PAGE D'ACCUEIL > Lieux publics > Récit : Un anniversaire au sauna

Un anniversaire au sauna

+4

Lue : 891 fois - Commentaire(s) : 0 - Histoire de unemeline22 postée le 14/12/2018
Cams coquines
C’était une soirée privée en sauna. C’était possible de le réserver pour une heure avec des amis. C’était mon anniversaire. Il avait voulu me faire une surprise.

Il m’avait donc amenée vers l’espace avec le glory box.
J’étais agenouillée et il était possible qu'on tire par les tétons vers le haut pour me faire me lever à l’aide de pinces .... Il avait vérifié que cela marchait … Cela me redressa, me fit gémir. Je me mordais un peu les lèvres ... Comme c’était manuel, la durée et la hauteur variaient selon la volonté de celui qui en profitait.

Le principe de la soirée était d’avoir invité vingt quatre individus pour mon anniversaire.
Il avait trouvé intéressant qu'on me propose alors d'avoir des queues à sucer, en me demandant si j'aime cela ...
Je répondais que j'adore ... Derriere une cloison en bois, des verges sortaient à portée de bouche d'une glace sans teint ... Je me voyais a l'oeuvre alors qu'eux me voyaient aussi à travers la partie transparente ....
J'entendais leurs commentaires ..... Que j’étais une bonne suceuse ... A me dire de saliver plus, d'aller jusqu'aux boules, de continuer comme cela ...
Certains commentaires étaient plus grivois .... "Suce moi bien cochonne" .... "Tu as une bonne bouche a pipe toi" .....
Cela m'excitait ...
Au moment de jouir, ils avaient consigne de tirer sur une corde qui me tirait donc les pinces au bout de mes tétons, me forçant a me lever ... Et leur permettant d'y éjaculer ...
Les queues se succèdent ... Petites, grandes, courbes, droites .... Je reconnais celle de mon homme parmi celles-ci ... Elles ne  jouissent pas dès le premier passage ... Repassent plusieurs fois ... Avec de nouveaux commentaires, moins timides, plus directs ... Au fur et à mesure de leur excitation ... Mon homme repasse, me disant qu’il regardait tout depuis le début ...

Et puis les éjaculations ... Le sperme qui me coule sur la poitrine, sur le ventre ... sèche petit à petit ... Mais m'excite aussi ... Des petites ejaculations ... Des fournies ... Du sperme parfois liquide .... Parfois gluant .... Et les commentaires .... Excités en me soulevant par les seins .... Prenant parfois leur temps .... Savourant mes gémissements .... "Tu mérites bien cela gourmande ..."
"Je vais te peindre les nichons ..." ou encore ... "Dommage qu'on ne puisse pas te gicler dans la bouche ...." ..... Je tirais la langue pour mimer son fantasme .....
De plus en plus excitée moi aussi, je les invitais à savourer, les stimulant de mes propres commentaires ..... "Ca t'excite de me faire gémir .... Tire un peu plus fort ....." ... "J'ai envie de ton foutre ... Vise haut que je puisse essayer de le lecher ..."  ... "Hmmmm ... Avec une telle queue, j'espere que tu vas me gâter ..."

Puis cela fut son tour ....
• Cela t'a plus salope visiblement ... Il tira sur la corde pour me lever les seins ....
• Ho oui .... Je suis trempée ..... Tout ce sperme , cela m'a excitée de plus en plus ...
Il tira plus fort levant mes tétons avec plus de force, me faisant gémir plus fort ...
• Pas seulement, tu étais timide au début ... Mais rapidement, tu n'as pas caché ton plaisir .... Je te regardais ... A les avaler profondément, à les laisser te dire comment faire ... A leur baver sur le sexe ... L'un est reparti avec la queue dégoulinante ... Il tira un peu la corde pour la soulever avant de continuer: Alors j'ai pensé à quelque chose. C'était une soirée privée jusqu'à présent. Mais le public va arriver d'ici peu. Je crois que tu devrais rester là et profiter.
• Hooo .... Tu crois ? Je ne sais pas .... Oui ...
• Oui. Et je vais te regarder. J'ai envie d'être fier de toi, que tu t'appliques, que tu fasses des heureux. Tu aimes sucer, cela se voit. C'est mon cadeau de bienvenue dans ce sauna pour ton anniversaire. Et qu'ils éjaculent sur toi ? 

• J'ai hésité au début ... Mais c'est devenu rapidement très excitant .... Les entendre gémir, les stimuler, puis ... Je me voyais dans le miroir de la cabine ... C'était troublant ... Sans les voir, je n'ai pas le sentiment de sentir le regard d'une personne mais un regard anonyme ... Et j'imagine leur excitation de eux me voir recevoir leur sperme ... Et l'odeur ... Forte ... Cela me fait mouiller de plus belle ...
• Super ma chérie ... Alors je repasse tout à l'heure ...

De nouvelles queues s’offrirent bientôt à ma bouche … Je suçait les glands, les queues, les boules …. On me soulevait parfois par les seins, par curiosité, par envie, par plaisir … L’un d’entre eux prenait un malin plaisir à venir me soulever pour me faire gémir. Il n’avait pas envie de se faire sucer. Juste de me tirer sur les seins. Cela le faisait bander. Il semblait un peu plus agé. Il venait de temps en temps, glissait sa queue molle devant moi et d’une voix rauque disait: “Et maintenant, on se lève tous les deux. Voila. Lève toi et gémis pour me faire bander.” Il avait la main lourde, tirait fort… Et se remettait à bander au grès de mes gémissements… Avant de me lâcher et de me dire “Merci soubrette. A tout à l’heure.”

Certains étaient accompagné d’une femme dont je pouvais entendre les commentaires. L’une aimait visiblement beaucoup voir son homme profiter de ma bouche et le motivait. Je n’avais presque entendu qu’elle pendant qu’il avait profité de ma bouche jusque’à jouir.
- Ho viens donc voir ici. Toi qui voulait te faire sucer … Tu veux essayer.
- …
- Allez, c’est rigolo. Sors ton sexe et essaye.
Le sexe avait glissé dans le trou a demi tendu.
- Elle va te faire bander tu vas voir. Sois pas timide.
J’avais pris son sexe pour le masturber, le lecher, en étant démonstrative, manifestant l’envie de le faire bander en disant d’une voix chaude que j’avais très envie d’une queue bien raide. Cela avait eu son effet et il s’était mis à bander.
La suite fut une suite de commentaire de celle qui l’accompagnait. Cela l’excitait visiblement plus que lui et elle semblait savourer le moment … Je peux me rappeler de quelqu’unes de ses remarques …
- Enfonce la plus profond.
- Elle aime ca cette cochonne. Tu l’entends gémir. Donne des coups de reins.
- Ca me plait de te regarder te faire sucer. Continue de lui baiser la bouche.
- Fais lui lecher tes boules. Qu’elle les suce …
- Regarde … Tu peux tirer sur ses seins …. Essaye …. Encore … Plus longtemps ….
Jusqu’a s’adresser à moi au moment ou il allait jouir
- Il va jouir. Vous pouvez lui dire de vous jouir dessus pour l’exciter un peu ?
J’avais apprécié tout ce moment un peu curieux sans l’entendre lui… Je voulais lui faire plaisir pour peut-être l’entendre …. J’y mettais du coeur:
- Hmmmm. Gicle moi dessus. J’ai envie de sentir ton sperme venir me couler entre les seins… Soulève moi un peu. Que je gémisse, que tu vois ton foutre éclabousser ma poitrine …. Ca va me couler sur les nichons …. Je vais tout étaler pour toi …
Cela avait manifestement était à son goût puisque j’ai enfin pu entendre sa voix après qu’il ait jouit sur moi …. Un simple petit Merci timide… Sa compagne fut plus reconnaissante.
- Merci. J’ai adoré vous regarder le sucer …. Vous aimez ça. Cela m’a excitée de vous voir y mettre cette envie. C’est la première fois que je vous vois ici.
- C’était avec plaisir. Vous entendre m’a beaucoup stimulé aussi. C’est la première fois oui.
- Et encore merci pour l’avoir aidé à la fin. Une autre fois peut-être ?

Une queue énorme fit son apparition à un moment. J’arrivais à peine à la prendre en bouche et les commentaires n’était pas des plus classes. “Ouvre mieux la bouche !” “Tu peux pas mieux l’avaler ?” “Mais suce moi complètement !” …. Il se lassa vite. Dommage…. Cela m’excitait plus qu’il ne le voyait. J’avais envie qu’il insiste, qu’il force un peu.

Une autre queue me laissa un souvenir de plus en plus agréable… C’est étranger de se souvenir d’individus principalement par leur sexe. Mais cela avait créé une complicité amusante. Son premier passage fut un peu timide… Il me demanda s’il pouvait me parler en même temps, ce que j’aimais …
Je l’avais sucé avec plaisir un premier moment… Il avait voulu se retirer pour ne pas jouir, m’assurant qu’il avait aimé et qu’il reviendrait plus tard.
Ce qu’il fit … Il semblait cette fois plus confiant néanmoins.
- Me revoila. Chose promise, chose due. Je te rends mon sexe pour une FDD.
- Une FDD ?
- Fellation à durée déterminée. C’est pour m’assurer de revenir plusieurs fois avant de jouir !
- Ahahah. Chouette. Alors je reprends comme tout à l’heure ?
- Ho … Tu pourrais peut-être varier ? Tu voudrais me sucer comment toi ?
J’hésitais un peu … Dans un sauna, c’était néanmoins l’endroit ou c’était sans conséquence …
- Tu aimerais une fellation plutôt humide ?
- Humide ? Comment cela ?
- Avec beaucoup de salive …
- Heu … Et bien. Pourquoi pas. Ca n’est pas ma tasse de thé je crois. Mais si c’est proposé comme cela.
Je prenais alors son sexe en bouche … Et commençait une fellation humide, très humide, salivant abondamment dessus. Ses gémissements me firent penser qu’il appréciait plus qu’il ne s’y attendait, ce qu’il finit par confirmer par un
- Ho c’est bon … Ca glisse tellement bien …
Je me redressais vers lui ….
- Parle moi encore, tu veux bien ?
Et je reprenais son sexe en bouche, salivant encore dessus, le caressant entre mes mains ….
- Ho tu fais ça si bien. Je vais y prendre gout …. Tu es super excitante …
Je gémissais … J’avalais profondément sa verge, la ressortant, la tapotant sur ma langue d’ou coulait de la salive …
Il était touchant, plus innocent que les autres, moins obsédé, cela rendait cela d’autant plus excitant …. Je ressortais sa queue pour la masturber les mains couvertes de salive …
- Dommage que cela soit une FDD …. J’aurais aimé continuer à te sucer comme ça … Ca me plait aussi beaucoup avec toi…. J’aimerais bien te recroiser ailleurs dans le sauna .. J’ai encore du temps pour te gater avec ma bouche et ma main ? Elle est bien luisante, j’ai envie de la caresser sur mon visage …
Ce que je faisais de suite en lui demandant tout de meme: “Cela te plait ?”
- Oui, cela reste une FDD … Sinon je risque de jouir … Surtout a te regarder comme cela …. Tu … Tu t’y prends comme une experte … J’aurais presque envie de te jouir au visage si tu continuais a m’exciter ainsi …
J’avais continué a le sucer comme ça, bavant autant que je le pouvais sur son sexe pendant qu’il m’encourageait de moins en moins timidement …
Malheureusement, toute bonne chose a une fin et la FDD ne dura pas …. Il me remercia et me dit qu’il allait revenir …
J’avais très envie de le suivre.

Il m’avait par contre particulièrement excitée …. La fellation suivante fut elle aussi humide, avec quelqu’un a qui je n’ai pas du tout fait attention. J’étais captivée par la poursuite de ce que j’avais commencé avec la queue précédente. J’eu droit a des commentaires plus qu’enthousiastes … que j’étais gourmande, qu’il n’avait jamais été sucé comme cela, que je le faisais bander fort, qu’il avait le sentiment d’avoir sa queue au paradis, qu’il allait jouir, ce que je l’encourageais de quelques mots particulièrement indécents emportée par l’excitation. Plaisir d’offrir, joie de recevoir, j’ouvrais la bouche en lui disant de jouir dedans pour achever cette fellation, lui offrant ma poitrine ou son sperme vint rejoindre le sperme en partie séché des précédents orgasmes dont on m’avait gratifiée ….

Revint celui qui aimait se faire bander en me tirant sur les seins … Il avait manifestement assisté à la fellation précédente …
- Me revoila soubrette. Je viens de te regarder pendant que tu le sucais. C’est mieux que les films qui passent sur les téléviseurs. Ca m’a fait bander de te regarder. Mais je vais te tirer sur les nichons quand meme. Tu es une belle salope. J’ai envie de t’entendre gémir fort après t’avoir vu sucer ce mec et le laisser partir en ayant l’air si heureuse et contente de toi.
Et il me souleva par les tétons … Haut. A me faire gémir d’un gémissement qui s’entendait de plus en plus alors qu’il patientait en m’écoutant
- Ahhh …. Soubrette. J’ai la bite dure mais t’entendre, ca me fait bander comme un âne. Encore un peu Soubrette. La Manon, je vais la trousser en pensant à ton gémissement…

Visiblement satisfait, il relâcha mes tétons et me quitta par un “Ciao Soubrette”… Il avait visiblement pris son pied… Mes tétons piquaient …. Ma chatte étaient trempée…. J’aimais bien ses passes à lui aussi. S’il repassait encore, j’allais finir par lui demander d’insister un peu plus si cela lui plaisant tant.

Enfin … Quelques autres queues passèrent …. Je suçais avec entrain, mais la fatigue s’installait … Les mystérieux individus qui n’étaient pas expressifs étaient finalement un peu ennuyeux. Et il était difficile de s’investir en se rappelant les précédentes queues qui avaient été stimulantes ….

Jusqu’a ce que FDD revienne …
- C’est a nouveau moi ! Encore félicitations pour tout a l’heure. L’heure tourne, l’heure tourne et je ne voulais pas partir sans venir vous dire au revoir…
- Ho c’est gentil ! Mais on peut se tutoyer …
- Ah oui. Pardon. Tu ne te lasses pas ici dis donc ?
- Ho non. Du tout. Enfin … Je m’ennuie un peu depuis quelques passages la.
- Ah bon ? Comment cela se fait ?
- J’ai gardé de bons souvenirs des précédents … et les derniers manquaient de communication. Peut-être qu’ils fatiguent aussi. Mais te voila !
- Ah ah. Je fais partie des bons souvenirs ?
- Ho oui. Ton dernier passage m’a particulièrement plu.
- Hmmm. Au point d’en faire profiter le suivant, j’ai vu cela oui.
- Ho. Tu as vu ? Tu regardais ?
- Oui. Sans le faire exprès. J’allais partir, je regardais autre chose et quand j’ai tourné la tête, je t’ai vu particulièrement enthousiaste.
- Voui. J’avoue. J’étais encore dedans quand tu es parti…. J’ai fait profiter cela au suivant …. Tu es jaloux ?
- Ahah Pas du tout, pourquoi le serais je ?
- Tu aurais pu … Enfin …. Te vexer de me voir continuer avec le suivant ce que nous avions commencé ensemble…
- Du tout. Rassure toi. Et j’ai profité du spectacle. J’ai eu du mal a ne pas me masturber. Mais je vais garder cela en mémoire si tu le permets.
- Ho … Oui. C’était un peu cours non ? Tu veux en garder un souvenir plus long ?
- Ah non. Pour ma dernière FDD, je pensais à autre chose …
- Bien sur … Avec plaisir ! Tu as une idée en tête.
- Oui ! Mais c’est un peu particulier ….
- Ah. Mais encore ?
- J’ai juste envie que tu me masturbes. En me parlant de mon sexe.
- Ah ? En parlant de ton sexe ?
- En me disant qu’il te plait, que tu en as envie … Ce genre de chose. J’ai surtout envie d’entendre ta voix…
- C’est quelque chose de faisable je crois … J’aime bien. Et cela me repose la bouche en plus.
- Ah super ! Et euh …. Si tu veux bien, une masturbation humide serait un petit souvenir de tout a l’heure …
Je le regardais avec un oeil complice… Salivant dans mes mains pour saisir sa verge qui était déjà dressée …
- Oui … Je vais bien m’occuper de ton sexe. J’ai envie de te faire du bien, de te sentir dur, excité. J’aime regarder ta queue aller et venir entre mes mains.
- Ho … Oui … Tu fais cela … C’est super …
- J’ai envie de te masturber jusqu’a ce que tu jouisses …. Que tu éjacules sur mes seins … Apres m’avoir vu salivé sur ta queue … la caresser … Bien l’humecter comme quand elle était dans ma bouche … Que tu me sentes bien gourmande … A bien m’occuper de ta queue … A en avoir envie … De la sucer …. De te demander de la glisser ailleurs …. Entre mes seins … Entre mes cuisses …. Que tu me sentes excitée comme tout a l’heure … Quand j’avais ta queue dégoulinante au bord de lèvres. Cela m’avait donné chaud …. J’étais toute trempée … Je voulais continuer à te sucer comme cela …
Hmmmm ….
- Ho oui, tu me sucais comme une déesse …
- J’avais envie de te faire du bien, de te rendre chaud, excité …. Comme maintenant …. Tu voudrais me faire gémir … Me tirer un peu sur la ficelle pour me dresser les tétons …… Ca m’exciterait …
- Je …. D’accord ….. Si tu salives un peu plus que cela sur mon sexe… Alors avec plaisir.
- Han …. Slurp … Slurp …. Comme cela ? Encore un peu ? Slurp …. Ca coule jusqu’a tes boules …
- Hmmm oui ! Je te renvoie l’ascenceur si tu me permets le jeu de mot … Comme cela ?
- Hmmm …. Oui …. Comme cela …. Ta queue est luisante …. Je peux la masturber contre mon visage …. ?
- Hmmm oui ….
Je lui collais le sexe au visage, me caressant avec en gémissant quand je sentis mes tétons être un peu plus tirés …
- Hann ! C’est un accident … ? Ou l’envie de quelque chose de plus humide …. ? C’est ma chatte qui devient humide en tout cas …
- Plus humide oui. Ca te plait. Moi aussi.
Ca devenait de plus en plus chaud….
- Je vais finir par te resucer, sentir ta queue pleine de salive entre mes lèvres, sur ma langue …. Baver dessus pour te faire du bien … Finir ce que nous avions commencé …. Elle est bien raide … Ton gland humide est gonflé …. J’ai envie que tu l’enfonces dans ma bouche petit a petit ….
- Continue de me parler …
- Hummm …. Regarde comme je salive le long de ta queue … Comme elle m’excite, me rend gourmande, chaude …. J’ai envie de la sucer, de te pomper, que tu gémisses au creux de ma bouche …
- Tu as mérité que je tire sur tes seins un peu plus coquine.
- Han … Ho oui …. Tu sais que mon homme me regarde ? Il doit me trouver très salope lui …
- Ah ?
- Oui. Il doit aimer me voir te faire luire la queue comme cela ….
- Alors continue …
Il tirait de plus en plus sur mes seins …. Sa queue dégoulinait de salive …Je la caressais sur mon visage, l’avalait … J’avais envie qu’il me baise la bouche … Je sortais sa queue d’entre mes lèvres …
- Baise moi la bouche !
- Ho ! Je ….
Puis sa queue s’enfonça dans ma bouche, guidée par ses reins ….
- Voila …. Et ton homme te regarde alors …. Il te trouve salope dis tu …
Je gémissais … Sa queue allait et venait … Je salivais dessus autant que je pouvais …
- J’espere qu’il aime le spectacle … Parceque te voir avaler ma queue qui dégouline , ca va bientôt me faire jouir …
J’étais en train de mouiller … Cela coulait doucement entre mes cuisses …. J’avais envie qu’il me parle a son tour … Je me retirais en arrière pour dire essoufflée …
- Parle moi encore comme ça ! J’ai la chatte qui est trempée !
Puis j’avalais de nouveau sa queue …
- Ho ! Quelle garce ! Tu veux que je te parle ? Cela t’excite de m’entendre te regarder me sucer la queue …. J’ai vraiment envie de te jouir dans la bouche …. Tu es si gourmande … Tu l’aimes ma queue hein …
Je gémissais en hochant de la tête.
- Tu es en train de m’exciter ….. Ton mari te regarder sucer des queues depuis tout a l’heure ? Tu es une sacré cochonne en fait …. Et il a vu tous ces mecs te gicler dessus les uns après les autres …
Je gémissais de plus belle ….. Il me faisait de l’effet …. J’avais sa queue qui s’enfonçait de plus en plus dans ma gorge … Cela ne lui échappait pas.
- Tu m’avales de plus en plus …. Je vais finir par vouloir l’enfoncer en entier dans ta bouche …. Tu as le diable au corps … Je vais bientot me retirer …. Continue de me pomper jusqu’a l’avaler ….. J’ai envie de voir ma queue au fond de ta gorge …. Cela t’excite ca ?
J’hochais la tete … Et je poussais sur sa queue … Je forçais …. Il voyait mes efforts ….. J’avais la chatte en feu … J’avais envie de sentir son ventre contre ma bouche, sa queue m’étouffer, de penser a mon homme qui me voyait comme cela … Pensant a la dernière ejaculation que j’allais recevoir , que j’allais réclamer , chaude et bouillante ….
- Ho salope … Tu m’as entièrement en bouche …. Ho pardon pour salope .. Hmmm … Hoo c’est bon …. Tu peux rester un peu comme ça …. Ho c’est bon de voir ça… Ho je vais jouir ….
Pendant que l’excitation m’enflammait, j’avais continué a avaler sa queue jusqu’a l’avoir complètement en bouche … J’avais la respiration obstruée … C’était inconfortable mais terriblement excitant …. Il allait jouir … Je voulais le garder encore un peu ….. J’ai alors remué ma bouche sur la base de son sexe …
Je ne pue m’empecher de gargouiller … Un haut de coeur me força a ressortir sa queue de ma bouche … Dans une grande inspiration, je reprenais mon souffle alors que de la salive me coulait du menton, de sa queue, de son gland …. Mon souffle repris, je pouvais a nouveau parler ….
- Hmmmm Souleve moi bien les seins pour y cracher ton foutre …. Gicle sur mes seins ….
J’attrapais sa queue pour le branler …. Je crachais dessus une nouvelle fois …
- Hmmm oui ! Dresse toi salope ! Je vais t’ejaculer sur les nichons !
- Ho oui ! Hmmm C’était si bon ta queue dans ma gorge ! Tu m’as fait mouiller comme une garce en chaleur …. J’ai envie de ton foutre !
- Branle moi bien ! Salive encore sur ma queue ! Ca m’excite trop ! Ho ce que tu es bonne !
- Slurp … Oui …. Ho je sens ta queue qui se tend ! Hmmm …. Hooo … Ca vient !
- Hooo oui !! Voila mon sperme ! Ca te plait salope !
- Ouii …. Ho il me plait ton sperme ! Si je pouvais je le lâcherais sur mes seins, je l’avalerais !
- Mmmm oui.. C’est bon !

Il venait de jouir … Son sperme coulait sur ma poitrine. Je la caressais pour l’étaler. J’avais envie de le gouter mais d’un partenaire inconnu, je ne pouvais pas prendre le risque. Je n’avais plus qu’une envie par contre. De sortir de cet endroit pour découvrir son visage, son corps, lui proposer de nous revoir, le présenter à mon homme… Je patientais un peu, reprenant mes esprit en me caressant la poitrine lorsqu’il me dit qu’il allait se rendre au bar et revenait de suite.
Je sortais au milieu du sauna. Les hommes me regardaient. Les couples aussi. Je me demandais qui était qui. J’avais des traces de sperme séchée sur les seins, le ventre, les cuisses…
Mon homme me regardait lui aussi. Il avait compris que je voulais découvrir celui qui pratiquait la FDD. Il me désigna un homme au bar qui patientait. On venait de lui apporter deux verres.
Un petit monsieur bedonnant me passa côté pour me dire “Bravo Soubrette” avant de s’éloigner.

Je penserais à cela plus tard. J’avais quelqu’un à rencontrer au bar.


- Bonsoir Monsieur. Je viens d’arriver. Vous m’offrez un verre ?
Il se tourna vers moi, me fit un sourire et me tendit l’un des verres.
- Avec plaisir. Vous êtes nouvelle
4 vote(s)


Vous avez aimé ce récit érotique ?


Commentaires du récit : Un anniversaire au sauna

Aucun commentaire
Pour poster un commentaire ou faire un signalement, vous devez être connecté !



Histoire précédente <<<
>>> Histoire suivante