ACCUEIL > Hétéro > Récit : Le sms

Le sms

+11

Lue : 1889 fois - Commentaire(s) : 0 - Histoire de flopro postée le 20/03/2016
J’ai 27 ans, jolie blonde, je ne laisse pas les hommes indifférents grâce à mes formes généreuses et mon joli sourire.
Célibataire, j’ai tout de même un copain que je vois uniquement pour « l’hygiène ». Ni lui ni moi ne voulons nous engager dans une relation suivie et sérieuse. Je l’ai rencontré à une soirée, on a couché ensemble. C’était uniquement physique et ça a été très agréable. On s’est revu toujours pour du sexe deux à trois fois par mois.
Je lui passais un texto quand j’avais envie et inversement.
Ce jour là, j’avais eu une journée difficile au bureau, je m’installe à la terrasse d’un café et je décide qu’un petit câlin me ferait le plus grand bien. J’envoie un petit message à Benoît, « mon plan cul » :
--- coucou, ça te dirait qu’on se voit ce soir ? J’ai besoin de chaleur corporelle !---
--- ah bon ?---
--- oui, journée de merde… faut que je me détende !---
--- t’as envie de quoi ?---
--- devines !!---
--- désolé, je vois pas ? dis moi !---
--- ahaha… !! j’ai envie de toi ! on peut se voir ??!!---
---faut voir… faudrait que tu me donnes envie… !!---
--- tu te fous de moi ??!!---
---non…---
Je me suis dis qu'il voulait jouer un peu et me pousser à lui écrire des trucs cochons...

--- ok... tu veux jouer!! alors jouons!---

Tranquillement installée à la terrasse du café, j'ai alors commencé à lui donner des détails sur ce que j'aimerais lui faire...

--- je suis toute excitée, j'ai mis les dessous que tu aimes bien et rien que de penser à ce que tu vas me faire, j'ai mon string qui s'humidifie---
--- et qu'est ce que je pourrais te faire...??---
--- tout ce que tu veux,tu sais bien que de ce côté, je n'ai pas de tabous!!!---
--- t'es vraiment une chaudasse toi---

Je suis un peu surprise, ce n'est pas son genre d'utiliser ce genre de mot...
--- t'es où en ce moment?---
--- au café à l'angle de ma rue---
--- tu vas me faire plaisir, tu vas aller aux toilettes et tu vas retirer ton string---
--- coquin va !!---

Je pars aux toilettes et je reviens sans mon string sous ma jupe. C'est excitant de me savoir fesses nues à côté de tous les clients du bar.

--- c'est fait... chez toi ou chez moi??---
--- chez toi, tu te chauffes et j'arrive!---
--- ok!!!!!!!!!!!!!!!---

Je règle mon addition et me précipite chez moi. Benoît est à une station de métro et devrait arriver d'ici un petit quart d'heure. Juste le temps pour moi de me prendre une douche et de me pomponner.

A peine sortie de la salle de bain, une sonnerie m'indique l'arrivée d'un autre sms.

--- j'arrive... laisses la porte entrouverte, tu m'attends dans ta chambre, à quatre pattes, trouves quelque chose pour te bander les yeux et mets le---

Il est imaginatif pour une fois, ça me plait et m'excites. Je fais ce qu'il me dit, et une fois les yeux bandés, je ne peux pas m'empêcher de me caresser.

Un bruit de pas et de porte qui se ferme me préviennent de l'arrivée de mon amant. J'en frissonne. Les pas se rapprochent et je l'entends entrer dans ma chambre. Il doit avoir une vue directe sur mes fesses. Je l'entends se déshabiller. Je frémis et tortille mon arrière train. Ses mains se pose sur mes fesses. Il les attrape et les écarte sans ménagement. Je sens alors son souffle chaud se poser sur mon intimité. Sa langue agile vient soudain se glisser sur mon petit oeillet. Il ne m'a jamais fait cela et je prends un pied fou à le sentir fouiller ma petite chatte brûlante.
Depuis son arrivée, pas un seul mot n'a été échangé et cela rend la situation encore plus excitante. Il vient de glisser un doigt, puis deux dans mon anus et joue à détendre mon petit trou. Je n'en peux plus et je veux le sentir en moi. Je roule des hanches, allant à la rencontre de ses mains.

Il s'est redressé derrière moi et je sens bientôt le gland chaud et gonflé de son sexe se poser sur le sillon de mes fesses. Il joue à me faire languir. Enfin il présente son sexe à ma petite chatte. Je le sens me pénétrer lentement, centimètre par centimètre. Jamais je ne l'ai senti aussi gros en moi, il doit être aussi excité que moi. Il continue de rentrer, J'ai l'impression que sa queue à doubler de volume. Il me remplit comme jamais et j'ai l'impression qu'il continue de grossir en moi.

Je jouis à répétition sous ses coups de reins. Je m'écroule sur le lit mais il continue son pilonnage. Il se couche sur moi et m'embrasse dans le cou.

- alors petite salope, tu l'aimes ma queue!!

Je sursaute, je ne reconnais pas la voix de Benoît. Je me débats et me retires de sous lui. J'arrache mon bandeau et découvre avec effroi qu'il ne s'agit pas de mon ami mais je reconnais Steve, un copain à lui.
Je l'engueule et lui demande ce qu'il fait là. Il me demande de me calmer et m'explique que Benoît avait oublié son portable chez lui et que du coup, c'est lui qui a lu mes messages. Je le traite de salaud mais ne peux m'empêcher de regarder son sexe désormais débandé mais qui aborde toujours une belle longueur.
Il s'en rend compte et me souris.

- allez, avoues que tu as pris ton pied... tu peux pas me laisser comme ça !!
- t'es pas gêné, t'abuses de moi et t'en voudrais encore!! lui réponds-je
- Benoît m'avait dit que t'étais bonne au pieu mais je ne me doutais pas à ce point... allez viens je suis sûr que t'en as encore envie!!

Le bougre a raison, ses coups de reins étaient délicieux et de voir son sexe encore gonflé me rend toute chose. Après tout, Steve est plutôt à mon goût et même si j'ai été abusée, j'avais besoin de câlins ce soir!

Je le regarde avec un air malicieux...
- ok ! mais va falloir que tu me donnes envie...

Il sourit repensant aux sms qu'il m'avait laissés.

Je le vois alors saisir son sexe et lentement le décalotté. Le gland apparaît puis disparaît de nouveau. Il se branle devant moi, me regardant en même temps. Il reprend vite sa longueur. Je n'en crois pas mes yeux,, il a un très gros sexe, beaucoup plus gros que celui de Benoît et que tous les copains que j'ai pu avoir. Je m'approche de lui et enroule ma main autour. Il me laisse faire. Je m'agenouille devant lui et le branle, contemplant cette belle queue. A chaque fois que le gland apparaît, je lui donne un petit coup de langue. Après quelques instants de ce supplice, je l'enfourne dans ma bouche. Le sexe se fraie un passage entre mes lèvres. Sa queue est délicieuse à sucer, je m'en régale et elle a encore gonflée dans ma bouche. Je m'allonge sur le lit, jambes écartées et l'attire à moi.
Il m'embrasse à pleine bouche tout en glissant son sexe en moi. Je ronronne sous ses coups de reins et il m'arrache rapidement un nouvel orgasme.

Il se retire et m'invite à venir sur lui. Je prend appuis sur son torse musclé et je sens de nouveau sa bite entrer en moi. Je monte et descends, frottant mon clitoris sur son pubis et sens vite un nouvel orgasme monter. Jamais je n'ai joui autant de fois! Je m'écrase sur lui, son sexe sort lentement. Il le saisit et le frotte à mon petit trou. Il m'écarte les fesses et glisse un doigt dans mon anus. Je tends mes fesses. Il me fait glisser sur le côté et s'installe entre mes cuisses. Il relève bien haut mes jambes. Son sexe est collé contre mon petit trou. Je sens se dernier s'ouvrir lentement sous la pression de son gland. Il s'enfonce lentement mais irrémédiablement jusqu'à la garde.
J'ai la sensation d'être complètement dilatée. Il commence alors de lents et profonds vas-et-viens.

- putain ce que t'es bonne... s'échappe de sa bouche

Et il se met à accélérer le mouvement, son bas ventre venant rapidement claquer sur mes fesses. Il se déchaîne et m'encule en force. Je le sens grossir encore et je sens qu'il ne va plus pouvoir se retenir longtemps. Il sort alors son sexe et s'avançant entre mes jambes, dans un râle puissant, il jouit sur mon ventre en plusieurs jets. Ces derniers allant jusqu'à s'écraser sur mes seins et mon cou. Sa queue n'en finit pas de cracher sa semence. Je le regarde, fasciné par ce liquide blanchâtre qui me recouvre.

Après une bonne douche, il me remercie pour ce 5 à 7 très agréable et me demande de ne pas hésiter la prochaine fois que j'ai envie. Ce n'est pas tombé dans l'oreille d'une sourde et je note tout de suite son numéro!!!
11 vote(s)


Vous avez aimé ce récit érotique ?


Commentaires du récit : Le sms

Aucun commentaire
Pour poster un commentaire ou faire un signalement, vous devez être connecté !



Histoire précédente <<<
>>> Histoire suivante