ACCUEIL > Hétéro > Récit : Inconnu devenu maître

Inconnu devenu maître

+4

Lue : 737 fois - Commentaire(s) : 0 - Histoire de JuliaCoquine postée le 30/06/2019
A cette époque j'avais pratiquement 16 ans, j'étais très coquine mais je ne le montrais pas forcément, enfin pas à tout le monde. Une amie m'appelle pour me dire qu'elle organise une soirée chez elle avec des amis du lycée et des personnes que je ne connaissais pas, donc comme vous pouvez vous en douter, j'accepte l'invitation.

Ce fameux jour arrive, dans l'après-midi, vers 16h, une question cogite dans ma tête "Comment je vais m'habiller ce soir ?". Une tenue basique ? un peu "olé olé" ou bien provoquante ?...... J'ai choisi la provoquante sans hésitation. Un short à ras du cul et un crop top blanc limite transparent. (simple mais efficace)

Il arrive 19h, une amie à moi vient me chercher et on se rend à la soirée. Arrivé, je dis bonjour à tout le monde.. pas grand monde d'attirant. Puis à un moment je dis bonjour à un garçon très imposant, un regard un peu noir mais très charmant. La soirée suit son cours, on boit, on fume, mais mon regard ne peut esquiver sa présence, il n'avait pourtant rien de si spécial, un mec totalement banal. Je voyais qu'il faisait le tour de tout le monde pour discuter et vient mon tour.

- Excuse moi, c'est possible de discuter un peu ? Je connais personne ici, à part celle qui organise la soirée !
- Ah, euh... Oui si tu veux..

On s'est présenter l'un à l'autre, on a commencer à discuter de tous et de rien, et quelque a fait que je n'arrivais pas à me détacher de lui, son sourire, malgré sa carrure imposante et son regard noir, il avait un sourire d'ange qui communiquait tellement de chose, je vous avoue qu'au bout d'un moment il ne me laissait pas moindre...

On continuait à boire et les discussion penchaient de plus en plus sur le sexe, en rigolant il me dit "Toi t'as l'air d'aimer ça ahah !", alcoolisée je réponds très sérieusement sans m'en rendre compte "C'est vrai que j'adore la queue!"
Et là, un léger blanc s'installe et je vois que son regard a changer, un regard coquin était venue remplacer son regard noir.
D'un seul coup, il me prend la main et me tire, je le suis donc.

Il m'emmène à l'étage, dans une chambre, je sens le désir monter en moi. Il ferme la porte à clef, me porte et commence à m'embrasser le coup. Ma respiration s'accélérant et mes mains caressant ses doux cheveux.

Il m'allonge sur le lit et je sens ses lèvres descendre au niveau de mon nombril et remonte au niveau de mes seins en passant sous mon crop top. Une décharge électrique traverse tous mon corps, je sens que je commence à mouiller et à entrouvrir la bouche de plaisir. Il me retire mon crop top et commence à me lécher et me sucer les seins. Cette sensation était incroyable.

Après ça, je décide de m'occuper de lui à mon tour et je lui ordonne de s'asseoir sur le lit. Je déboutonne son jean et baisse la braguette avec mes dents. Je vois son engin cacher sous son caleçon, je décide donc de le sortir et je vis un chibre géant, un monstre. Je commence à lé lécher de tous son long pendant qu'il m'agrippait les cheveux.
D'un coup, je sens qu'il me tire les cheveux et qu'il m'empale la gorge avec son énorme queue, un vrai sauvage. A partir de ce moment, il m'a baiser la gorge comme jamais, je bavais tellement que j'avais tremper les draps du lit.

Lorsqu'il retire son monstre de ma bouche, il m'a portée, allonger sur le lit et il a déchirer mon petit short de pute et mon string. Je n'ai même pas eu le droit à un cuni, il me l'a directement mise dans la chatte. C'était tellement gros que j'en agrippais les draps et serrait les dents. Il commençait à faire des vas et viens lentement pour s'habituer à ma petite chatte et d'un coup, il a accélérer la cadence et m'explosait la chatte. Il m'a prit dans tous les coins de la chambre et dans toute les position possible et s'est aussi occuper de mon cul, ihihi.

A la fin, il m'a cacher sa semence à la gueule, m'a cracher dessus et m'a traité de bonne chienne, j'étais la plus heureuse.

Il m'a laisser son numéro, et depuis, il se vide en moi toute les semaines.
4 vote(s)


Vous avez aimé ce récit érotique ?


Commentaires du récit : Inconnu devenu maître

Aucun commentaire
Pour poster un commentaire ou faire un signalement, vous devez être connecté !



Histoire précédente <<<
>>> Histoire suivante