sommeil. Elle tourne et retourne dans son lit, imagine les doigts vicieux de Sarah lui branler la chatte. Le pire, c’est qu’elle a pris du plaisir, qu’elle a joui.
Mais l’idée de vengeance la hante toujours. Elle prévoit l’affrontement pour la fête du village. Ce soir là, la place est pleine de monde, idéal pour régler ses comptes avec la connasse qui l’a humiliée.
Lou fait le tour de la piste, cherchant Sarah. Elle la repère au bar, en train de boire avec ses copines. Parmi elle, Leila, une jeune maghrébine, à qui elle avait mis une trempe.

-Et la connasse, dit Lou, on a un compte à régler toute les deux.
-Vous avez entendu les filles, elle m’a traité de connasse. Tu cherches quoi, ça ne ta pas suffit la dernière fois.
-Vas-y Sarah, crient les filles, corrige la une bonne fois pour toute.
-Sale black, poursuit Lou, je vais te démonter.

Les poings serrés, Lou lance un regard circulaire à la foule qui a formé un cercle. Elle sait que la galerie n’est pas en sa faveur.
Elle se retourne, et fonce sur la jeune black. Elle est accueillie par une gifle magistrale, qui l’envoie bouler au sol. Sarah est de suite sur elle, lui ôte le teeshirt, libère deux magnifiques seins, haut perchés. Elle pince un bourgeon, ce qui arrache un cri de douleur à Lou. Les applaudissements fusent de toutes parts.

-A poil…à poil…encourage les copines.

Après le teeshirt, c’est au tour du jean de finir dans la poussière. Lou, entièrement nue, essaie de s’échapper, mais Sarah ne l’entend pas d cette oreille. Elle la plaque au sol, l’oblige à écarter les jambes. Lou refuse, se débat. Les gifles claquent sur ses fesses.

-Ecarte tes jambes, gronde Sarah. Je veux tremper mes doigts dans chatte.
-Aie…aie...ne me frappe plus, regarde, je les écarte…tu peux tremper les tremper.

Une main saisit les lèvres intimes, qu’elle frotte entre elles, comme si elle froissait du papier journal. Puis le ton monte quand elle enfonce deux doigts dans la chatte. Lou saisit le poignet afin d’amortir la pénétration, mais Sarah est plus forte. Et le désir prend le dessus. Lou n’a d’autre choix que de se soumettre.

-Tu m’as traité de sale black tout à l’heure…tu vois la sale black comme elle s’amuse avec ta petite chatte…t’aimes ça, hein ?
-Oui j’aime ça, avoue Lou vaincue.
-Vas-y Sarah, fait la jouir encore cette salope…fait la crier.

Lou ondule sur le sol poussiéreux. Elle envoie une main entre ses cuisses, décalotte son clitoris qu’elle doigte, dans de longs gémissements. Sarah se penche, lui murmure des mots à l’oreille. Lou fait un signe affirmatif de la tête.
Sarah la saisit par la taille, la soulève de terre sans effort apparent. Elle lui ordonne d’écarter les jambes, puis se dirige vers la rangée de curieux. Les filles jubilent, certaines n’hésitent pas à lui mettre un doigt dans la chatte, lui gratte le clito sorti de sa cachette, d’autres vont plus loin, jusqu’au petit trou, qu’elles pénètrent. La plus vicieuse est Leila, qui se souvient de l’humiliation que Lou lui avait faite. Elle la branle à une vitesse infernale, lui pince le clito. Lou envoie des coups de reins sur les doigts qui la fouillent, puis tombe au sol quand elle atteint l’orgasme.
Elle glisse une main entre ses cuisses pour constater les dégâts. Sa chatte est pleine de mouille. Elle en profite pour enfoncer ses doigts à l’intérieur, tout en limant petit bouton.

-Allez, l’encourage Sarah, fait voir comme tu fais. Tu te régales, hein ?
-Oh oui, c’est bon…on mon dieu, je jouis…ah…ah…

Lou surprend toute l’assistance, en portant ses doigts à sa bouche, et lécher sa mouille…
La jeune black tombe à genoux, parcourt ce jeune corps, auquel elle a donné énormément de plaisir. Elle se penche à son oreille.

-Je passerai le soir à ton van, pour te gouiner, dit Sarah. T’as intérêt d’obéir, sinon je te fais faire le tour du village toute nue, en te tirant par la chatte…c’est clair.
-J’obéirais, pleure Lou…je te demande pardon.

Sarah lâche enfin sa proie, sous les applaudissements de la foule.
Lou, celle qui semait la terreur dans toutes les fêtes de la région, peut rentrer chez elle. Sarah lui a fait la honte de sa vie, non seulement elle lui a mit le compte, mais en plus, elle l’a humiliée. Elle s’est amusée avec elle, en lui branlant la chatte, doigtant son clito, la faisant jouir à plusieurs reprises. Sarah espère que Lou a retenu la leçon.
2 vote(s)


Vous avez aimé ce récit érotique ?


Commentaires du récit : Lou, la punition

Aucun commentaire
Pour poster un commentaire ou faire un signalement, vous devez être connecté !



Histoire précédente <<<
>>> Histoire suivante