ACCUEIL > En groupe > Récit : Mon premier ganbang

Mon premier ganbang

+1

Lue : 27939 fois - Commentaire(s) : 1 - Histoire de vovo postée le 26/10/2008
C'était ma première fois hier soir .Une petite virée avec mon homme dans un club libertin très sympathique que des amis nous avait conseillé pour leur soirée des vendredis : Soirées mixte , trio , Gang bang à partir de 22h30. J'avais dans ma tête un objectif précis ,participer à un gang bang...je m’étais vêtue d’une micro robe légèrement transparente et juste dessous un petit string bijou en chaînette et perles laissant apparaître mon imitée , « cela plaît bien a mon mari de me voir si sexy »

Dès l’entrée du club je fut surprise; c’était plutôt sombre et je ne parvenais pas trop à distinguer, mais il y avait l’air d’y avoir du monde .Mes yeux s’habituant à la pénombre, je commence à réaliser et découvre, une piste de danse centrale , ainsi qu’une salle pleine de canapés en cuir, avec un bar gigantesque avec de très beau tabourets et d’un mini écran qui diffusée les photos des coins câlins ainsi que les salons de rencontres très intimes: jouxtant à sa droite deux petites voûtes donné accès à une piste de danse avec deux barres d'exhibition que je n’avais pas remarqué.

Étant un peu timide, je n'étais pas tranquille au début mais, très vite, j’ai commencé à m’ouvrir à l’ambiance du lieu, je me mis à l'aise et à prendre des poses indécentes et alléchantes sur le tabouret du bar , ma position laissé entrevoir ma vulve « remarque de mon mari » , cela n’a pas laissé indifférant certain hommes présents au bar sentant en moi la femelle en chaleur, j'étais excitée je n’osai pas engager de conversation ., Après quelques verre d’un cocktails à base de je ne sais quoi qui se buvaient comme de l’eau, qui avaient la couleur de l’eau, mais qui me plongea dans une douce euphorie, un homme m’accoste pour m’invite à danser; Je regarde mon époux qui me donne son accord , nous sommes allé sur la piste de danse centrale. La piste s’éclaira et nous nous sommes enlaces pour un slow langoureux.

Ce devait être le signal de départ car immédiatement je sentis ses mains me caresser les fesses ,je ressentis le désir d'aller plus loin après cette danse , je l’invite au bar afin de rejoindre mon mari présentation (Danielle., Jacques mon époux mon cavalier de danse Michel ) et de là tout les trois en parfait accord très rapidement nous allons rejoindre un salon assez intimes.

Au bout d’un moment ne me voyant pas décider d‘entreprendre quelque chose, mon époux me dit je vais te bander les yeux et tu vas commencer par nous sucer à tour de rôle ,mon époux fut le premier à jouir et me faire comprendre fais ce qu’il te plaît… tu n'es pas obliger d'avaler mais il appuya légèrement sur ma nuque comme pour me dire (je préférerais que tu avales) je n'y voyait pas trop problèmes comme j'avais déjà avaler un peu de sperme je ne me retirai donc pas.., vain ensuite Michel qui lâcha sa semence sur mon ventre heureusement que des serviettes été à porté pour essuyer.

A ce moment la j’entends des chuchotements autour de nous j’ôte mon bandeau deux hommes était en train de nous regarder dont un black ,après nous être consulté, nous les invitons à ce joindre à nous , les chose se sont faite naturellement sans vraiment parler de choses trop précises avec eux.; Ils n'ont pas tardé à me caresser, me doigter, me lécher et à me donner leurs bites à sucer... le black m'excita quand il me présenta son gland et je me mis à le lécher goulûment j'eus du mal à l'avaler.

Il était bien doté quand son membre fut bien dur et bien lubrifié par ma bouche il l’approcha de ma chatte le posa délicatement sur ma vulve toute humide. Je sentais l’instant fatidique approcher. J'étais à la fois inquiète et excitée en pensant qu’elle allait glisser dans mes entrailles pour me donner un flot de plaisirs; Il s’y enfonça d’une seule poussée puissante jusqu'à la garde, j’eus l’impression qu’il allait m’ouvrir en deux tellement il était long et dur.

Je me mis à hurler de plaisir sans pouvoir m'arrêter. J'avais l'impression qu'une barre de feu brûlait l'intérieur de mon ventre. C’était la première fois que j’avais un membre aussi énorme au fond de moi ce qui me déclencha le premier orgasme violent de la journée accompagné de la première giclée de sperme au fond de mon vagin, mon euphorie a été telle que je me rappelle avoir pensé qu’ils pouvaient ensuite me demander n’importe quoi.

Je ne pensais pas être si proche de la vérité quand il commença à me tatillonner l’anus. Quand mon petit trou fut prêt à le recevoir, il me pris par derrière et m’enfonça sa queue/ce fut très intense l’excitation devenait indécente, mon sang bouillait je gémissait de plaisir. Je me met alors à jouir comme une folle ,pendant quelques instant j’étais en totale déconnexion. (Mon mari s’étant éclipse à ma demande chose qui était convenu entre-nous si notre trio se terminait en gang bang)

Tous les trois m'ont travaillée la chatte et l’anus sans relâche dans toutes les positions... ! Quand l'un fatiguait, l'autre prenait sa place Je me laissait guider d’un membre à l’autre selon leurs plaisirs, les laissant gérer entre eux le partage de mes orifices. Je leur ai moi même demandé de me prendre à deux en même temps c’était divin !

J'ai vécu un moment extraordinaire, car je ne savais pas qui me pénétrais ou me sodomisais etc. Je n’ai également plus compte le nombre d’orgasmes qu’ils m’ont procuré, mais je peux vous dire que je n’avais jamais cru être capable d’en avoir autant, ni de me sentir couverte ainsi de sperme. J’en avais absolument partout, Il doit même y en avoir un ou deux qui m’a déchargé dans mon corps. Et je ne vous parle évidemment pas de mon vagin ou de mon anus que je ne sentais absolument plus.

La totale pendant des heures ! j'ai trouvé ses hommes respectueux : aucun ne m'a imposé sa présence. C'est moi qui décidait de qui je voulais.
J'ai pris un énorme plaisir à être leur objet sexuel, ils se sont servis de moi pendant plusieurs heures et, moi qui adore sucer, je m'en suis donné à cœur joie. . Je ne sais même plus combien de fois ils m'ont prise mais plus j'en avais, plus j'en voulais.

Cela dit, j'ai tout de même trouvé ça un peu sordide : je suis devenue petit à petit : une vraie garce, une catin, une salope,!!! c'est vrai... encore une fois, j'assume ce terme, ce n'est qu'une question d'interprétation je suis devenue... une toxico du sexe insatiable et friande de nouvelles bites.

Malgré tous les risques que j’ai pris, mon époux a adoré cette soirée. Bien sûr nous en avions parlé et nous savons exactement ce qu'on fait ou pas.

Après une bonne douche au club, j’ai pu retrouvé une image plus sage et au retour à la maison , j’étais tellement en feu, je me jette sur lui, lui sort sa queue, la suce , en lui disant que c'était trop bon ce soir, je l'enjambe et le fais jouir en peu de temps. Moi aussi, j'ai un orgasme fort et rapide... Voici la fin d'une des soirées les plus surprenantes de ma vie sexuelle.

Danielle
3 vote(s)


Vous avez aimé ce récit érotique ?


Commentaires du récit : Mon premier ganbang

Le 2014-07-18 19:28:21 par Julie592
Pourquoi s'être arrêté en si bon chemin et ne pas avoir réclamé encore plus de bites
Pour poster un commentaire ou faire un signalement, vous devez être connecté !



Histoire précédente <<<
>>> Histoire suivante