ACCUEIL > En groupe > Récit : Ma femme, un black et moi

Ma femme, un black et moi

+1

Lue : 33207 fois - Commentaire(s) : 2 - Histoire de Noux74 postée le 15/06/2008
1ère fois avec un homme seul :

Notre 1ère rencontre échangiste m’avait super-chauffé les idées. Alors, je désirais multiplier les rencontres et la réalisation de nos (mes) fantasmes. Cécile était de plus en plus hésitante car elle avait peur d’aller trop loin, pour notre couple, etc. Mais moi, je suis un feu follet et je savais aussi désormais de quoi elle était faite ! J’ai donc décidé, sans la prévenir cette fois, d’inviter un homme seul. Je l’ai trouvé sans mal sur internet, quoi qu’il faille faire attention à ses choix quand même. Un fantasme parmi d’autres ; J’ai invité un black. Je ne voulais pas de mauvaise surprises alors j’ai été clair : il vient, on la baise et il repart.

Ce soir là donc, Cécile est sous la douche et je reçois le coup de téléphone du black pour aller le chercher. C’est là que j’explique à Cécile que j’ai demandé à un homme de venir pour qu’on s’amuse à trois ! Elle est super surprise et j’ai l’impression qu’elle va dire non. Mais je lui dis qu’on peut tout annuler et alors, en étant rassurant, en laissant l’idée faire son chemin, Cécile finit par dire ok. Je pars chercher le black en voiture. Nous arrivons dans l’appartement, Cécile est en peignoir et nous nous présentons tous les deux devant elle, habillés. Elle ne sait pas trop quoi dire et laisse échapper un « et alors » ne sachant pas par quel bout prendre les choses, elle qui était juste en peignoir. Nous lui avons donc montré par quel bout prendre les choses. Nous sortîmes tous les deux notre queue et elle nous suça ensemble et à tour de rôle. J’avais pris pour l’occasion un caméscope. Le black préféra mettre une cagoule pour ne pas être reconnu, ce qui ajouta finalement un peu de jeu à tout ça. Comme lors de notre 1ère sortie échangiste, je compris rapidement que c’était de la voir se faire baiser qui m’excitait le plus, alors je laissai Cécile et le black et je pris la caméra pour les filmer correctement. Il continuait de se faire sucer, Cécile à quatre pattes. Le peignoir était tombé depuis un moment déjà et elle était entièrement nue, sa croupe en pleine exposition alors que le black n’avait pris le temps que de baisser son pantalon. Il finit de se déshabiller puis demanda à Cécile de se retourner. Elle resta à quatre pattes mais lui offrit désormais son cul. Il se mit à genoux et commença à lui lécher la croupe. Cécile avait une belle croupe bien charnue avec de jolies petites lèvres. Il la lécha copieusement avant de lui demander de se mettre sur le dos. Ainsi, il put continuer de la déguster. Il lui lécha tout la chatte pour bien la chauffer et cinq minutes plus tard il se redressa. Cécile était alors sur le dos, les cuisses bien écartée et moi je filmais copieusement la scène. Le black prit son membre d’une main et s’approcha de la chatte de ma copine. Il posa délicatement son membre d’une taille moyenne, mais plutôt large, sur la vulve de Cécile. Je sentais l’instant fatidique approcher. Je vis la verge de cet homme pénétrer tout doucement la chatte de Cécile pendant qu’elle se cambrait au fur et à mesure qu’il la pénétrait. Elle aimait ça. Se faire pénétrer par un étranger qui venait uniquement pour la sauter et moi qui filmait la scène dont elle était le personnage principal. C’est le contraste qui me plut avant tout. Je voyais parfaitement, noir sur blanc, le membre de cet autre homme pénétrer la chatte de ma femme. Il entrait, sortait, entrait, sortait et la ramonait autant qu’il le pouvait.

Elle commençait gentiment à prendre son pied en voyant que je la matais. Je continuai à filmer son large membre rentrer et sortir de sa chatte. Il la baisa un bon moment. Puis, elle décida de se retourner. Elle présenta son cul et là, je vis le sexe de ce black s’écraser encore une fois sur les grosses lèvres de Cécile avant de s’enfourner dans sa croupe. Il la pénétra longuement puis vigoureusement, en mettant les mains sur ses fesses. Il la baisa encore pendant un bon moment et elle finit par jouir sans retenue, comme si je n’étais pas là. Je suis alors venu devant elle pour qu’elle me suce, ce qu’elle a fait. J’étais au comble de mon excitation. J’ai joui dans sa bouche et j’ai pris un super pied en pensant à la belle salope que j’avais pour copine. Quant à elle, elle continua de jouir jusqu’à ce que le black prenne son pied en elle, moment où je l’ai vu donner un dernier coup de rein, et où Cécile laissa échapper un dernier cri de satisfaction, un cri exprimant combien elle aimait se faire baiser comme ça, devant deux mecs.

Nous n’avons pas tardé, car la soirée allait encore être longue pour nous deux. Le black, un peu déçu de se faire raccompagner si vite, est tout de même resté compréhensif et s’est incliné. Je suis rentré voir Cécile et je lui ai dit combien elle était chaude et combien j’avais adoré. Nous avons revu la vidéo et, contrairement à un film porno, il s’agissait de ma copine, d’une histoire bien réelle. Elle n’était pas une actrice, elle aimait vraiment ça ! Et moi j’adorais la voir jouir et être submergée par le plaisir.
1 vote(s)


Vous avez aimé ce récit érotique ?


Commentaires du récit : Ma femme, un black et moi

Le 2011-02-09 16:07:44 par cplmur78
j'ai la chance d'avoir un mari qui a aussi le même fantasme.Après tout je n'ai pas regretté d'avoir accepté de tenter. Ce fut un nouveau souffle à notre couple muriel
Le 2008-12-06 17:19:45 par richard1
fantasme identique avec ma f dont j'ai fait partager la lecture..hélas sans trop d'illusion..joli récit..
Pour poster un commentaire ou faire un signalement, vous devez être connecté !



Histoire précédente <<<
>>> Histoire suivante