PAGE D'ACCUEIL > Fantasmes > Récit : Le vélo d'appartement pour lui

Le vélo d'appartement pour lui

+7

Lue : 1281 fois - Commentaire(s) : 0 - Histoire de unemeline22 postée le 12/10/2018
Cams coquines
Une séance de vélo animée

Pour garder la ligne, j’ai décidé d’acheter un vélo d’appartement …
Il faut bien admettre que cela reste tout de même difficile de se motiver à en faire …

Mais dernièrement, j’ai trouvé une astuce …. Au moment d’en faire, je m’équipe d’un plug …
Un petit que je pouvais sentir en moi. Et cela devient tout de suite beaucoup plus agréable …

Bien assise sur la selle, en pédalant, je le sens qui remue en moi.
Petit à petit, je commence alors à mouiller, à avoir chaud. J’essaye toujours de faire une séance de quarante cinq minutes…. Il va sans dire qu’à la fin, je suis trempée…

Ces séances de vélo étaient mes moments à moi…. Jusqu’à ce que je confesse cela à un amant.

Il a bien entendu voulu se joindre à moi pendant ce moment …

Et à force d’insistance, il a finalement réussi à ma convaincre …

Afin de profiter du spectacle, il avait voulu qu’on place le vélo devant le canapé, mes fesses vers lui.

Puis il m’a laissée à moi même…. J’avais pour seule consigne de lui dire quand je commencerais à mouiller.

Je pédalais donc ainsi devant lui… Il matait mes fesses….
Comme d’habitude, la sensation du plug entre mes fesses ne tardait pas à me rendre humide.

- Je commence à mouiller ….
- J’aime voir ton cul se dandiner sur la selle…. Ca me fait bander …. Et si tu savais ce que je te réserve … Continue à pédaler comme ça…
Je garde le rythme … Ses mots me donnent chaud …. Que me reserve-t-il …
Petit a petit, j’avais chaud …
J’ai alors entendu le canapé grincer ….
Ho … Il pose ses mains sur mes fesses … Il les malaxe …. Les ouvre …
Et me fesse. Il me claque les fesses ce qui ressert mon anus sur le plug …
J’essaye de garder le rythme … Il se met a me chuchoter a l’oreille ….
“J’ai envie que tu ailles faire du vélo comme cela dans les rues ….
Je vais chercher ton autre plug …. Tu vas le mettre pour moi …”

Il pensait à un plug plus large …. Je l’utilisais parfois pour préparer une sodomie …
Quand il fut de retour, il me demanda si je mouillais beaucoup, si j’avais envie de ce plug …

“Oui … et Oui …”

Il me fit descendre du vélo, me demande de me mettre a 4 pattes dans le canapé, les fesses dressées vers lui …. Il baissa alors mon short et ma culotte …

“Comme tu es mouillée …. J’ai envie de jouer avec ton cul …”
Il disait cela tout en remuant le plug en moi … Je gémissais doucement …
Il le fit sortir …..
“Ecarte tes fesses !”
J’attrapais mes fesses pour les lui ouvrir …
“Voila, comme ça, indécente …. J’aime voir ton petit trou … Je vais l’ouvrir … “
Il m’excitait à me parler comme cela …
Il posa alors l’autre plug contre ma rondelle …
Il l’avait bien lubrifié … Et mes fesses grandes ouvertes l’accueillait lentement …
“Ecarte bien tes fesses garce …. Que je te l’introduise bien …..”
Et il glissait en moi, mon anus s’ouvrait, je gémissais ….
Jusqu’à ce que je le sente complètement en moi ….

“Voila …. C’est mieux comme cela … Relache tes fesses …. Que je puisse y donner quelques claques …”
Je retirais mes mains ….
Et la première claque tomba sur mon cul … Suivi d’une autre …

“Hmmm …. Ca me fait bander de te donner la fessée …. “
Il me redonna quelques paires de claques … Me malaxait les fesses ….
“Voila …. Tu peux recommencer a pédaler …”

Je me relevais ..remontais sur le vélo …. Une fois sur la selle, je sentais beaucoup mieux le plug, mon petit trou ouvert, dilaté …

Il recommençait à fantasmer derrière moi …

“Tu remues bien de la croupe comme ça …. Pédale plus fort…..”
J’accélérais le rythme doucement …
“Voila…. Comme ça …. Mouille la selle …. Je vais te chauffer les fesses tu vas voir …
Attends que j’ai enlevé ma ceinture …. “

Je le sentais d’un coup si excité …. Ca le rendait fou de me voir ainsi …
C’est alors que sa ceinture me cingla les fesses en me faisant pousser un petit cri.

“Ho salope … Continue de pédaler … Tu sais ce dont j’ai envie maintenant …..
C’est de pinces sur tes tétons …. Continue de pédaler …. J’arrive … “

Il était en train de se lâcher … Et cela m’excitait énormément.
Il revint après un moment un peu long … Qu’était il allé faire ? ….
Et me gratifia d’un nouveau coup de ceinture sur les fesses …

“Ca t’excite n’est ce pas de me fesser à la ceinture …. “
“Ho oui … Continue de pédaler … Garce….. Je te ferais faire du vélo comme ça dans les rues ..”
“En me fessant ?”
“Ho oui … Tiens !”
Le coup fut un peu plus fort ….
“Je vais m’occuper de tes seins maintenant ….”
Il se plaça devant moi …. Il avait ramené des pinces à linges ….
Il pinca mes tétons … les fit rouler entre ses doigts …. Puis y mit une pince sur chacun …

“Voila ….. Cela te va mieux comme ça …. Pédale !”
Il tira un peu dessus jusqu’a me faire gémir … Mes seins ballotaient au grès de mes mouvements.

“Regarde moi …. Tu me fais bander dur ….. Je vais te faire mouiller …. Ton cul m’excite …”
Il retourna alors derrière moi ….

“J’ai une surprise pour toi ….. Ca va te plaire ….”
Et soudain, je sentis une brulure sur mes fesses, qui coulaient, je poussais un petit cri de surprise …
“Continue de pédaler ! Ca coule bien comme cela …. Tu sens la cire sur tes fesses …. ?”

C’était donc ça … Ho oui, je la sentais …
Et de nouvelles goutes me brulaient les fesses …

“Je vais prendre une photo de ton cul ….. Cochonne …. Tu me fais bander à gémir comme ça …
Tu la sens la cire sur ta croupe …. Pédale … Continue ….. Si jamais tu t’arrêtes ….. “

Qu’allait-il se passer …. Je gémissais, je sentais la chaleur qui coulait sur mes fesses, devenir tiède petit a petit …. Et je mouillais de plus en plus ….

“Si tu arrêtes de pédaler, je vais envoyer la photo de cul couvert de cire à nos amis ….”
Et c’est la ceinture qui claque cette fois sur mes fesses ….
Cela me fit pousser un petit cri…. J’avais les fesses chaudes, ça me picotait …
Il vint devant moi…. Me montra son téléphone….. Il avait vraiment pris une photo ….
“J’ai envie d’en prendre d’autres ….. De tes seins avec les pinces …” , ce qu’il s’empressa de faire.
“Dis moi si tu mouilles ….”
Je ne pouvais répondre que par oui …
“Il me toisa de la tête aux pieds ….
“Ca ne me suffit pas …… Tu mérites une bonne fessée …. “
Il retourna derrière moi …
“Compte maintenant !”
Et la ceinture me cingla de nouveaux les fesses …. Il fallait que je dise Un à haute voix.
Il aimait me faire compter les fessées …..
La ceinture … De nouveaux …. Deux.
“C’est bien …. T’es une petite sportive vicieuse hein …. Tu dois être toute trempée ….
Je veux que tu souilles ta selle …. Que tu la sentes glisser contre ta vulve ….”
Et la ceinture …. A nouveau …. Trois ….
Quatre ….
“Encore ….. Oui encore.”
Cinq … Six …
“Ton petit trou doit être bien ouvert ….. Continue de pédaler …. Je veux que tu aies chaud ! Tiens !”
Sept …
“Encore !”
Huit …
“Ho tu m’excites …. On continue en rythme … “
Neuf …
“Hmmm … Un peu plus fort !”
Dix …
Je lâchais un gémissement …
“Je finis de t’enlever la cire … Cambre toi bien ….”
Mes fesses étaient brulantes …. Et lui continuait ….
Onze … Je mouillais de plus en plus ….
Douze ….. J’entends le bruit de l’appareil photo ….
“Hmmm …… Et on recommence ….”
Et la chaleur de la cire me brulait les fesses …. Je me mordais les dents …
Et il en faisait couler encore ….
“Hmmm ….. Voila ….. Et une photo de plus …. Leva la croupe … Dresse toi sur les jambes ..”
Je me levais ….
“Ho mais ta selle est luisante …. Cochonne ! Tu mérites une bonne fessée … Compte !”
Et la ceinture claque sur mes fesses ….
Onze …
“Jusqu’a vingt … Tu es prête ….. Réclame la suivante !”
Je lui gémissait un “Encore”.
Et la ceinture claqua …
Douze.
“Allez …. Mouille …. Ca coule entre tes cuisses …. Tiens !”
Treize …
“Un peu plus fort !”
Quatorze !
“Et plus vite aussi !”
Quinze …
Ho … Il savoure le moment …
Seize …
Dix sept …
J’étais en train de dégouliner …
Dix huit ….
“Les deux dernières … tu les as bien méritées salope ….”
Dix neuf … Et celle-ci claqua sur mes fesses … Fort …
Je me mordais les lèvres …
“Plus qu’une …. Sévère …”
Vingt …
J’étais essoufflée … je pédalais tant bien que mal ….
Sa main se glissa entre mes cuisses … contre ma vulve …
“Tu es trempée …. Je vais te faire jouir …. “
Et il glissa deux doigts en moi ….Il les remuait …
Le plaisir montait …
“Voila …. Comme ça …. Pense aux photos cochonne ….”
Il tendit son téléphone à côté de moi …. je voyais mes fesses rouges couvertes de cire …
“Je devrais les montrer à mes potes … Sans dire que c’est toi ….”
Je sentais l’orgasme venir …
“Imagine mes potes qui se branlent dessus …”
Ses doigts remuaient contre mon point G ….
“Pense a eux devant toi … En train de se branler … Je vais te faire jouir cochonne ….
Je veux que tu gicles … Que tu sois fontaine ….”
Il allait y parvenir …. Je gémissais de plus en plus …
“Ils vont te jouir au visage … Leurs copines viendront te fesser par jalousie …”
J’étais en train de jouir …. Ses doigts accélèrent …
“Ho oui …. Tu coules sur mes doigts …. ”
Ils me giclaient au visage tour a tour …. Je réclamais des fessées à leurs copines …
J’allais jouir….
“Leve toi ! Viens dans le canapé sur le dos, cuisses écartées …”
Haletante, je me laissais tomber dans le canapé …
Il pose sa main sur mon pubis, appuyant dessus et ses doigts s’enfoncèrent en moi …
Il les remuait en moi … Fort …. Rapidement ….
Il cracha entre mes seins ….
“Etale salope ! Fais briller tes seins !”
Hann ….
Et soudain …. Pendant que j’attrapais mes seins …
“Tire les pinces … Enleve les ! Tout de suite !”
Le sang afflua de nouveau dans mes tétons … Ce qui déclencha mon orgasme …
Ma chatte gicla sur ses doigts …sur son bras … Ca coulait entre mes cuisses …
“Et maintenant, je vais t’enculer ! Leva toi ….. Penche toi sur ta selle ! Lèche la !”
Il enleva le plug …
Et sa queue contre mon petit trou …. Il poussait … Sa queue s’enfonça …
“Mmmm …. Qu’il est bon ton cul salope …. Ho je t’encule bien !”
Il me prenait fort pendant que je léchais la salle …
“Hmmm je vais jouir dans ton cul ….
Ho … Ca vient …. “
Sa queue se raidit soudain …
Il m’éjaculait dans le cul … je sentais sa semence chaude en moi …
“Hmmm ouii ….. Voila …”

Il se retira pour s’affaler dans le canapé …
“Continue de lâcher ….. Ouvre toi le cul … Que je vois mon sperme en couler …”
J’ouvrais mes fesses …. je sentais son sperme dégouliner entre mes cuisses …

“Si tu savais comme j’ai envie de te voir te faire baiser devant moi à nouveau ….
Cambrée … Haletante … Ce que tu es excitante …”

Je pensais à ses potes ….
J’avais envie qu’il m’offre à eux….
Qu’ils viennent me voir faire du vélo comme cela …
Qu’ils ouvrent la fenêtre pour m’exposer au vis-à-vis …

Il m’avait enflammée … Je ne voulais plus que cela s’arrête.
7 vote(s)


Vous avez aimé ce récit érotique ?


Commentaires du récit : Le vélo d'appartement pour lui

Aucun commentaire
Pour poster un commentaire ou faire un signalement, vous devez être connecté !



Histoire précédente <<<
>>> Histoire suivante