PAGE D'ACCUEIL > Candaulisme > Récit : Le jeu du cocu content

Le jeu du cocu content

+5

Lue : 14195 fois - Commentaire(s) : 0 - Histoire de JFarine44 postée le 05/05/2011
Cams coquines
J'ai deux grandes passions : ma compagne Kat et le jeu de tarot. Je vais vous décrire comment j'ai réussi à conjuguer les deux.
Kat a la quarantaine bien conservée : un très joli cul bien rebondi et une jolie paire de petits seins fermes. Petite, avec ses yeux verts elle a un charme fou qui fait se retourner les hommes sur son passage. J'en éprouve une certaine fierté.
C'est surtout une très grande amoureuse. Elle fait très bien l'amour et j'adore voir quand elle prend du plaisir. Son visage rajeunit et s'illumine, ses yeux brillent, sa peau devient lisse, et ses râles sont une douce musique à mes oreilles.

Je suis encore actif à mon âge et j'arrive à la satisfaire. Mais je l'adore tellement et j'aime tellement la voir jouir que je me suis parfois fait aidé de quelques amis en qui j'ai confiance.
Kat a mis du temps à se laisser convaincre malgré ses nombreux amants avant notre rencontre.
J'ai dû y aller doucement mais au final elle ne regrette pas et elle est totalement partante quand j'invente une nouveau jeu. Et voici celui que j'ai mis en place il y a maintenant plus d'un an.
Chaque vendredi soir j'invite trois bons joueurs de mes amis à un petit tournoi de tarot.

Avant leur arrivée, Kat se met sur son 31 : talons de 12 cm (comme elle est petite), bas résille avec porte jarretelle, petite jupe courte plissée, soutien gorge pigeonnant qui laisse ses tétons à l'air, et enfin un petit plug introduit dans son fondement. Vous comprendrez plus tard pourquoi.
C'est ainsi qu'elle ouvre à nos amis qui arrivent un peu après 19h car la soirée est longue.
Cette tenue met nos invités en appétit, et moi aussi pour être franc. Il m'arrive même de consommer avant leur arrivée.

Il est donc l'heure de passer à table... avec un petit cocktail dinatoire. Nous avons préparé avec Kat petits fours, pizza et un peu de boisson mais pas trop car l'alcool bride les performances.
Notre hôtesse nous sert avec application et elle se laisse plaisamment peloter par les 4 mâles qui l'entourent. L'un s'occupe de pincer ses tétons, un autre préfère fesser son cul. Ma préférence à moi va vers le plug que je branle légèrement dans la rondelle de Kat
Bien repus nous entamons la partie de tarot dans les règles à traditionnelles du jeu à 4. Bref ce qui correspond aux vrais tournois. Sans être des professionnels nous sommes assez bon joueurs, mais l'écart est un exercice rendu ici délicat et motivant.
Quand l'un d'entre nous prend le chien, il subit en effet une petite torture.
Kat se met sous la table de jeu. Un petit détail que j'ai oublié de dire, nous sommes nus tous les 4.
Alors délicatement, Kat prend en bouche le sexe de celui qui a remporté le chien avec son annonce.

On voit tout de suite le visage du joueur changer de masque. Son attention est focalisée sur son sexe embouché par Kat, mais il doit aussi réfléchir à son meilleur écart. Dès qu'il pose ses cartes, alors Kat arrête la manœuvre et le jeu démarre enfin.
Celui-ci se déroule jusque vers 23 heure et alors commence le décompte des points, non sans quelques excitation légitime, et vous allez savoir pourquoi.
Car entre Laurent, Jacques, Alain et moi c'est un vrai bagarre de mâles qui a lieu.
Une fois les 3 premiers connus nous nous rendons dans la chambre nuptiale en suivant Kat qui affiche son déhanchement le plus aguicheur.
Elle s'allonge ensuite lascivement sur son lit et attend.

Les trois premiers ont le choix des armes. Chacun son tour il choisit l'ouverture de Kat dont il va faire usage. Le choix déroge rarement à la règle suivante : le premier choisit sa petite rondelle. Le deuxième son délicieux vagin, et le troisième sa bouche pulpeuse. Quand au quatrième, il doit se soulager lui même, malheur au vaincu.
C'est celui qui hérite de la bouche qui entame les hostilités. Kat embouche le sexe convoité et se met à le pomper avec dextérité. Il faut reconnaître qu'elle a beaucoup de doigté, si l'on peut dire, en la matière. Elle sait en même temps caresser les tétons de sa proie et astiquer la petite raie de dernière. L'exercice dure rarement longtemps et le sexe se répand dans la gorge de Kat qui n'en perd pas une goutte et nettoie consciencieusement la queue de sa victime. J'adore la voir exhiber sa gourmandise du sperme d'un ami.

Ensuite elle s'allonge sur le dos et elle écarte largement ses jolies cuisses et dévoile sa petite chatte en remontant sa courte jupe. Le numéro 2 généralement bien bandé par ce qu'il vient de voir comme spectacle l'enfile sans aucune difficulté. Sans être une femme fontaine, Kat lubrifie à merveille. Et elle jouit très bien aussi. Il faut dire que nos amis ont été sélectionnés sur leur aptitude au jeu de cartes mais aussi sur la dimension de leur membre. Et Kat s'en donne à pleine joie. Je la vois prendre son masque de plaisir et je l'entend râler comme une folle. Puis le silence revient quand le sexe dur se vide dans sa chatte. L'homme se retire et je regarde le sperme blanc qui fuit du sexe dilaté de Kat

On lui laisse un moment de repos, puis elle se retourne docilement, et alors j'interviens.
Je viens extirper très délicatement le plug qui a passé la soirée dans son fondement. Puis j'enduis l'entrée de sa rondelle dilatée avec un peu de lubrifiant en faisant pénétrer mon doigt. J'adore sentir mon doigt pris par sa rondelle. C'est après seulement que le grand vainqueur de la soirée vient appuyer son sexe ferme sur la rondelle de Kat. Généralement il saisit fortement ses hanches comme pour mieux lui montrer qu'il est le maître et mater toute résistance par avance. Kat laisse parfois échapper un petit cri de douleur, mais jamais elle ne s'est défilée. Et puis petit à petit on voit qu'un certain plaisir l'envahit. Un plaisir différent de celui procuré par son vagin, mais un plaisir quand même. Elle m'a expliqué comment elle est excitée par cette possession extrême par un homme. Etre réduite au niveau d'objet sexuel pour juste assouvir le désir du mâle dominant. Pour lui c'est très agréable de la posséder ainsi. Je vous en parle en connaissance de cause. J'aime bien sentir mon sexe bien serré par sa petite rondelle. Généralement je m'excite comme un fou et je ne suis pas long à la remplir sauvagement. Et c'est en général le cas du vainqueur du soir.

Maintenant que chaque mâle est assouvi, il est l'heure de rentrer chacun chez soi. Les 3 autres iront rejoindre leurs épouses (ils sont tous mariés) et sans doute l'honorer à son tour.
Je suis rarement parmi les 3 vainqueurs. Ce n'est pas que je sois mauvais joueur, au contraire. Mais j'aime voir Kat se faire prendre par mes 3 amis. Et quand je mène le jeu de cartes, je me débrouille souvent pour terminer bon dernier.

Et puis pour être honnête, quand nos 3 amis sont partis, je rejoins Kat dans notre couche. Elle est généralement épuisée, mais bonne fille elle écarte les cuisses une dernière fois. Je l'admire dans sa tenue de fille de joie, je regarde le sperme qui coule de son sexe et de son cul. Je l'embrasse en pensant au sperme qu'elle a bu et qui laisse un petit arrière goût caractéristique. Et puis finalement je la pénètre et rapidement je viens mêler ma semence à celle de numéro 2.

Parfois j'ai quand même envie de remporter la partie de cartes. Si j'y parviens, alors je choisis la bouche de Kat pour me soulager. Puis je laisse numéro 2 la sodomiser et numéro 3 lui remplir sa petite chatte. En fait c'est aussi un bon plan. Car généralement ce spectacle me remet d'équerre et je remplis Kat une deuxième fois dans son sexe déjà plein.

Une fois le hasard a décidé de 2 vainqueurs avec le même total de point. C'est assez rare pour être souligné. Nous y avons vu un signe du destin pour une double pénétration. Laurent s'est allongé sur le dos en présentant son membre bien raide. Kat l'a enfourché et lentement s'est enfilée ce membre royal jusqu'à la garde. Puis elle s'est allongée sur Laurent en poussant des petits râles de satisfaction. Comme d'habitude, j'ai retiré le plug et bien lubrifié l'intérieur de la rondelle de Kat Laurent a senti les contractions de son vagin induites par mes caresses lubrifiantes. Ma mission accomplie, Jacques est venu appuyer son gland sur la rondelle offerte et il l'a enfoncé sans difficulté. Les 2 mâles ont mis un peu de temps pour synchroniser leur mouvements un peu gauches au début. Mais cela fait, Kat s'est mise à prendre beaucoup de plaisir et à jouir comme une folle. Cela a excité nos 2 compères, Laurent s'est lâché le premier et Jacques a suivi de peu. C'était un spectacle extraordinaire de voir ces 3 couches de jouisseurs l'un sur l'autre. J'aurais bien pris une photo pour immortaliser l'instant, mais c'est interdit par nos conventions. On ne sait jamais ce qu'elle pourrait devenir.

Il y a 6 mois, afin de faire monter l'adrénaline, j'ai décidé d'un bonus pour le vainqueur. Du lundi au vendredi d'après la partie, il a le droit de venir se vider les bourses dans le sexe de Kat quand il le souhaite. Mon salaire permet à Kat d'être femme au foyer. Il suffit donc au vainqueur de téléphoner et Kat a pour ordre d'être disponible avec un préavis d'un heure. J'adore quand je rentre le soir et que Kat me raconte comment les choses se sont passées dans la journée. Vous devinez facilement mon excitation et ma raideur.

Toujours en quête de nouveauté, j'ai encore fait monter les enchères. Le vainqueur peut amener en semaine un ami de son choix qui peut également se vider dans la chatte de Kat. Pour être franc, cette nouveauté a beaucoup excité Kat. Sans parler d'ennui, elle commence à connaitre les prouesses et fantaisies de nos 3 joueurs. Maintenant elle découvre de nouveaux étalons avec de nouveaux talents. Et j'adore encore plus ses récits.
Nous avons d'ailleurs noté une petite chose. Nous avons remarqué qu'Alain, quand il est vainqueur vient souvent en semaine avec des petits nouveaux. Et la dernière fois, Kat a entendu une petite phrase de l'invité d'Alain”Tu as raison, c'est une belle salope, et je ne regrette pas mes 50 euros”. Visiblement Alain a endossé le rôle de maquereau. Nous n'avons fait aucun commentaire, mais Kat est très excitée de se savoir dans le rôle d'une fille de joie. Et j'en retire un beau bénéfice de jouissance, croyez moi.
5 vote(s)


Vous avez aimé ce récit érotique ?


Commentaires du récit : Le jeu du cocu content

Aucun commentaire
Pour poster un commentaire ou faire un signalement, vous devez être connecté !



Histoire précédente <<<
>>> Histoire suivante