ACCUEIL > Candaulisme > Récit : J'ai offert ma femme

J'ai offert ma femme

+21

Lue : 1846 fois - Commentaire(s) : 1 - Histoire de Aurore34 postée le 08/07/2019
Mon épouse et moi avons toujours vécus passionnément, nos rapports érotiques.
On n’a jamais reculé devant rien pour avoir du plaisir. D’ailleurs, aucune des facettes du plaisir de la chair ne nous est inconnue. Seulement, dernièrement, j’ai pu lire l’histoire d’un couple candauliste, dont le mari avait offert sa femme à un pote Je dois dire que l’idée m’avait tout de suite excité, j’ai alors voulu la tester.
Jessy est une coquine folle dingue de sexes, mais de là, lui faire accepter ça…
Mais il me fallait en avoir le cœur net.
J’ai donc décidé de ne rien lui dire et d’organiser le tout moi-même. L’histoire de ce couple m’avait énormément excité.
C’est dans notre maison que je décidais de tout préparer. J’ai invité un voisin, avec qui je vais régulièrement à la chasse.
Bien sur il ne se doutait pas de ce que j’avais programmé.
Gérard est un homme très séduisant, la cinquantaine, que mon épouse trouve très attirant.
Dès le début de la soirée, je dis à ma femme que j’allais préparer l’apéritif au salon, et que je voulais qu’elle me rejoigne dans la tenue sexy que je lui avais offert, et qui m’excitait beaucoup.
Pendant qu’elle se préparait, Gérard et moi nous sommes installés sur le canapé.
Une fois bien calé, ma femme est entrée dans le salon sans savoir que je lui avais réservé une surprise. Elle était dans sa tenue tout en cuir laissant apparaitre sa petite chatte fraichement épilée, et ses magnifiques seins. Bien sûr qu’elle était surprise de voir un autre homme dans le salon, mais elle n’était pas aussi surprise que mon pote. Avec un air très calme, j’ai souri à ma femme et l’ai présenté à Gérard.
Mon sourire a rapidement apaisé l’ambiance et ma femme est venue s’assoir entre nous deux. On a toujours été en totale connexion nous deux, et elle savait parfaitement ou je voulais en venir. En serrant la main à Gérard, et tout en m’embrassant, elle m’a dit.

« C’est quoi que tu as prévu ce soir, exhiber ta femme. J’avoue que ça ne me déplait pas ».

Je décidais de lancer la soirée. Je pris la jambe de ma femme, la passa par-dessus les miennes. Ce geste, calculé, eu pour effet d’offrir une vue imprenable sur le minou de mon épouse. Je passais un doigt sur sa fente, puis lui demanda de se rapprocher de Gérard. Ce qu’elle fit avec plaisir.
Gérard profita de l’aubaine, pour s’aventurer à l’embrasser.

Il me lança un regard en coin en mettant sa langue dans la bouche de ma femme. Il fut rassuré quand je lui fis signe de continuer.
Je me suis levé, et installé sur le fauteuil, juste en face eux.
Pendant ce court déplacement, Jessy avait eu le temps de sortir la bite énorme de Gérard, et l’avait déjà entièrement prise en bouche. Je savais qu’elle suçait comme une déesse et Gérard en profité. Cela s’entendait clairement dans les râles qu’il poussait.
Après avoir bien sucé Gérard, j’ai pris ma femme et l’ai obligé à s’allonger par terre, sur le dos. Elle avait un corps sublime. Je voulais voir comment mon pote Gérard allait s’en servir. Il est tombé à genoux, et sans hésiter, a plongé sa tête entre les cuisses offertes de mon épouse. Il a directement léché la chatte humide, ouvrant les lèvres intime. Jessy se cambrait sur la langue qui lui excitait le clito.
Je prenais mon pied à entendre ma femme gémir de plaisir.
Gérard devint plus brutal, prenait ma femme dans tous les sens.
C’est dans la position du missionnaire que Gérard pénétra ma femme pour la première fois. Elle gémissait comme une salope sous ses puissants coups de reins. Les positions changeaient sans cesse. Après le missionnaire, ce fut autour de la levrette, la position préféré de Jessy. Et le petit trou n’était pas loin. J’assistais, en direct, à la première sodomie da ma femme.
Gérard était hors norme. Ma femme n’en finissait pas de jouir.
Décidément, je savais que Gérard avait un bon coup de fusil, mais je ne pensais pas qu’il ait un tel coup de queue. Et à l’entendre crier, ma femme ne s’en plaignait pas, bien au contraire.
Jessy était allongée, les bras en croix. Gérard se mit en position du sportif qui va faire des pompes. Sauf que c’était Jessy qui le pompait. Ce salaud se branlait dans la bouche de mon épouse, qui toute excitée, se caressait la chatte. Soudain !!

« Ah…ah…oh putain…je crache…ah…la salope ».

Je fus surpris de ne voir aucune goutte de sperme couler sur le menton ou les lèvres de ma femme. Et pour cause, la vicieuse avait tout avalé.

C’est avec un grand sourire que j’avais constaté que Gérard s’était vidé les couilles dans la bouche de ma femme.
La bite en érection, Gérard s’assit sur ses genoux, contemplait tendrement mon épouse, écartelée sur la moquette. Il l’a regardé, comme un animal regarde sa proie. Il entreprit de la caresser. D’abord les seins, puis sa petite chatte. Jessy devint de suite hystérique, elle projetait son bassin sur les doigts qui la branlait.

« Ouah, mais elle aime ça la petite salope…elle le bouge son cul ta femme ».
« C’est ta faute, hurlait mon épouse…vas-y enfoiré…branle moi ».

L’orgasme fut terrible. Jessy lançait sa tête en direction des jambes de Gérard, pour lui choper la queue. Mais ce dernier se contentait de la passer sur ses lèvres, pour la faire râler.

« Si tu l’attrapes, tu pourras me tailler une pipe, ironisait Gérard ».
« Oh mon chéri, s’il te plait, dis lui qu’il me la mette dans la bouche ».
« Une autre fois, peut être. Il se fait tard, et on se lève de bonne heure. Nous avons une journée de chasse qui nous attend. Ce fut un réel plaisir, dit Gérard. Elle est bonne ta femme Jef. La prochaine fois, je resterais pour la nuit ».

Après avoir raccompagné Gérard, je retourne au salon rejoindre Jessy.

« Il reviendra dis…tu l’inviteras encore…tu as vu comme il a joué avec moi ».
« Chut, calme toi ma chérie…allez, une bonne douche, et au lit ».

J’ai passé une super soirée. Je ne pensais pas prendre autant de plaisir à voir ma femme baiser avec un autre homme. A réfléchir pour nos soirées d’hiver.
21 vote(s)


Vous avez aimé ce récit érotique ?


Commentaires du récit : J'ai offert ma femme

Le 2019-07-09 18:59:57 par mangouste
AURORE. Toujours dans les histoires de partage !
Pour poster un commentaire ou faire un signalement, vous devez être connecté !



Histoire précédente <<<
>>> Histoire suivante