PAGE D'ACCUEIL > En groupe > Récit : L'échange

L'échange

+39

Lue : 3623 fois - Commentaire(s) : 0 - Histoire de flopro postée le 03/07/2016
Cams coquines
Nous avions prévu cette soirée depuis longtemps. Ma femme et moi aimions recevoir, mettre les petits plats dans les grands. Ce soir là, c'est Monique et Christian qui venait à la maison. C'est un couple d'amis que nous connaissons depuis 5 ans. Ils ont la cinquantaine comme nous et vivent à quelques kilomètres de chez nous.

Au cours du repas, la discussion tourna autour de nos vacances respectives de cet été. Natacha et moi avions réservé une maison en Grèce pour 15 jours, nos amis quant à eux s'étaient offerts une croisière en Méditerranée. En fait c'était Christian qui avait fait ce cadeau à son épouse pour leur anniversaire de mariage et j'eus rapidement l'impression que ce n'était pas du goût de Monique. A priori, elle avait un peu le mal de mer et trouvait bête de passer son temps sur un bateau ressemblant davantage à un immeuble.

Elle n'avait pas tort, je n'étais pas un adepte de ce genre de vacances au grand désespoir de Natacha dont c'était le rêve!!

Rapidement nous nous rendîmes compte que nos deux femmes étaient envieuses l'une de l'autre. Natacha aurait préféré une croisière tandis que Monique rêvait de soleil, plage de sable fin et farniente au calme...!!

Nous nous mîmes à rire de bon coeur en constatant cette situation et c'est là que les choses prirent une drôle de tournure. Christian lâcha sur le ton de la plaisanterie que nous devrions échanger nos femmes pour les vacances...
Il y eut alors un grand silence... on se regarda tous un peu bêtement, les regards étaient interrogateurs et gênés.

Ma femme rompit le silence...
- Et pourquoi pas? c'est une super idée... pourquoi Monique se forcerait à aller sur ce paquebot, alors que moi j'en rêve?!
- tu voudrais prendre ma place? mais tout est réservé et tu devrais partager la cabine avec Christian...!
- Et alors, on a confiance les uns les autres, on aura juste à demander qu'ils nous mettent des lits jumeaux plutôt qu'un grand lit!

Christian et moi nous regardâmes perplexes...
- tu serais ok? me demanda-t-il
- bah pourquoi pas si c'est ce qu'elles veulent!
- et toi ma chérie, tu voudrais partir en Grèce avec Marc?
- bah oui, comme dit Natacha, on a confiance les uns en les autres... en plus je crois que Marc a réservé une maison où il y a deux chambres donc pas de soucis d'intimité...
- exact... c'est plus pour vous que ça peut être délicat à gérer, dis je à Natacha et Christian.
Natacha renchérit de suite...
- on trouvera des solutions, ça me paraît pas si compliqué!!

Elle était toute excitée et s'y voyait déjà...

Après le départ de nos amis, on en reparla calmement et je sentis que c'était vraiment quelque chose dont elle avait envie. Le lendemain je rappelais Christian, eux aussi en avait reparler et eux aussi était d'accord pour cet échange!

Le jour du départ arriva vite. On fit chacun nos valises et je déposais Natacha chez Christian. Notre avion partait avec un jour d'avance sur la croisière. Monique monta avec moi et nous prîmes le chemin de l'aéroport. Finalement, dans la voiture nous discutâmes beaucoup et je découvris un peu plus cette femme. Je l'avais souvent eu à mes côtés lors de dîners mais je ne la connaissais pas si bien que ça. Elle était très agréable et je me dis que nous allions passer de bonnes vacances ensemble. J'avoue tout de même une petite pointe de jalousie me tiraillait de savoir que ma femme allait partager durant 12 jours la chambre d'un autre homme...

Arrivés en Grèce, après avoir récupéré la voiture de location, nous prîmes le chemin de la maison que j'avais loué. Après une petite heure de route, nous découvrîmes une superbe villa avec vue plongeante sur une petite crique. La piscine dans le prolongement de la terrasse était magnifique et l'intérieur de la maison très soigné, meublé avec goût.
Il y avait effectivement deux chambres, une avec un grand lit et une avec deux petits lits en 80 de large...
Galant, je proposais à Monique de choisir mais pour elle, ma taille et ma corpulence méritaient le grand lit. Il est vrai que je mesure 1m90 pour 94 kilos!!! Je lui proposais de réunir les deux petits lits pour en faire un grand.

On défit tranquillement nos bagages chacun de nos côtés. J'allais ensuite profiter de la terrasse en attendant Monique. On décida d'emblée d'aller faire quelques courses pour remplir le frigo.
Cette première journée passa très vite et on se posa enfin sur la terrasse pour un apéro face à la mer.
Sans un être un couple, on trouva rapidement notre rythme et l'ambiance était très décontractée. Cuisine, vaisselle, etc... tout cela se passa le plus naturellement du monde. étonnant!!
On appela chacun nos moitiés qui se préparaient au trajet du lendemain jusqu'à Marseille où le bateau appareillait.

Après une bonne nuit de sommeil, ce sont les premiers rayons du soleil qui me tirèrent de mon lit. Je me levais et allais au village voisin chercher de quoi proposer un petit déjeuner à Monique. A mon retour, elle dormait toujours. J'installais le tout sur la table de la terrasse et consultais internet sur ma tablette en attendant.
Il était 9h passé et Monique arriva enfin. Les cheveux ébouriffés, le regard encore endormi. Elle me fit une petite bise et en se penchant je ne pus m'empêcher de plonger mon regard dans sa nuisette qui ne me cachait pas grand chose de sa poitrine.

Je détournais rapidement le regard, un peu gêné...

Monique s'installa et je lui servais un jus d'orange fraîchement pressé. J'allais vérifier l'eau de la piscine, elle était déjà à 27°C et la température extérieur de 29°C...
- Je te propose qu'on reste ici aujourd'hui pour profiter de la piscine. J'ai besoin de décompresser un peu avant de tenter quelques visites...
- Ok ça me va, l'eau est bonne?
- oui 27° déjà!
- Super, je file mettre mon maillot!!
Quelques minutes après, je la vis arriver dans un joli bikini rouge. Je fus surpris de découvrir son corps très entretenu, la peau lisse, ses fesses fermes et rebondies et surtout ce que j'avais aperçu plus tôt, une très jolie poitrine.

Monique alla s'installer au bord de la piscine. Je me changeais et plongeais dans l'eau. Un vrai régal!!

Nos discussions évoquèrent divers sujets. On s'entendait vraiment bien et c'était très plaisant.
- ça ne t'embête pas si je...
Elle mimait quelque chose mais je ne comprenais pas...
- je comprends pas...
- si je retire mon haut, ça ne te gêne pas... j'ai l'habitude de faire topless...
- euh non... je t'en prie...
Et sous mes yeux ébahis, elle retira son haut de maillot, découvrant une superbe poitrine. Elle vit clairement que je la regardais et que je n'en revenais pas...
- ça va? j'espère que tu vas t'y faire, j'adore me balader à poil!!
On éclata de rire mais je me rendis rapidement compte que la situation allait devenir tendue. En effet, à force de voir Monique se balader seins à l'air et les fesses moulées dans son petit slip, je risquais de me faire des idées.
En fin d'après-midi, je lui proposais d'aller tenter un dîner dans le village voisin. On s'habilla et je la vis arriver dans une jolie robe noire courte et décolletée avec des chaussures à talons hauts. Elle était ravissante et un brin sexy.
On trouva rapidement un petit resto branché avec musique, à deux pas du port. Dîner super sympa, bien arrosé et franche rigolade. Pendant tout le repas, je me surprends à jeter régulièrement un oeil sur son décolleté. Lorsqu'elle me parle, je regarde ses lèvres pulpeuses et ne peux m'empêcher de m'imaginer plein de choses...
De retour à la villa, Monique est un peu pompette et je la vois se déshabiller et me proposer un bain de minuit. En quelques secondes, tous ses vêtements sont par terre et elle plonge dans l'eau. Je me débarrasse de mes vêtements sous son regard amusé. Elle n'en perd pas une miette et lorsque vient le tour de mon boxer, je la vois écarquiller les yeux...
- wahou!!! Monsieur a été gâté par dame nature!!!
et elle se remet à rire et plonge sa tête sous l'eau.
Monique est d'humeur taquine et m'éclabousse lorsque je rentre dans l'eau. Je lui renvoi l'appareil. On joue comme deux gosses. Elle disparaît sous l'eau et je sens soudain ses mains attraper mon sexe sous l'eau. Effet immédiat, je me mets à bander!!
Elle sort de sous l'eau et s'accroche à mon cou. Ses lèvres se posent sur les miennes et nos langues s'enroulent. Je sens ses tétons durcis contre mon torse. Elle a passé ses jambes autour de ma taille. Mon sexe est au garde à vous. D'une main je l'attrape et cherche l'entrée du sien. Je m'enfonce en elle pour son plus grand bonheur et le mien! Accrochée à mon cou, je la baise ainsi pendant de longues minutes. Elle est hyper sensuelle et sexuelle. Elle se dégage de moi après avoir eu un orgasme. Je m'assois sur le bord de la piscine. Elle vient se positionner entre mes jambes et me gratifie d'une phénoménale fellation jusqu'à mon explosion dans sa bouche. Elle avale toute ma semence et se régale de me nettoyer complètement.

Finalement, nous avons finis la nuit dans ma chambre et nous avons baisé comme des jeunes premiers. Je me suis régalé de la prendre en levrette et de jouir sur ses fesses. Monique s'est révélée être une femme incroyable, sexuellement parlant.

Je ne vous fais pas un dessin mais le reste des vacances a été rythmé par nos séances de sexe. Dans la piscine, sur la terrasse, sur la table de la cuisine, toutes les pièces y sont passées et toutes les positions ont été testées. Monique adorait la sodomie et j'y ai eu droit à chaque fois!

Nous avions régulièrement des nouvelles de nos conjoints respectifs qui passaient de très bons moments. Monique et moi nous demandâmes s'il s'était passé la même chose de leur côté. J'en saurais sûrement plus à notre retour

Retour sur Paris...

Arrivés sans encombres à l'aéroport. Nos moitiés sont venus à notre rencontre. Nous sommes contents de nous retrouver mais en même temps, les sourires sont gênés. On évoque les paysages, le beau temps et quelques banalités mais on sent un malaise.

Christian propose si nous ne sommes pas trop fatigués d'aller vite dîner chez eux, il a acheté de quoi faire un barbecue.

Je récupère ma voiture et Natacha monte à mes côtés.
- Alors ces vacances avec Monique, ça s'est bien passé, vous vous êtes bien entendus?
- Oui super et toi avec Christian, c'était sympa?
- Oui on a bien rigolé et vraiment le bateau était incroyable...
Les phrases sont courtes et souvent suivi de longs silences... Je ne me sens pas très à l'aise et Natacha semble dans le même état d'esprit...

On arrive chez nos amis qui sont arrivés depuis quelques minutes. Christian est déjà entrain de s'afférer autour du barbecue...

Ma femme part l'aider tandis que Monique est parti vide sa valise.

Après quelques minutes, nous nous retrouvons tous autour de la table pour un petit apéro. Nous trinquons à ces vacances très réussies de part et d'autre.
A un moment, Natacha prend mon téléphone et me demande si j'ai pris quelques photos pour lui montrer. J'acquiesce et me souviens brutalement n'avoir pas pris que les paysages en photo... mais trop tard, je devine que ma femme est tombée dessus.
Elle se met à éclater de rire!! Tout le monde la regarde interrogatif...
- Regardes Christian, nous qui avions des scrupules !!
et elle tend mon téléphone à notre ami. Celui-ci se met à rigoler également. Il sort le sien, cherche quelque chose dessus et me le tend.
Je découvre une photo de ma femme dans le plus simple appareil, allongée sur le lit dans la cabine du bateau.
Je souris...
Christian rompt le silence.
- Bon je crois que nous avons passé le même type de vacances... et que nous avons réellement échangé nos femmes!!
Nous nous mettons tous à rire, un peu gênés d'abord, c'est de bon coeur que nous rions désormais. Je récupère mon téléphone sur lequel ma femme a découvert la photo de Monique nue sur mon lit. Je montre les deux photos à cette dernière pour qu'elle comprenne bien ce qui s'était passé.
Natacha se met alors à nous raconter le déroulement de la croisière aidé en cela par Christian.

Lorsqu'ils ont pris possession de leur cabine de 12m², ils se sont rendus compte que la demande de deux lits avaient été oublié et qu'ils devraient partager le grand lit. Après leur première journée à découvrir l'ensemble du paquebot, ils avaient dîné sur le pont supérieur et s'était ensuite retrouvé dans la chambre. Après un passage par la salle de bain pour se changer, Natacha avait rejoint Christian sous les draps. Au cours de la nuit, les premiers contacts peau à peau eurent lieu sans que ni l'un ni l'autre n'aille plus loin.
Finalement au petit matin, Natacha s'est réveillé la tête sur l'épaule de Christian. Celui était réveillé depuis un petit moment mais n'avait pas osé bouger. Mon épouse avait sa main posée sur son torse. Elle se sentait bien et en sécurité contre cet homme. Ce contact avec cette femme avait réveillé quelque chose sous le drap et Natacha s'en rendit compte. Devant ses yeux, le tissu était relevé, laissant deviner une belle érection matinale...
Excitée par la situation, elle sut que la suite dépendait d'elle... Elle laissa sa main glisser sur le ventre de Christian, passa sous le drap et se saisit du sexe de l'homme. Celui-ci laissa échapper un long soupire de plaisir et soulagement.
Elle le branla lentement puis souleva le drap pour découvrir ce sexe et elle ne put résister à le prendre dans sa bouche.

Pendant son récit, je me mis à bander comme un âne. Monique souriait les yeux brillants et regardait son mari amoureusement. Natacha m'avait pris la main comme pour se rassurer de mes réactions.

Christian continua. Après que Natacha l'ait sucé, ils firent l'amour tendrement pendant toute la matinée. Natacha et lui prirent beaucoup de plaisir, même si un sentiment de culpabilité les habitait. Sentiment rapidement occulté par une nouvelle séance de sexe le soir même.
Monique leur dit que les choses s'étaient passées un peu de la même façon entre nous. Finalement un homme et une femme se plaisant physiquement ne peuvent pas résister longtemps à la tentation charnelle.
Christian nous resservit du vin et l'atmosphère se détendit. La peur de la réaction de nos conjoints respectifs avait disparu au profit d'une ambiance beaucoup décontractée.
Natacha à côté de moi avait posé sa main sur ma cuisse et elle sentit mon sexe gonflé dans mon pantalon...

- en tout cas, ça n'a pas l'air de te déplaire que j'ai fait l'amour avec ton ami... bien au contraire!!!
Monique vérifia l'état de son mari et fit le même constat. L'ambiance devenait électrique et c'est elle qui déclencha les hostilités.

- si ça excite mon mari de savoir que je me suis faite baisé par un autre homme, je vais lui en donner pour son argent!!!
Et sur ce, elle m'attrapa par le cou et m'embrassa avec passion. Je faillis tomber à la renverse. Natacha se recula un peu pour observer la scène. Monique vint m'enjamber et s'assis face à moi sur mes genoux. Elle déboutonna son chemisier et fit jaillir ses seins, me les collant sous le nez. J'étais un peu gêné de faire cela devant son mari et surtout ma femme mais je vis cette dernière se diriger vers Christian et à son tour embrasser son amant.
Ce fut le signal pour moi. Je plongeais ma bouche sur les seins offerts de Monique tandis que ses mains allaient à la recherche de ma boucle de ceinture. En quelques mouvements, je me retrouvais avec mon pantalon à mi-cuisses et une bouche chaude et humide engloutissait mon sexe. Christian ne ratait rien du spectacle alors ma femme était toute poitrine dehors et en string enlacée dans ses bras.
Nous décidâmes de rentrer dans le salon. J'avançais le sexe au garde à vous et m'installais au fond du canapé. Monique vint s'occuper de nouveau de moi tandis que ma femme se positionna tout à à côté, à genoux sur le tapis, les bras appuyés sur le canapé. Je vis Christian, sexe à la main se placer derrière elle et la prendre en levrette. C'était terriblement excitant.
Monique délaissa ma queue pour embrasser son mari qui continuait d'aller et venir. Elle caressa également le dos de ma femme et s'approcha d'elle pour l'embrasser. Je n'en revenais pas de voir Natacha embrasser une autre femme. Je bandais encore plus fort.
Les deux femmes se mirent alors à me sucer à tour de rôle. J'étais aux anges de sentir ces deux bouches gourmandes sur mon sexe.

Monique avait envie de plus et elle vint se positionner sur moi et guida ma queue entre ses jambes. Je m'enfonçais en elle sans peine. Je voyais le regard survolté de Christian à côté jusqu'à ce que sa femme lui demande de venir derrière elle. Christian se retira de ma femme et se positionna contre moi. Je resserrais mes jambes et le sentis venir à califourchon dessus. Monique s'affala un peu plus sur moi et je sentis rapidement le sexe de Christian glisser le long du mien mais dans le "conduit" voisin.
C'était incroyable comme sensation. Mon sexe était comprimé et je sentais la queue de l'homme à chaque mouvement.

Christian ne résista pas longtemps et je sentis qu'il se vidait au fond du cul de sa femme. Je n'allais pas pouvoir me retenir beaucoup plus moi aussi. Natacha poussa son amie et vint se planter mon sexe au fond du sien. Elle était déchaînée et en quelques minutes, elle eut un orgasme violent. Je déchargeais alors au fond de sa chatte trempée.

Nous nous écroulâmes tous sur le canapé, repus de ce plaisir intense que nous venions de prendre...!!!
39 vote(s)


Vous avez aimé ce récit érotique ?


Commentaires du récit : L'échange

Aucun commentaire
Pour poster un commentaire ou faire un signalement, vous devez être connecté !



Histoire précédente <<<
>>> Histoire suivante