ACCUEIL > Lesbiennes > Récit : Toi que je désire tant 6

Toi que je désire tant 6

+4

Lue : 650 fois - Commentaire(s) : 0 - Histoire de cendre de lune postée le 19/05/2013
-C'est bon elle s'en est chargée! Elle désigna Lucy du doigt ne se souvenant pas de son prénom.

-Elle, elle s'appelle Lucy!

- Désolée, je ne voulais pas vous froisser mais on ne savait pas votre prénom... balbutia Stessy."

Une nouvelle gêne s'installa autour de la table, la voix si froide de Lucy leur glaçait le sang, mais dans le fond elle était plutôt sympa, alors les filles ne comprenaient pas vraiment pourquoi elle paraissait sans arrêt sur la défensive.

"-C'est vrai, maintenant vous le savez alors utilisez le. Et vous c'est quoi vos prénoms?"

Amélie se présenta et présenta ses amies.

"Moi c'est Amélie, et voici Anna et Stessy assises à coté de vous.

- Stessy je savais.... j'ai entendue Sam le dire!"

Cette conversation était complètement idiote, personne n'osait parler. Elles disaient un mot et puis plus rien pendant plusieurs minutes. Stessy voulait étrangement tout connaitre de cette fille qu'elle ne connaissait quasiment pas. Elle l'intriguait et l'intéressait. Elle se risqua à une question.

"-Si vous ne travaillez pas ici, vous faites quoi?"

Lucy détestait parler d'elle. Elle n'aimait pas raconter sa vie, surtout à des gens qu'elle ne connaissait pas. Mais après tout, le temps où la jeune blonde s'était concentrée à oser poser la question elle ne put refuser à y répondre.

"-Je suis patronne du garage automobile qui se trouve sur l'avenue Belgarde. Elle ne détacha pas son regard de Stessy."

"QUOI? Anna cria presque. Vous voulez dire le truc de 3 kilomètres avec toutes ces vitres et ces voitures de sport exposées et ce garage énorme où on peut rentrer 15 voitures en même temps??? Celui où il faut faire la queue pendant je ne sais combien de temps pour pouvoir entrer?? C'est de celui-là dont vous parlez?"

Lucy fut surprise par les question d' Anna, "une férue de voitures" se dit-elle. Elle riait franchement devant la mine choquée de la jeune fille en face d'elle.

"-En effet, c'est de celui-là que je parle, il est dans ma famille depuis des années.

-Wow c'est génial! Je suis fan de ce garage!!

- Et bien passez y faire un tour un de ces jours, je vous ferai visiter."

- Ho yeah comptez sur nous! Enfin tout au moins sur moi. Par contre vous avez des pass VIP ? Parce que vu la longueur de la file d'attente je ne suis pas prête d'arriver!

-Vous n'aurez pas besoin de quoi que ce soit, venez après 18h et vous n'y trouverez personne. Je ferme le garage à cette heure-ci ! Au moins vous pourrez vous promener sans encombre."

Anna ouvrit de grands yeux. Voilà qu'elle leur faisait des cadeaux! Elle ne comprenait définitivement rien à cette femme. Elle pensa qu'elle devrait reprendre des cours sur le langage du corps car cette femme semblait être une vraie vipère et à l'arrivée, elle leur ouvrait carrément les portes de son garage.


"Alors là! C'est la classe, j'en reviens pas!!! Quand pouvons-nous venir? Enfin si les filles veulent bien sûr!"


Elle se tourna vers ses deux amies et les regarda à tour de rôle attendant une réponse de leur part. Elle voulait à tout prix voir ce garage qui la faisait rêver depuis tant d'années, mais où elle n'avait jamais posée un pied par manque de temps et surtout d'argent. Car ce garage était réputé pour son personnel soigneux et la qualité de ses services, mais aussi pour les voitures exposées à l'intérieur, de grosses cylindrées. La plupart d'entre elles étaient des voitures de sport moderne, tout ce qu'un féru de vitesse rêvait d'avoir. Anna lança un regard exprimant un "dites oui s'il vous plaît" à ses deux amies qui furent amusées devant la mine de chien battu de celle- ci. Par politesse envers Lucy et pour faire plaisir à Anna, elles acceptèrent de l'accompagner.

" Bien! Alors disons... demain soir, ça vous irait? Demanda Lucy avec un léger sourire.

-Bien sûr pas de problèmes nous n'avons rien de prévu."


Amélie répondit pour ses amies car c'était elle le chauffeur de ces dames. Anna n'avait jamais tentée de passer son permis parce qu'elle estimait que se faire conduire par sa belle était bien plus agréable et Stessy l'avait déjà loupé à deux reprises, ce qui l'avait plutôt refroidie. Elle préférait attendre de bien maitriser le code de la route avant de recommencer une nouvelle fois.

" Très bien! Bon, je suis désolée, il est tard, je dois partir! À demain soir!"
4 vote(s)


Vous avez aimé ce récit érotique ?


Commentaires du récit : Toi que je désire tant 6

Aucun commentaire
Pour poster un commentaire ou faire un signalement, vous devez être connecté !



Histoire précédente <<<
>>> Histoire suivante