ACCUEIL > Lesbiennes > Récit : Anna et la baby-sitter - Première nuit de garde

Anna et la baby-sitter - Première nuit de garde

+39

Lue : 1553 fois - Commentaire(s) : 1 - Histoire postée le 08/03/2020

Découvrez les filles coquines près de chez vous :

Après l'échange osé que nous avons partagé j'ai planté Anna, sans un mot. Honteuse et encore mouillée de l'orgasme qu'elle venait de me donner une flash me revint : Elliott mon petit ami. Je suis alors sortie de la voiture sans un mot, le short encore ouvert et je n'arrête pas d'y penser depuis trois jours. C'est à ce moment que les Dubreuil appellent, ils vont chez des amis pour la soirée et ne rentreront que tard dans la nuit. Anna sort elle aussi et ils ont besoin de moi pour garder Lola. Cette fois ci je dors sur place, il n'y aura donc pas de petit jeux de mains dans la voiture du retours. Évidemment j'accepte. Les dubreuil ont de l'argent et chaque nuits de baby-sitting m'assure un peu plus l'achat de ma première voiture. Mon pyjama dans le sac à dos me voilà en route pour leurs maisons.
L'heure du coucher à sonné pour moi. Lola dort au fez de chaussée depuis plus de deux heures et je commence à avoir sommeil à mon tour. Isabella m'a préparé la chambre d'amis. Je retire donc mon pantalon et mon soutient gorge et enfile mon t-shirt de pyjama.
Trente minutes plus tard la porte de ma chambre s'ouvre, je sursaute et me rassure pensant que Lola s'est réveillée. Mais debout, en sous-vêtements se trouve Anna.
- Je viens de rentrer et j'aime pas trop dormir toute seule.
Elle vient directement s'allonger à côté de moi. J'ai eu le temps de la regarder de haut en bas. Sa lingerie en dentelle ne fait qu'ajouter à son sex appeal. Je me tourne.
- Pourquoi tu es partie comme ça ? L'autre soir je veux dire.
Je lui lance que j'ai un petit ami et que c'était une erreur. Je suis honnête, je n'ai rien à cacher.
- Oh.
Elle n'a rien répondu d'autre. Une minute plus tard je sens son corps se coller au mien. Ses seins contre mon dos me donnent des flash-back de notre dernière rencontre que je n'arrivais déjà pas à oublier.
- J'ai un copain, répétais-je, comme pour le rappeler à moi même.
Elle souffle et me demande si elle peut au moins se toucher toute seule à la place.
- C'est un peu bizarre à vrai dire.
Mais elle ne m'écoute pas. Je la sens se détacher de moi et commencer à respirer plus rapidement. Je me demande si elle bluff et me tourne un peu pour la voir, la main dans la culotte entrain de se masturber. Je me tourne à nouveau et essaie de penser à autre chose. Mais là mouille sous ses doigts résonne et je n'arrive pas à me concentrer sur autre chose.
-Si tu m'aidais à jouir ça irait plus vite, lance Anna.
Elle a gagné, je me tourne vers elle et m'a grenouille. Il fait nuit mais la lumière de la lune passe entre les volets. Je peux la voir allongée, à moitié nue, la main toujours dans la culotte. A vrai dire je ne sais pas comment m'y prendre. Je n'ai jamais couché avec une fille. Je passe mes doigts sur sa culotte en dentelle et regarde sa réaction. Puis je lui retire le tissus. Elle me demande de l'embrasser, je m'y hâte. Sa bouche est un délice. Je la sens retirer son soutient gorge, j'en profite pour caresser ses petits seins ronds. Elle mord ma lèvre et me demande de la toucher. Je fais glisser ma main entre ses jambes et la touche timidement. Elle se crispe et sourit contre mes lèvres. Je la caresse alors plus intensément et glisse un doigt à l'intérieur d'elle. Elle me demande de continuer. Je fais glisser un deuxième doigts et commence mes allés retours rapides. Elle gemit contre ma bouche et je réalise à quel point c'est bon de faire jouir quelqu'un d'autre. Je me détache d'elle au moment où je la sens venir, elle ferme les yeux et se pince les levres essayent de ne pas crier trop fort. Je la sens se contracter sous mes doigts et voilà que c'est fini. Elle vient de jouir. Elle est complètement nue face à moi. J'ai envie d'embrasser tout son corps, elle est vraiment magnifique. Elle me retire mon t-shirt et regarde mes seins avec autant d'émerveillement que la dernière fois. Elle en prend un en bouche qu'elle suce allègrement. De sa main libre elle s'attaque à mon entre-jambe et frotte ses doigts à mon clitoris déjà bien gonflé.
- je veux te goûter, dit-elle en m'allongeant.
Je n'ai pas le temps de dire quoi que ce soit qu'elle a déjà jeté ma culotte à l'autre bout de la pièce. Elle écarte mes jambes et regarde mon intimité en s'humectant les lèvres. Elle s'allonge sur le ventre et embrasse mes cuisses, puis mon aîné et enfin mes lèvres extérieurs. À ce simple contact j'ai envie de jouir. Elle dépose d'autres baisers sur mon pubis avant d'écarter mes lèvres et embrasser le centre de mon plaisir. Une fois, puis deux. Je m'aggrippe directement aux draps. Sa langue leche doucement mon cliroris et je comprend que je suis entrain de découvrir le meilleur truc du monde. Sa bouche se pose finalement et sa langue commence à danser. Je regarde le plafond en me retenant de lui dire à quel point c'est fantastique. Elle sait ce qu'elle fait et elle le fait très bien. Je baisse les yeux pour la regarder me manger. Et le plaisir qu'elle y prend la rend d'autant plus sexy. Deux doigts entrent en moi et je pense perdre la tête. Il ne s'agit que d'une questions de minutes avant de je jouisse. Sa langue accélère et à ce instant je jure ne rien aimer plus que ça sur terre. Je passe ma main dans ses cheveux et appuie légèrement plus sa tête. Elle accélère encore le mouvement. Sa langue et ses doigts sont dans une simbiose parfaite et je n'arrive plus à me retenir. Je joue si fort que je pense une seconde avoir réveillée Lola. Mais c'est si bon que sur le moment je m'en fiche totalement. Anna se redresse et s'essuie la bouche avant de venir m'embrasser.
- c'était incroyable...
Elle sourit, satisfaite.
- À moi maintenant.
39 vote(s)


Histoire de LuluCole

Vous avez aimé ce récit érotique ? Tweeter

Nous luttons contre le plagiat afin de protéger les oeuvres littéraires de nos auteurs.

Cette histoire est destinée à être consultée en ligne et ne peut pas être copiée ou imprimée.

© Copyright : Nos histoires sont protégées par la loi. Un grand nombre d'écrivains nous ont donné l'exclusivité totale.


Commentaires du récit : Anna et la baby-sitter - Première nuit de garde


Aucun commentaire pour le moment

Pour poster un commentaire ou faire un signalement, merci de vous inscrire ! Inscription rapide


Histoire précèdente <<<
>>> Histoire suivante



Retour en haut de la page

Libertinage et masturbation de jolies libertines en webcams totalement gratuites :