ACCUEIL > En groupe > Récit : Augmentation de température au jacuzzi

Augmentation de température au jacuzzi

+5

Lue : 12215 fois - Commentaire(s) : 0 - Histoire de Bill postée le 24/01/2009
C'était au lendemain des fêtes, un moment qui me semblait propice pour rencontrer des partenaires de jeux d'une manière plus cool que lors des soirées méga chaudes et sur peuplées des réveillons dans les boîtes échangistes.

Je me rendis donc dans un sauna club de ma connaissance, ambiance cosy, vestiaires, serviette, douche avant de rentrer dans le lieu, etc...Nous sommes en début d'après-midi, peu de monde, deux hommes, un d'un certain âge élégant, et un jeune style beau gosse "je sais que je plais".
Parallèlement, un couple d'environ 40 ans tous les deux, ils recueillent toute l'attention des deux hommes seuls.
Ça s'échauffe dur, on sent qu'ils sont habitués et plutôt open, madame ne semble pas farouche et monsieur pas jaloux !
Plutôt bon plan, malheureusement, je suis arrivé un peu tard, le jacuzzi n'est pas grand, et à moins de virer à la grosse touze dont je n'ai pas envie, je n'ai pas trop ma place...
Tant pis, c'est le jeu, je file donc en direction du sauna afin de me détendre...de partout !

En chemin je croise un petit couple qui sort des vestiaires, regards qui se croisent, salutations, la demoiselle semble plutôt hésitante, encore une nana "pilotée" par son mec et qui est là pour son plaisir uniquement...
Un petit sourire engageant qui je suppose doit lui apparaître comme gentil, car ce que je pense doit se voir sur mon visage, la miss me fait un petit sourire timide tandis que son homme me regarde tranquillement, plutôt avenant.

Je continue ma route vers le sauna, tandis qu'eux semblent se diriger vers le jacuzzi...décidément !
Sois fort : je m'installe dans le sauna, me dévêts et commence à me détendre, en pensant à ce joli minois, et à la frayeur qui a du être la sienne en s'approchant du jacuzzi.

Mais rapidement, moins de 2 minutes après que je me sois allongé, j'entends la porte s'ouvrir. Maintenant les yeux fermés, j'ai comme une idée de qui est rentré…
Au bout d'un instant, je finis par les rouvrir, surprenant quelques bribes de la discussion discrète de mes nouveaux voisins : le petit couple.
Il semble bien que la demoiselle ait été impressionnée par le spectacle, et semble réticente à poursuivre l'aventure.

Mais son homme semble très rassurant, lui tiens des propos qui semblent la convaincre, certains de ses gestes semblant en vérité la détendre encore plus : assis derrière elle, assise aussi sur les bancs du sauna, je vois ses mains disparaître à l'intérieur du peignoir qu'elle n'a pas osé enlever...
Tandis que son homme s'active, sans cesser de l'exciter et de la rassurer par les mots qu'il susurre à son oreille, je vois la beauté se laisser aller de plus en plus, oubliant ma présence (discrète il est vrai).
Ainsi leurs peignoirs glissent-ils doucement sur les bancs, me laissant une meilleure vue du champ de bataille : Mr a une main entre les cuisses de Mme, qui elle-même, contrairement à sa timidité apparente, a une main derrière son dos, malaxant avec tendresse le sexe de son amoureux.
Mais le plus fascinant semble être sa sensibilité au niveau des mamelons : chaque fois qu'il en tord un délicatement entre ses doigts, Mme semble se pâmer crescendo...

Le spectacle est franchement magnifique, je n'ai pu contenir une érection que Mme ne voit pas, tout à son plaisir les yeux fermés, mais que Mr a bien noté, puisqu'il la regarde en souriant, fier de l'effet que sa femme et lui me font.
Je m'approcherais bien, mais je sais que si je réponds ainsi au désir de Mr, je risque d'effrayer Mme.

Je continue donc à profiter du spectacle...Ça y est, Mme a ré-ouvert les yeux...mais étrangement, ce ne sont plus les mêmes : sa pupille brille d'un désir nouveau et palpable, et si elle ne fait aucun mouvement dans ma direction, elle n'en écarte pas moins ses cuisses qui se sont déjà quelque peu laissées aller depuis tout à l'heure...
Ceci me libère aussi un peu, et changeant de position pour venir sur le côté, je caresse doucement mon sexe à son attention, à leur attention...

Dans la mesure où, je l'ai déjà dit, celui-ci est fort joli (pas du tout monstrueux ou Rocco Siffredesque, joli c’est tout), j'ai le plaisir de voir que l'intérêt de Mr tout à l'heure est rejoint par celui de Mme : en vérité, tout en se trémoussant sous les tendres assauts de son efficace de mari, elle ne lâche plus mon sexe du regard....Mon excitation s'envole.
C'est là où les possibles s'enchainent...
Malheureusement non : le beau gosse du jacuzzi vient de rentrer dans le sauna, rompant le charme instantanément : Mme se recouvre sensiblement, toutes choses retombent.
On se trouve alors très vite du regard avec Mr, le message est clair : on bouge de là !

Je sors en premier, et reprends la direction du jacuzzi, d'où je vois sortir le couple du départ qui part vers les coins câlins en compagnie de l'homme élégant, afin de trouver plus de tranquillité probablement.
Le jacuzzi est vide !
Après une petite douche, je m'installe stratégiquement, de manière à voir qui arrive, et ainsi éventuellement pouvoir refouler les gâcheurs d'ambiance.

Quelques secondes après arrivent mes amis, Mr « en forme », Mme a les joues roses...
Ils s'installent en face de moi, tous deux côte à côte, et nous échangeons deux mots sur les lourdauds qui pensent que leur physique leur donne tous droits d'accès en ce genre de lieu.
Alors que nous sommes dans la discussion, et que mes amis semblent calmes, je sens un pied venir caresser mon sexe qui n'en demandait pas tant ! Impossible de savoir si c'est Mme ou Mr, mais qui que ce soit, il l'a fait discrètement, aussi ne cherche-je pas à savoir de qui ça provient, et je profite, car c'est bon.

Les bubulles faisant leur effet, il semble que les choses sérieuses reprennent en face : la seule main que j'entrevois maintenant est celle qui sort de l'eau et viens caresser la poitrine de Mme, toujours d'une aussi efficace manière d'après les soupirs renouvelés de celle-ci. Les trois autres mains sont sous l'eau, et je crois que ce ne sont pas que les bulles du jacuzzi qui créent ces remous.

A moins que ce ne soit cette deuxième jambe qui est venue se ficher entre les miennes, apporter soutien à la première ! Toujours sans se manifester visuellement....Je n'en peux à nouveau plus.
C'est le moment que choisit le beau gosse pour repointer sa fraise ! D'un regard et d'un signe de la tête déterminés, je lui fais comprendre qu'il n'est pas le bienvenu, ce qu'il semble effectivement comprendre sans rechigner...On peut être beau gosse et pas con !

Alors que je me laisse à nouveau aller aux caresses que je reçois, la demoiselle change de position, ce qui me permet de comprendre alors que le premier pied que j'ai senti était le sien ! Timide peut-être, coquine sûrement !
Et, alors qu'elle se met face à son amant, je comprends de fait que le deuxième appartient à celui-ci...quelle coordination !
L'ambiance monte encore d'un degré dans le jacuzzi : face à son homme, Mme entame des mouvements équivoques, je ne sais pas pour autant si elle mime l'acte, ou si c'est réel...
Un quasi cri de sa part me fait comprendre qu'elle a passé le cap, ses mouvements s'amplifient, la cavalcade est belle, Mr ne peut alors plus s'occuper de moi...
Quelques instants, un regard échangé de lui à elle, puis elle se tourne vers moi et me sourit, les yeux embrumés par le plaisir : bingo, ça veut dire bienvenue.
Doucement je m'approche alors et commence à caresser son dos, puis un peu plus bas, puis un peu plus bas...
Je n'en oublie pour autant pas sa poitrine, au vu de ce que j'en ai repéré de sensibilité tout à l'heure...et de l’attrait de celle-ci par ailleurs, Mme possédant des petits seins qui, s’ils ne sont effectivement pas énormes, sont bien toniques et proportionnés.

Peu à peu, nous finissons par ne faire qu'un : eux, dans leur mouvement d'amour, et moi accroupi derrière Mme, qui ne peut que sentir mon érection démente dans son dos, je tâche de les accompagner vers le plaisir.
Mes doigts furètent, de la raie de ses fesses à son petit trou que je masse doucement dans le mouvement, ce qui la fait gémir de plus belle, mais aussi de son minou au sexe de son homme, que je caresse indifféremment au gré de leurs mouvements et de mes envies...

La pression ne monte pas que chez moi : d'une main déterminée, la voilà qui est allée attraper mon sexe dans son dos, comme elle le faisait quelques instants auparavant avec celui de son homme.
Je les sens en pleine fusion, c’est beau à voir, et ce qu’elle me fait n’est pas désagréable non plus…D’ailleurs, la voici qui du regard et par des petites tractions là où vous imaginez m’amène de derrière à côté d’eux, et commence à m’embrasser à pleine bouche.

Et, alors qu’elle ne lâche pas mon sexe, son homme empoigne mes boules à pleines mains, me les caressant avec délicatesse. De mon côté, je leur rends la pareille, pinçant les tétons de l’un de l’autre, m’immisçant entre leurs sexes, j’utilise le sexe de Mr comme gode pour caresser Mme avec, pour le plus grand plaisir des deux dirait-on.

Ce moment délicieux dure un peu et d’un coup, après un regard vers son homme et un sourire en retour de celui-ci, la belle me lâche, pour mieux me pousser vers le bord du jacuzzi, où elle me fait asseoir sur la petite marche qui est sous l’eau…Je suis aux anges, devinant la suite : la voici alors qui d’une manière autoritaire qui tranche franchement avec le premier abord, m’adosse fermement à la paroi et me saute carrément dessus.
Cette bascule n’a duré qu’une fraction de secondes, me voilà à la place de son homme, Mme empalée sur moi, dans un mouvement tendre et énergique à la fois…je suis soufflé ! Elle s’accroche à mon cou, je sens ses ongles dans mon dos, se lèvres s’accrochent aux miennes, le mouvement de son bassin prend de l’ampleur…

Mr ne reste pas longtemps inactif : il se rapproche de nous, et, à genoux sur cette même marche intérieure du jacuzzi, vient présenter son sexe à la hauteur de nos têtes. C’est moi alors qui du regard sollicite l’accord de Mme, un tel sourire vicieux ne doit pouvoir vouloir dire que oui…Je prends donc sur le champ en bouche le sexe de Mr, commençant par de petits coups de langue pour finir par l’avaler en intégralité. S’il est plus épais que le mien, il me semble moins long, ce qui ravit finalement tout le monde : alors que je peux me l’enfourner jusqu’à la garde, dans une gorge profonde dont j’ai le secret, Mme Profite d’un format inhabituel, caressant le fond de son sexe avec le mien, ses soupirs n’en sont plus maintenant, nous avons même dépassé le stade des gémissements…

Nous nous mettons à alterner notre effort sur la bite de son homme, ce qui me permet en alternance de lui manger les seins, ceci finissant par l’amener à jouir en de grands gémissements rauques (à moins que ce ne soit ce doigt qui m’a échappé et qui est allé fouiller doucement son petit trou ?).

Un peu inquiet par rapport à Mr, je m’aperçois qu’il semble ravi, portant un regard tendre sur sa moitié en pleins soubresauts post-orgasmiques sur moi, il semble que son amour dépasse toute éventuelle jalousie…
Se dégageant doucement, la belle se rassied sur le bord du jacuzzi, et entreprends de ré-emboucher son homme afin de l’amener lui aussi au plaisir, ce qui ne dure finalement que peu de temps, l’excitation de celui-ci étant à son comble (à moins encore une fois que ce soit ce petit doigt que je suis allé glisser entre les fesses de Mr pendant que sa belle le suçait ?). Mr se vide dans la bouche de sa douce dans des râles de plaisir sans fin, et vient dans la seconde l’embrasser, ces deux-là sont proches…

Je suis alors le seul à ne pas avoir joui, malgré les multiples alertes…Mme m’incite à prendre la place de Mr devant elle, celui-ci s’étant rassis à ses côtés, pour me faire subir le même sort ! Je ne me le fais pas dire deux fois, et alors qu’elle me prend en bouche pour la première fois, et avec quelle douceur, je sens à nouveau l’implication de Mr, qui cette fois prend mes bourses en bouche, tandis que je sens à mon tour un doigt venir taquiner ma rondelle…

C’est donc très rapidement que je parviens également au plaisir, Mme m’ayant senti venir se recule et prend les premières giclées de ma semence sur sa poitrine désirable, Mr n’ayant rien vu venir lui en reçoit une sur les cheveux ! Grand éclat de rire de nous trois, la tension retombe, et c’est caressant les seins de la miss agrémentés de mon sperme que nous finissons ce mémorable instant…
5 vote(s)


Vous avez aimé ce récit érotique ?


Commentaires du récit : Augmentation de température au jacuzzi

Aucun commentaire
Pour poster un commentaire ou faire un signalement, vous devez être connecté !



Histoire précédente <<<
>>> Histoire suivante