ACCUEIL > Hétéro > Récit : La catho coincée

La catho coincée

+26

Lue : 4763 fois - Commentaire(s) : 0 - Histoire de flopro postée le 28/09/2015
Mes enfants sont dans une école privée à quelques pas de la maison. Je les y emmène chaque jour et à chaque fois, je croise des mamans amenant leur marmaille. Ma fille est très copine avec une petite fille d’une famille très catholique.

Un jour, ma fille me demande si elle peut inviter sa copine le mercredi suivant pour jouer. Pour moi pas de soucis, je suis à la maison ce jour là. Je pose la question à la maman à la sortie de l’école. Rendez-vous est pris pour le mercredi suivant à 14h.

A 14h, la maman sonne à la porte, elle est seule avec sa fille. Je les fais entrer, les deux petites montent directement à l’étage pour jouer dans la chambre de ma fille. Par politesse, je propose un café à la maman. Elle me demande si je n’ai pas quelque chose de plus fort, car elle a eu un petit accrochage avec sa voiture en venant et qu’elle aimerait un petit remontant… je n’ai pas grand-chose sous la main mais j’ai un reste d’une bouteille de vin ouverte la veille avec ma femme. Je lui en sers un verre. Elle s’installe dans le canapé et le boit d’une traite et me le retend.

Pendant ce temps, je ne peux m’empêcher de la regarder. Ce n’est pas une très jolie femme, mais sous des vêtements amples, je distingue des formes généreuses. Je chasse tout de suite ses pensées de ma tête pour lui resservir un troisième verre. Elle me remercie en me disant qu’elle se sent déjà mieux. Nous discutons de la pluie et du beau temps, finalement sous ses airs de catho coincée, elle n’est pas si désagréable.

Elle se lève en me disant qu’elle reviendra vers 17h chercher sa fille mais elle a soudain un petit vertige et se rassoie rapidement. Elle ne semble pas être habituée à boire ainsi et à la tête qui tourne. Je lui propose de rester sur le canapé. Elle a chaud et retire son gros pull. Je découvre alors ces formes que je devinais tout à l’heure. Elle porte un tee-shirt blanc sous lequel un soutien-gorge enserre une poitrine généreuse. Elle a remarqué mon regard et je la vois un peu gênée.

Elle se relève une nouvelle fois et fais mine de partir, je prends alors mon courage à deux mains et l’attrape par les hanches, me plaquant contre ses fesses. Elle laisse échapper un soupir. Je n’ai pas de temps à perdre, nos filles sont à l’étage et peuvent descendre à tout moment.

Je glisse ma main sous son tee-shirt et attrape ses seins lourds. Je l’entraîne vers la pièce la plus proche qui se trouve être la chaufferie. Je dégrafe son pantalon et le fais glisser jusqu’au sol. Une culotte blanche en coton apparaît. Elle se laisse complètement faire, la tête penchée, elle a pris appuis sur le mur.

Je dégrafe à mon tour mon jean et sors ma queue déjà bandée. J’écarte sa culotte et la pénètre sans ménagement. Elle pousse un petit cri de surprise. Je commence alors mes vas-et-viens, mon bas ventre claquant sur ses fesses. Je suis comme un fou, terriblement excité. Je m’agrippe à ses hanches et cherche à aller au plus profond d’elle. Elle a un premier orgasme. Je la sens trembler sous mes coups de reins. Elle se retourne soudain, inquiète, vers moi et me dit qu’elle ne prend pas la pilule. J’aurais dû m’en douter.

J’écarte un peu plus sa culotte et vois son petit trou. Je n’éprouve aucun respect pour elle et je n’ai qu’une envie, c’est prendre mon pied. Je sors mon sexe de sa chatte trempée et le pointe plus haut. Elle ne dit rien, je continue donc et suis surpris de la facilité avec laquelle ma queue pénètre son intimité. Je me dis alors que ce doit être une pratique courant chez elle… qui l’eut crû !!

Je m’enfonce en elle comme dans du beurre et me mets à la besogner avec force, elle retient ses cris. Je n’en peux plus et dans un grognement je me déverse en elle en de longs et forts jets. Je retire ma queue et le trop plein s’échappe de son anus dilaté. Elle remet rapidement en place ses vêtements et se sauve presque en courant.

A 17h00, c’est son mari qui est venu récupérer sa fille !!
Finalement pas si coincée c’est maman sage !!
26 vote(s)


Vous avez aimé ce récit érotique ?


Commentaires du récit : La catho coincée

Aucun commentaire
Pour poster un commentaire ou faire un signalement, vous devez être connecté !



Histoire précédente <<<
>>> Histoire suivante