PAGE D'ACCUEIL > Fantasmes > Récit : Le malade

Le malade

+26

Lecture : 2783 fois - Commentaire(s) : 0 - Histoire de LN78 postée le 21/11/2017
Cams coquines
Je suis infirmière dans un grand hôpital. J'ai été transférée dans le service de chirurgie.

Le mois dernier, je devais préparer un patient pour une opération. Je rentre dans sa chambre et découvre un bel homme d'une petite trentaine.
L'opération étant à proximité de son sexe, je suis chargée de le raser.
Timidement, il me laisse relever les draps et tire sa blouse.
J'écarquille les yeux devant son membre endormi mais déjà très volumineux. Je n'en ai jamais vu de pareil!!

Je me concentre sur mon travail et recouvre de mousse ses poils pubiens avant de raser l'ensemble.

Le patient semble apprécier car je sens sa verge gonfler doucement.
Lorsque j'en ai fini je vois le membre qui a pris des proportions incroyables.
Il me fait un petit sourire gêné auquel je réponds par mon plus beau sourire.

Je le revois quelque minutes avant de passer au bloc. Il semble stressé et inquiet et je m'empresse d'aller le rassurer.
L'anesthésiste s'occupe de lui et quelques instants plus tard, il dort comme un bébé.

L'opération se passe bien et je le retrouve un peu plus tard dans sa chambre. Il s'est déjà réveillé en salle de réveille mais il s'est assoupi de nouveau. Nous devons le garder en observation jusqu'au lendemain et je passe régulièrement afin de contrôler que tout va bien.

Le service est calme en cet après-midi et tandis que je viens contrôler son rythme cardiaque, je constate que celui-ci s'emballe quelque peu. Il semble rêver et son sommeil est agité. Je reste quelques instants à ses côtés. Il marmonne dans son sommeil. Soudain je remarque une bosse pile au niveau de son entrejambe qui soulève les draps. Il doit être entrain de faire un rêve érotique me dis je et cela lui fait beaucoup d'effet.
Je regarde autour de moi et pars refermer la porte. Je reviens vers le patient et doucement, je soulève le drap. Je découvre alors son sexe à moitié bandé qui dépasse de la blouse. Il est encore plus gros que tout à l'heure. Mes yeux sont rivés dessus. Professionnelle jusqu'au bout, je vérifie que cela n'amène aucune incidence sur le pansement placé à quelques centimètres de son membre.
Tout semble en ordre tandis que le sexe continue de grossir. La tentation est trop forte et j'approche ma main de cette queue surdimensionnée. Je la touche délicatement et passe mes doigts autour. Elle est énorme et je tire doucement sur la peau, faisant apparaître le gland violacé.
Je surveille du coin de l'oeil qu'il soit toujours profondément endormi et commence à le branler doucement. Son sexe devient dur et gonflé et je me mors les lèvres, me retenant de lui sauter dessus.
Excitée mais un peu stressée tout de même de me faire surprendre, je regarde machinalement autour de moi, mais je continue de le branler doucement. Je sens soudain sa main agripper ma fesse. Je me retourne vers lui et le vois tout sourire. Je pose mon doigt sur mes lèvres pour lui indiquer de rester silencieux.
Sa main se glisse sous ma blouse et caresse ma peau, remontant de mes cuisses à mon dos, palpant au passage mes fesses.
Son sexe gonfle encore. Je n'en peux plus et me penche dessus, ma bouche s'ouvre pour l'accueillir et j'entame alors une fellation gourmande.
le membre se glisse péniblement entre mes lèvres. Je lui caresse en même temps les bourses. Je sens sa main se poser sur mes cheveux et accompagner les mouvements de ma tête. Son autre main vient de se glisser sous l'élastique de ma culotte et ses doigts jouent avec mes petites lèvres trempées. Il enfonce un doigt puis un deuxième en moi et se met à me branler frénétiquement. J'accélère mes caresses et sens son sexe gonfler encore. Ses petits gémissements m'annoncent l'arrivée prochaine de sa jouissance et sa main sur mes cheveux commence à se crisper.
Je sens son sexe prêt à exploser et je le dévore littéralement. Tandis qu'il me pénètre d'un troisième doigt, provoquant un délicieux orgasme chez moi, son sexe se met à cracher sa semence.
Je sens le liquide chaud couler sur ma langue et j'avale en plusieurs gorgées son jus délicieux. Je le nettoie complètement et me redresse, contemplant cette merveille de la nature. Il me regarde avec un grand sourire tandis que je m'essuie les lèvres.
Un petit baiser sur sa bouche et je remets le drap en place.

Le lendemain, en prenant mon service, je suis allé lui rendre visite. Il était déjà habillé et s'apprêtait à quitter l'hôpital. Lorsqu'il m'a vu entrer dans sa chambre, j'ai vu ses yeux briller. Nous n'avons pas échangé un mot et il s'est collé à moi, m'embrassant avec fougue. Je l'ai tiré vers la salle de bain et nous avons fermé la porte derrière nous. L'endroit exigu ne permet pas beaucoup de fantaisie. Je me suis tournée, appuyée sur le lavabo et je lui ai tendu mes fesses. Il a soulevé ma blouse et découvert mon petit string, mis spécialement pour lui ce matin là.
Il l'a écarté et j'ai senti son sexe se frotter au mien. La pénétration n'a pas tardé et son membre est entré comme dans du beurre, m'écartant les chaires au passage. Une fois au fond de moi, il ne bougea pas et c'est moi qui fit aller et venir mes fesses vers lui, m'empalant sur sa queue majestueuse. Agrippé à mes hanches, il m'a baisé comme rarement je l'ai été. J'ai un instant pensé à sa cicatrice qui risquait de s'ouvrir mais la vague de chaleur qui irradiait mon ventre et mon corps tout entier chassa rapidement cette pensée.
Il profita de ma position pour me peloter les seins sans ménagement et je sentis rapidement son sexe se mettre à gonfler.

Les seuls mots que l'on échangea furent pour savoir si je prenais la pilule. Après mon acquiescement, il donna un dernier coup de reins et je sentis son liquide chaud couler en moi. Sa jouissance déclencha la mienne et mon corps se mit à vibrer sous cet orgasme délicieux.

On se rhabilla rapidement et quelques minutes plus tard, j'indiquais le chemin de sa chambre à sa femme qui venait le chercher.

Je n'ai jamais revu cet homme mais je repense souvent à lui et à son membre hors norme.
26 vote(s)


Vous avez aimé ce récit érotique ?


Commentaires du récit : Le malade

Aucun commentaire
Pour poster un commentaire ou faire un signalement, vous devez être connecté !



Histoire précédente <<<
>>> Histoire suivante