PAGE D'ACCUEIL > Fantasmes > Récit : Sexe et vidéo

Sexe et vidéo

+35

Lecture : 2061 fois - Commentaire(s) : 0 - Histoire de LN78 postée le 24/07/2017
Cams coquines
Il arrive que pour mettre du piment dans nos relations sexuelles, que mon mari et moi nous nous filmions. C'est très excitant sur l'instant et j'ai l'impression d'être la vedette d'un film porno. Mon mari adore me filmer sous tous les angles et ils diffusent en même temps les images sur la télévision dans notre chambre.

En général, on prend notre pied dans ces moments là !

Mon mari me dit qu'il efface systématiquement les images, moi je lui fais confiance...

Une semaine où il était en déplacement pour son boulot, j'ai eu un soucis avec notre pc. Il ne démarrait plus et ayant besoin de dossier pour mon travail, j'ai du me résigner à appeler un dépanneur.

Nous avons à quelques rues de chez nous, un jeune qui s'est installé et qui répare les ordinateurs, récupère les données. Je l'ai donc contacté et il m'a proposé de passer en fin de journée.

Vers 17h, la sonnette a retenti et je suis allé lui ouvrir. Je suis tombé sur un jeune homme d'origine africaine, plutôt beau garçon, grand et bien bâti. Je l'ai conduit jusqu'à notre bureau et il s'est attelé de suite à trouver ce qui n'allait pas.

Je l'ai laissé faire et suis parti vaquer à mes occupations.

Il est venu me voir quelques minutes plus tard et m'a annoncé qu'il ne pouvait rien faire ici et qu'il allait devoir emmené l'unité centrale à son atelier pour tenter de récupérer les données.

Il repartit donc avec l'ordinateur sous le bras.

Le lendemain en fin de journée, il me rapporta le pc. Lorsqu'il arriva, il avait un regard différent et je le vis me regarder avec insistance des pieds à la tête. Je suis plutôt une jolie femme et j'apprécie le regard des hommes mais je le trouvais un peu insistant.

Il posa le pc sur la table du salon et me dit qu'il avait réussi à le relancer. Il ajouta que la mémoire était pleine et que c'est ce qui avait posé problème. D'après lui, il fallait que je fasse du ménage dedans. Les dossiers vidéos et photos étaient trop volumineux.

Mon mari a tendance à prendre beaucoup de photos en vacances et il ne les trie pas forcément.

Le jeune homme insistait sur le fait de stocker les vidéos sur un disque externe pour éviter tout problème. Je n'étais pas contre mais je n'avais aucune idée de comment il fallait faire et surtout j'avais besoin d'imprimer certains documents pour le lendemain. Il me proposa donc de le faire maintenant avec lui.

Il alla réinstaller l'unité centrale dans le bureau et s'assit devant l'écran. Je pris une chaise et m'installais à côté de lui.

Il démarra le pc et commença à cliquer sur différentes icônes.

- voila le dossier le plus volumineux me dit-il

Le dossier portait mon nom. Je ne voyais pas de quoi il pouvait s'agir. Voyant mon interrogation, il me demanda s'il pouvait l'ouvrir pour voir. Je ne refusais bien évidemment pas. Il double cliqua dessus mais le dossier était protégé par un mot de passe. Curieux.
Il me proposa de le forcer. Ce n'était semble-t-il pas une protection compliquée. J’acquiesçais et il fit deux ou trois manipulations. Le dossier s'ouvrit et je découvris des petites vignettes de vidéos. Je reconnus immédiatement qu'il s'agissait des vidéos filmées par mon mari dans notre chambre. Sur une des vignettes on devinait mon visage en gros plan... la bouche ouverte et le sexe de mon mari qui y rentrait... j'étais rouge de honte et je lui demandais de refermer immédiatement, je voyais de quoi il s'agissait.

Bien entendu le jeune homme avait également vu de quoi il s'agissait et je vis un petit sourire moqueur sur son visage.

Le dossier devait contenir une trentaine de vidéos au moins. J'étais honteuse et furieuse après mon mari. Lui qui m'avait dit n'avoir rien conservé, il s'était en fait fait une vidéothèque complète de nos ébats !!

- qu'est ce que je fais demanda alors le jeune dépanneur...
- euh... mettez les sur le disque dur, je verrais avec mon mari...

Il cliqua sur le dossier et le fit glisser vers un autre. Je me levais, gênée d'avoir dévoilé une partie de notre intimité à cet inconnu.

- attendez il y a aussi ce dossier avec des photos... j'ai déverrouillé également le mot de passe... vous voulez voir ce qu'il y a dedans ?
- euh... je ne sais pas...

Mais déjà il avait cliqué dessus et je vis alors des dizaines de photos apparaître sur l'écran. Leur format était réduit mais une fois encore il s'agissait des photos de moi, prises pour la plupart à mon insu, en sous-vêtements ou nue, ici ou en vacances. Je n'en revenais pas, je restais baba, oubliant presque que le jeune dépanneur les voyait également.

Je bouillais à l'intérieur, comment mon mari avait pu me faire ça??

- fermez moi tout ça !! je crois que j'ai deux mots à dire à mon mari !!!
- désolé Madame, je ne voulais pas vous mettre dans l'embarras...
- non vous n'y êtes pour rien, c'est après mon mari que j'en ai... ce cochon m'avait caché tout ça !!

Le jeune homme me voyant furieuse ne disait plus rien et semblait même gêné. Je repensais soudain à son attitude à son arrivée.

- rassurez moi... vous n'aviez pas vu ces images avant de venir ici ? vous ne les aviez pas ouvertes chez vous hier ??!!
- euh non Madame... euh...

Il était hésitant et je fus soudain prise de panique ! Avait il vu ces photos et surtout vidéos et n'en avait il pas fait de copie ?

- dites moi si vous les avez vu... je ne serais pas fâché mais je veux être sûr que vous ne les avez pas copié ou montrer à quelqu'un d'autre...??!!
- euh... et bien... euh...
- c'est pas possible... quelle conne... bien sûr que vous les avez vues... vous en avez fait une copie?
- non je vous jure !!!... mais effectivement je les regardées... je suis désolé...
- ce n'est pas grave... vous ne les avez pas montré à d'autre...?
- euh... non...

Son ton hésitant me laissait penser le contraire... Il était tout gêné et baissait la tête, par peur de croiser mon regard.

J'étais furieuse après mon mari. Ces conneries me mettaient dans une situation inconfortable et gênante.

Le jeune homme me sortit de mes pensées.

- si ça peut vous faire plaisir... je vous ai trouvé très belle sur ces photos...

Je rigolais. Le petit salaud s'était rincé l'oeil et se permettait de me draguer en me faisant ce compliment !

- bon allez je vous laisse repartir. Vous verrez pour le règlement avec mon mari... et puis en même temps vous avez eu une certaine compensation...!!!

Il se leva et je le reconduisis à la porte. Juste avant de sortir il se retourna vers moi. Je le regardais surprise. Il semblait d'un coup très sûr de lui.

- en fait j'ai fait une copie des fichiers...!
- pardon ?? vous vous moquez de moi, c'est ça ?
- non... j'ai fait une copie mais...
- mais quoi !! vous allez tout de suite me la donner ou la détruire devant mes yeux !

Le ton était monté. J'étais hors de moi. Mais cela n'avait pas l'air d'impressionner le garçon.

- ok, je vais vous la donner mais j'aimerai une petite compensation...
- quoi du chantage ?? vous verrez !!! je vais appeler la police vous allez voir !!
- ne vous emballez pas... je crois pas que vous le ferez, vous n'avez pas envie que d'autres personnes puissent voir ces images... la police serait obligé de les visionner...

Je me sentais coincée. Quel petit salaud, il cachait bien son jeu.

- je vois... vous voulez combien ?
- qui vous parle d'argent ?

Je n'y croyais pas... !! il voulait que je donne de ma personne pour récupérer les images !!!

- vous ne manquez pas d'air !! je vous faisais confiance et vous voulez abuser de moi !!
- abuser non... mais je suis sûr qu'on peut passer un moment agréable... vous avez l'air d'aimer ça sur les photos et les vidéos...??
- oui !! mais avec mon mari !!! pas avec un inconnu !!!

Il avait un sourire figé sur le visage et cela m'énervait !!

- allez soyez sympa... rendez moi tout ce que vous avez pris et on oublie tout ça...
- oublier ??! ça va être difficile, j'ai rêvé de vous toute la nuit... des femmes comme vous on croit que ça n'existe pas...!
- comme moi...??
- oui comme vous... aussi jolie et avec un tempérament pareil... ça n'existe que dans les films !!

Je souris, quelque part flattée par ce compliment. Ce jeune homme n'était finalement pas méchant et j'avais presque de la compassion pour lui. Le pauvre avait dû fantasmer sur les images toute la soirée de la veille.

- Je suis désolé que vous vous soyez imaginé plein de choses... je suis amoureuse de mon mari et je n'ai jamais eu envie de le tromper, même avec un beau jeune homme comme vous...
- j'aurais essayé... dommage... tenez je vous rends tout ce que j'ai copié... je m'excuse pour tout ça...
- c'est très gentil...

Je me saisis de la clé USB qu'il me tendait.

- en tout cas je confirme ce que je vous disais... vous êtes vraiment une très belle femme et votre mari a bien de la chance... mais surveillez quand même ce qu'il fait avec ces images... elles auraient pu plus mal tomber...
- vous avez raison et il va en prendre pour son matricule !!

Le jeune fit demi-tour et sortit de la maison. Je le regardais s'éloigner, prise soudain de remords. Après tout il avait été très respectueux et il y a quelques années je n'aurais pas hésité devant l'invitation d'un beau garçon comme lui. J'étais sur le pas de la porte et le regardais passer le portillon.

- hé... revenez voir !!... je ne vous ai pas réglé!

Il me fit un signe de la main que ce n''était pas grave. J'insistais et il rebroussa chemin.

- entrez, je vais chercher mon carnet de chèque...
- laissez Madame, ce n'est pas grave...
- si si j'insiste, toute peine mérite salaire.

Je le laissais dans l'entrée et m'éclipsais. Lorsque je revins, il resta bouche-bée. Je m'étais déshabillé et arrivais devant lui en sous-vêtement. J'avais eu la bonne idée le matin de mettre mon ensemble noir qui me va comme un gant et qui met en valeur ma chevelure blonde, ma jolie poitrine et mes fesses rebondies.
Le garçon n'en revenait pas.

- ça te va si je te paie comme ça? lui dis-je malicieusement.

il bafouilla un oui à peine audible.

Je m'approchais de lui et me mis immédiatement accroupie. Je dégrafais son pantalon et partis à la recherche de son sexe, étouffé dans un boxer. Une belle surprise m'attendait et je constatais que la réputation des hommes de couleur n'était pas usurpée.J'extirpais un sexe de belle taille qui commençait à durcir et qui prit rapidement des proportions plus qu'intéressantes dans ma main.

Je ne tardais pas à le prendre dans ma bouche et me mis à le sucer avec application. Les murmures de mon partenaire ne laissèrent aucun doute sur mes talents.

Son sexe devint très gros entre mes lèvres et je peinais désormais à le sucer, Le gland gonflé était monstrueux et m'étouffait.

Je le fis ressortir et me redressais. Mon jeune dépanneur me prit dans ses bras et nous nous embrassâmes avec passion. Il me prit dans ses bras et me souleva de terre. Il avait repéré notre chambre et m'y emmena. Il m'allongea sur le lit et se déshabilla. Je frissonnais en découvrant son corps musclé et sa peau d'ébène. Son sexe était dressé et je le contemplais. Il se coucha sur moi et glissa jusqu'à ce que sa bouche entre en contact avec le tissu de mon string. Il tira de part et d'autre et je sentis son souffle chaud sur mon sexe; Sa langue agile titilla mon clitoris tandis que ses mains se saisirent de mes seins, les malaxant langoureusement.

J'avais très envie de le sentir en moi et je le suppliais presque. Il se redressa et m'écarta doucement les jambes. Je sentis son sexe à l'entrée du mien. Il poussa lentement et me pénétra. Je sentais son membre m'écarter les chaires. Il était dur comme de la pierre.
Je crois que j'ai joui après seulement deux mouvements de vas-et-viens tellement j'étais excitée.
Il m'a alors fait l'amour avec beaucoup de tendresse, me faisant sentir chaque centimètre de sa queue.
Benoit, c'est son nom, s'est avéré un amant incroyablement résistant et doux. Il m'a prit pendant plus d'une heure, m'arrachant plusieurs orgasmes. Il a fini par jouir sur mes fesses après une délicieuse levrette au cours de laquelle j'ai senti ses mains puissantes me guider sur sa queue.
Je me suis écroulée, les fesses maculées de sa semence. Il m'a embrassé dans le cou et est resté un long moment collé à moi, caressant mon dos. Il m'a même essuyé les fesses avec des mouchoirs.

Je me suis blottie contre lui, à la fois honteuse d'avoir trompé mon mari et heureuse du plaisir que je venais de prendre. Je n'avais jamais autant joui pendant un rapport et mon jeune amant m'avait bouleversé!

Nous nous sommes quittés sur le pas de la porte après un dernier baiser.

Il ne m'a pas relancé mais c'est moi qui ai eu envie de lui. Je suis allé à sa boutique en pleine après-midi. Il a fermé à clés et m'a entraîné dans sa réserve. Nous nous sommes embrassés fougueusement et il m'a basculé sur un bureau avant de me prendre intensément.

Depuis mon corps réclame régulièrement son sexe imposant et sa virilité. Il est devenu mon amant et j'en suis très heureuse !!!
35 vote(s)


Vous avez aimé ce récit érotique ?


Commentaires du récit : Sexe et vidéo

Aucun commentaire
Pour poster un commentaire ou faire un signalement, vous devez être connecté !



Histoire précédente <<<
>>> Histoire suivante