ACCUEIL > Fantasmes > Récit : Erreur sur la personne

Erreur sur la personne

+20

Lue : 1330 fois - Commentaire(s) : 0 - Histoire de LN78 postée le 19/09/2019
Mon mari et moi nous octroyons depuis quelques temps des petits extra sexuel pour pimenter notre vie de couple. En effet après 15 ans de mariage, une certaine monotonie s'était installée et au détour d'un article sur internet, j'avais lu que les scénarios sexuels permettaient de relancer la machine.
Bref après avoir jouer des rôles dans notre chambre,,tels que la prostituée et son client, le médecin et sa patiente, etc..., nous avions envie de tenter autre chose. Pierre, mon mari, proposa qu'on participe à un bal masqué et que l'on profite de la fête pour se draguer comme deux inconnus puis qu'on s'éclipse dans une des pièces du château où cela était organisé.

La soirée était assez chic et le thème était le 17ème siècle. Robe de bal et costumes d'époque étaient de rigueur. Pierre et moi avions décidé de nous y rendre séparément pour garder l'excitation de la rencontre jusqu'au bout. L'un comme l'autre savions comme nous étions habillés pour éviter toute erreur lors du bal.

Les lieux étaient superbement décorés et l'ambiance très festive. Il y avait beaucoup de monde et je me frayais un chemin jusqu'au bar. Un serveur me tendit une coupe et je picorais quelques petits fours. Quelques couples dansaient au centre de la vaste salle. De l'autre côté de celle-ci, j'aperçu mon mari dans son beau costume. Il était en pleine discussion avec un petit groupe de personne. Je fis doucement le tour de la salle ppur me retrouver à quelques pas de lui. Je passais derrière lui et laissais ma main glisser dans son dos. Il se retourna sans doute surpris mais je ne m'arrêtais pas et continuais mon chemin. Quelques hommes célibataires sûrement essayèrent de me draguer mais je les repoussais poliment. Je revis mon mari cette fois-ci au bar et une nouvelle fois, en passant derrière lui, je lui caressais discrètement les fesses. Je m'éclipsais alors qu'il m'emboîtait le pas.
Un couple me complimenta pour ma robe et je m'arrêtais pour discuter avec eux quelques instants. J'aperçu à quelques pas mon mari qui attendait sagement que la voie se libère.
Je repris mon chemin, passant dans une salle annexe. Je fis mine d'admirer les tableaux exposés sur les hauts murs et le sentis s'approcher de moi. Une nouvelle fois, aucun mot ne fut échangé et ce sont ses mains qui, cette fois-ci, effleurèrent mes hanches. Je fis mine de rien et continuais ma visite, le sentant me suivre à quelques mètres derrière.
Je sortis de la pièce et arrivais dans un grand hall d'où partais un escalier majestueux. Je l'empruntais suivi par mon mari quelques marches derrière.
Au premier étage, je poussais la porte de ce qui ressemblait à un bureau, sitôt entrée, je sentis les mains sur mes hanches. Son souffle chaud sur ma nuque se posa bientôt sur mon cou. Ses mains remontèrent sur mes seins et les malaxèrent jusqu'à les faire sortir de la robe. Je me pâmais de plaisir dans ses bras, renversant ma tête sur son épaule, lui laissant tout loisir de dégrafer mon corsage.
Ma robe glissa à terre. Il me fit pivoter et se jeta sur ma poitrine désormais libre de tout soutien. Il était déchaîné et terriblement excité. Il se recula un peu, ferma la porte à clé et dégrafa son pantalon. J'étais aussi excité que lui et je me jetais à ses pieds, attendant qu'il sorte son sexe pour le prendre en bouche.
Je n'en crus pas mes yeux lorsque je découvris le sexe à moitié bandé avec un énorme gland... ce n'était pas celui de Pierre !!!??? l'homme face à moi n'était pas mon mari!!! il portait le même costume, avait la même carrure mais ce n'était pas lui. Je fus pris d'un instant de panique, comment avais je pu me tromper à ce point. J'aurais dû me relever, partir en courant mais lorsque sa main s'est posée sur ma tête et qu'il a avancé son bassin vers moi, je n'ai pas résisté et j'ai pris son sexe dans ma bouche. Ce dernier s'est rapidement mis à grossir pour atteindre des proportions incroyables. Excitée comme jamais, je me suis mis à le sucer avec passion. Il gémissait doucement, m'encourageant discrètement par des "hummm, c'est bon."
Après plusieurs minutes de ce traitement, il m'aida à me relever. Sa bouche se posa sur la mienne et nos langues s'enroulèrent l'une autour de l'autre, ses mains se plaquèrent sur mes fesses et je sentis son sexe contre mon ventre.
Il m'attira vers le bureau et je m'assis dessus. Il s'installa entre mes cuisses et me pénétra sans autres préliminaires. Il me remplissait complètement et il se mit à me baiser avec force, m'arrachant rapidement un orgasme fulgurant. Je m'écroulais sur le bureau et il continua d'aller et venir en moi, me triturant les seins qui balotaient au rythme de ses mouvements. Finalement il n'y tint plus et se retira, se branlant au dessus de mon ventre où s'écrasèrent bientôt plusieurs jets de sperme.
Il nous fallut plusieurs minutes pour retrouver nos esprits et nous quittâmes séparément la pièce quelques instants plus tard après avoir remis de l'ordre dans nos tenues. Il me proposa que l'on se revoit et même si je pris son numéro de téléphone, je savais que je ne le reverrais jamais. Cette incartade avait été fabuleuse mais avait été le fruit d'un concours de circonstance et je ne voulais pas que cela se reproduise.

De retour dans la salle, Pierre me retrouva rapidement, inquiet de ne m'avoir pas vu avant. Je lui dis que je ne me sentais pas bien et à son grand désespoir, nous mîmes un terme à cette soirée...
20 vote(s)


Vous avez aimé ce récit érotique ?


Commentaires du récit : Erreur sur la personne

Aucun commentaire
Pour poster un commentaire ou faire un signalement, vous devez être connecté !



Histoire précédente <<<
>>> Histoire suivante